Battle for Azeroth : Le donjon de Port-Liberté à Kul Tiras

Battle for Azeroth : Le donjon de Port-Liberté

Port-Liberté est un donjon à cinq joueurs de Battle for Azeroth. Il est destiné aux joueurs de niveau 110 à 120. S'il est plutôt orienté Alliance puisqu'il se trouve sur le continent de Kul Tiras, il n'en reste pas moins disponible à tous les joueurs via le système de recherche de donjons. Faisons le tour de son architecture, ainsi que des différents boss qui s'y trouvent.


Tables de butin des boss de Port-Liberté

Retrouvez également une page spéciale contenant toutes les tables de butin des boss de donjons de Battle for Azeroth.


Accès au portail et cartes de Port-Liberté

Port-Liberté se trouve au sud de rade de Tiragarde. On peut visiter la ville hors instance, mais si vous souhaitez vous rendre au portail du donjon, prenez le vol vers la Pointe du Naufragé. La pierre de rencontre est toute proche. Voici l'écran de chargement et la carte de Port-Liberté.


Architecture du donjon

Trouver son chemin à Atal'Dazar est plutôt simple. C'est un peu moins le cas pour Port-Liberté, qui regorge de petits escaliers, maisons et longs escaliers suspendus. Pas de quoi vous perdre outre-mesure, mais nul doute que la première fois que vous vous y rendrez, vous aurez l'une ou l'autre hésitation sur le chemin à prendre.

Port-Liberté est rempli de matelots en tous genres, l'ambiance est donc très différente de celle des Trolls. On nage ici plutôt dans les Pirates des Caraïbes, avec ses bateaux, ses personnages plus ou moins saouls et ses blagues plus ou moins réussies. On notera même une petite histoire avec un chien, Murphy, qu'on suit pendant un bon moment afin d'aider un PNJ à récupérer la clé volée par l'animal. C'est visuellement très beau, surtout quand vous vous approchez d'une falaise et que vous regardez au loin. Pour peu que votre configuration supporte des détails graphiques élevés, vous vous surprendrez à regarder autour de vous juste pour le plaisir.

Par contre, et cela gâche un tout petit peu le plaisir, la zone est parsemée de murs infranchissables. Vous ne pouvez par exemple pas descendre trop bas, ni atteindre les bateaux. C'est tellement joli qu'on aurait aimé pouvoir s'y balader, j'ai donc été un tout petit peu frustré ;)


Le trash est ici bien plus conséquent qu'à Atal'Dazar. Vous affronterez en effet beaucoup d'ennemis avant d'atteindre le premier boss, Cap'taine des airs Kragg. Côté mécaniques de jeu, rien de bien particulier à signaler. En dehors des tirs de fusil et des coups d'épée, il existe trois menaces particulières que l'on retrouve tout au long du donjon et dont vous pouvez deviner les effets à la couleur du cercle qui apparaît au sol. S'il est rouge, attendez-vous à une explosion. S'il est vert, c'est une sorte de poison. S'il est bleu, vous serez catapulté dans les airs. Dans tous les cas, vous disposez d'environ trois secondes pour vous déplacer et ainsi éviter les désagréments.

En plus des boss nécessaires à la validation de l'instance, on note la présence d'autres monstres particuliers. C'est le cas de Veteran Man'O'War, qui nous a tous one shot de façon assez monstrueuse, ainsi que de Capitaine de l'effroi Vanderstrikt qui se trouve non loin du début du donjon. Nous n'avons pas essayé d'affronter ce dernier, cela demandera un nouveau passage afin d'y voir plus clair sur sa présence.


Venons-en aux forces en présence, avec quatre boss que vous affronterez dans l'ordre suivant, même s'il est possible de les faire dans l'ordre que vous voulez... semble-t-il.

