Guides d'instances > Temple Noir : Gurtogg Fièvresang

Guide : Temple Noir - Gurtogg Fièvresang

Notes Après Teron, on continue la visite du Temple Noir avec un boss d'une difficulté similaire : le vilain orc pas beau Gurtogg. Mais alors vraiment pas beau. On dirait Quasimodo ayant trop bu et énervé après s'être pris un râteau par Esmeralda... Le boss est très intéressant et nécessitera une bonne organisation de tous les joueurs. Difficile à l'apprentissage, il sera ensuite plus facile que Teron une fois farmé car peu aléatoire et assez permissif face aux erreurs individuelles (mais bon, 2 ou 3 erreurs individuelles en même temps est souvent synonyme de wipe collectif quand même...). A nouveau, le boss sera très difficile niveau heal mais l'enrage n'est pas un souci, donc n'hésitez pas à prendre 9 voir 10 heals si ça peut aider.

Une fois Teron mort, on redescendait dans la grande salle centrale et on passe par l'entrée de gauche derrière la statue cette fois. Le chemin part vers la droite vers le Reliquaire des âmes et à gauche vers Gurtogg. Cette fois, les trashs sont enfin un peu moins nombreux (6 ou 7 packs simples et 2 packs un peu plus lourds) que pour tous les autres boss et ça fait du bien (parce que ça commence à être lourd les paquets de trashs du temple...). On visite cette fois les sous-sols du temple avec une belle architecture, des murs à l'allure de fontaine avec des cascades d'eau un peu partout. C'est assez joli, mais ne cherchez surtout pas de raisons roleplay à leur présence... Et nous voilà devant le vilain orc décérébré.

Il y a essentiellement 3 choses à gérer : 1. la "danse" pour les debuffs gangrefièvre, 2. l'aggro des MTs, 3. le heal du gangrerageux à chaque phase 2. Un peu complexe à mettre en place au départ, une fois bien géré ces trois problèmes, ça roule comme sur des roulettes !

Donc, premièrement les debuffs. Toutes les 10 secondes, le boss balance un debuff de gangrefièvre sur les 5 joueurs les plus éloignés du raid. Ce debuff dure 25 secondes et génère un dot stackable de 600 points de vie par seconde. 600 pv par seconde, ça reste tout à fait healable. Par contre, si on les laisse se stacker 2 voire 3 fois, ça devient nettement plus difficile. La solution est donc de faire une danse pour faire "tourner" les 5 joueurs les plus éloignés du boss à chaque fois. Au début, on met tous les joueurs du groupe 1 en arrière du raid, au bout de 10 secondes, tous les joueurs du groupe ont pris leur debuff, ils se ré-avancent dans le raid, le groupe 2 recule et ainsi de suite. Et ça va durer pendant tout le combat. Les trois groupes vont rouler toutes les 10 secondes : groupe 1, groupe 2, groupe 3, groupe 1... C'est juste un coup de main à chopper, mais il ne faut pas se louper, mais c'est pas très difficile. On assignera un healer de groupe (chamans et prêtres) à chaque groupe et il ne s'occupera quasiment que de ça pendant tout le combat. Ben oui, 600 par seconde par joueur, ça fait quand même 3000 points de vie par seconde à remonter, ce n'est pas négligeable...

Deuxièmement, l'aggro des MTs. La gestion de l'aggro est très difficile en raison de toutes les capacités du boss à ce sujet. Le boss lance régulièrement un debuff blessure acide sur le tank courant qui génère un dot de 250 pv par seconde et réduit l'armure de 500. Le debuff est bien sûr stackable et dure 60 secondes. Les tanks vont donc devoir se passer l'aggro au fur et à mesure pour se répartir les stacks et attendre la fin du debuff de temps en temps. Le boss fait aussi de temps en temps une éjection sur le MT qui le désoriente pendant 5 secondes, lui faisant perdre l'aggro (qui doit donc passer temporairement sur le second MT). Il fait aussi un knockback sur le MT lui faisant perdre un certain pourcentage d'aggro similaire à Void Reaver. Une solution pour gérer l'aggro : le MT monte son aggro, les autres suivent. Dès que le MT a 3 debuffs, il arrête de taper. Les autres tanks doivent remonter et lui passer devant à l'aggro. Dès que Gurtogg récupère un autre tank, le premier peut recommencer à taper pour remonter son aggro, et ainsi de suite. Les flèches de redirection peuvent bien aider aussi. On peut même utiliser les bénés de protection pour casser temporairement l'aggro d'un tank lorsqu'il a vraiment trop de débuffs. Les dps, attention à vous, comme on voit, l'aggro monte très lentement, donc le dps devra être très faible, voire très très très faible (on verra après un autre moyen de le dps). Attention également au cleave frontal (mettez bien les cacs dps derrière le boss). Enfin, de temps en temps, il balance un jet d'acide en arc de cercle de portée très courte sur un des cacs qui fait un petit dot. Essayez de l'éviter un maximum en répartissant bien les cacs autour du boss et en évitant d'avoir des distances à moins de 10 mètres du boss, mais c'est pas très gênant. Sur le MT du boss, on met généralement 4 healers (il tape pas très très fort, mais entre les dots stackés et la perte d'armure, ça peut arriver qu'il fasse bien mal). Pensez à switcher le plus rapidement possible sur le bon MT quand il y a un changement d'aggro. Et enfin, on mettra 2 healers sur le heal des deux autres MTs qui ne tankent pas à ce moment-là (mais qui continuent à subir les dégâts du dot). Voilà pour la deuxième difficulté. Ca demande un petit temps d'adaptation de la part des tanks et de tout le raid. Pensez bien que cette phase n'est pas un rush dps, donc il ne faut absolument pas qu'un dps reprenne l'aggro sur un tank, c'est absolument interdit (sous peine de séance publique de fouettage).