  • Cap'taine des airs Kragg
  • Conseil des capitaines
  • Arène du butin
  • Harlan Sweete


Les boss de Port-Liberté

1. Cap'taine des airs Kragg

Le premier marin que vous affronterez sera Cap'taine des airs Kragg. Il arrivera sous son fidèle destrier, à savoir un immense perroquet. Le combat commence alors que le boss est sur sa monture, et il en descendra lorsqu'il sera à 75% de ses points de vie. Dès lors, le perroquet restera dans les airs à balancer une substance bizarre sur les joueurs.

Kragg peut sauter à un endroit qui sera indiqué au sol peu avant son saut, de manière à vous permettre de réagir rapidement pour éviter le coup. Le combat n'a rien de bien compliqué, il faut par contre penser à interrompre son Breuvage revitalisant, ce qui l'empêchera de se soigner.

Cap'taine des airs Kragg


2. Le conseil des capitaines : Eudora, Jolly et Raoul

Passons au Conseil des capitaines. Ils sont au nombre de trois avec Eudora, Jolly et Raoul. Dans notre cas, nous sommes parvenus à ralliés le capitaine Jolly à notre cause, ce qui nous a permis de ne combattre que deux des trois boss. J'avoue ne pas avoir très bien suivi ce que nous avons fait de particulier pour en arriver là, peut-être est-ce dû à l'histoire du chien Murphy ? Si vous ne faites rien de ceci, vous affronterez les trois capitaines, mais qui disposeront alors d'un double buff assez violent : +100% de dégâts et +100% de points de vie.

Eudora n'a rien de particulier, en dehors d'un tir plus puissant que les autres de temps en temps. Raoul, par contre, balance de parfois à autre un tonneau sur la tête d'un joueur. Ce dernier est dès lors désorienté jusqu'à ce que le tonneau soit détruit par les autres membres du groupe.

Le conseil des capitaines : Eudora, Jolly et Raoul

3. L'Arène du butin

Ensuite, on trouve l'Arène du butin. Comme son nom l'indique, c'est une arène et on y affronte plusieurs ennemis. Le premier a été Ludwig Von Tortollen. Il s'agit d'un grosse tortue qui frappe et envoie régulièrement sa carapace vers les joueurs. Je me demande si ce Ludwig intervient à chaque fois ou si le donjon propose d'autres mobs, sachant que d'autres se trouvent autour de l'arène. À confirmer.

Le boss principal est Trothak, Cogneur aux requins. Il porte bien son nom puisqu'il envoie un véritable requin en direction des joueurs, et vous devez donc l'éviter pour ne pas qu'il vous fasse trop de dégâts. Trothak est une grosse brute et utilise à intervalles réguliers son sort de Trombe. Néanmoins, en dehors du requin à éviter, rien de bien méchant.

L'arène du butin

4. Harlan Sweete

Terminons avec Harlan Sweete. Lui est nettement plus classe et vous attend sagement devant son bateau et entouré de milliers de pièces d'or. Le boss dispose de plusieurs capacités intéressantes. L'une d'elles envoie du vent en direction des joueurs, mais vous pouvez l'éviter. Il envoie aussi des grenadiers de temps à autre, à charge des DPS de s'en débarrasser pour éviter qu'ils fassent trop de dégâts en explosant. Des boulets de canon arriveront aussi régulièrement dans la zone, évitez-les en vous déplaçant lorsque vous voyez le sol prendre la couleur du sang ^^

Le combat face à Harlan Sweete est découpé en plusieurs phases. À chacune d'elle, le boss utilise plus souvent ses techniques de combat. La dernière phase, qui est lancée à 30% de ses points de vie, est la plus délicate puisqu'Harlan devient enragé et augmente de 100% ses dégâts et sa vitesse de frappe.

Harlan Sweete


Screenshots de Port-Liberté

Galerie d'images Battle for Azeroth : Port-Liberté (27 images)



Cette page a été mise à jour le 19 octobre 2020 à 11h23
Cette page a été créée le 29 mai 2018 à 11h17
1 commentaire - [Poster un commentaire]


Membre
Tainellena #943
Posté le vendredi 26 avril 2019 à 23h16  -  #1
0

Ce commentaire a été supprimé par la modération.


Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft : 361.709.849 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.