Troisièmement, le heal du gangrerageux. Keskessé ce truc ? Toutes les 60 secondes, le boss passe en phase 2 pour 30 secondes. Pendant cette phase, il passe en mode gangrerage (armure augmentée de 15K, vie augmentée de 30K, dégâts augmentés de 300% et heal de 100%). Il cible un joueur aléatoirement, lui donne le buff gangrerage également, puis il se met à frapper le joueur ciblé pendant toute la phase. Tous les autres joueurs reçoivent un debuff qui supprime tout aggro généré, c'est donc pendant ces 30 secondes que tout le monde balance la sauce ! Pendant ce temps, le joueur gangreragé a 40K pv, mais reçoit aussi des énormes baffes très régulières de l'ordre de 10 ou 20K ! Dès que le joueur est ciblé, il faut que la plupart des healers se mettent en focus heal sur le joueur et spam leur plus gros sorts de soins. Ouais, faut healer le pauvre joueur de l'ordre de 20K par seconde. C'est absolument énorme. J'adore cette phase. On s'explose les doigts à spammer nos touches, on kikoolol nos plus gros heals à base de trinket, cooldown, instant heal, tout ce qu'on peut et la vie du joueur fait un yoyo vertigineux entre 40K et 0. Enorme ! De plus, au cours de la phase, le boss tape de plus en plus fort... Attention, pendant cette phase, les tanks continuent à recevoir leur debuff, les deux healers doivent donc continuer à s'occuper des tanks. Il n'y a plus de nouvelle gangrefièvre, mais deux groupes ont encore des debuffs en cours donc les healers assignés finissent de healer leur groupe. Il doit donc y avoir 5 puis 6 ou 7 healers en focalisation sur le gangrerageux. Toute la rencontre va se jouer là-dessus. Il faut absolument réussir à tenir en vie le joueur. S'il meurt, le boss va généralement se retourner vers le tank, sauf que le tank n'a pas les 30K pv en plus, donc en général, il se fait proprement one-or-two shoot à moins d'activer le mur protecteur à temps. La grosse difficulté est à la transition. Il faut que tous les healers assignés à ce rôle switchent instantanément dans la seconde même sur le joueur sinon, il se fait atomiser. Popo, pierre de soins, tout ce que vous avez pour aider les healers sera utile, surtout dans le moment critique de la 1ère seconde. Toutes les aptitudes des classes seront aussi mises à contribution : écorce des druides, cape d'ombre, par contre évitez les techniques à reset d'aggro total tel que ice block ou bubulle... Attention également, au tout début de cette phase, le boss balance un geyser d'acide de 5K sur le gangreragé et tous les joueurs autour à 5 mètres. Du coup, pensez bien à vous écarter tous les uns des autres quelques secondes avant la phase 2 pour éviter de se prendre des dégâts en plus (c'est pas comme si les healers n'avaient rien d'autre à faire). Bref, vous l'avez compris, j'adore cette phase. Et accessoirement, ça donne une très bonne raison d'utiliser son stuff hâte...

Au bout des 30 secondes, la phase 1 recommence, le boss perd la gangrerage, il retourne sur les tanks, recommence à balancer des gangrefièvres et on recommence. Le combat est très mécanique et les timers sont extrêmement précis. Donc une fois bien assimilé, ça roule assez bien (contrairement à ce satané Teron qui continue parfois à faire de la résistance grâce à ses fantômes). Il faut juste bien tenir en vie le gangreragé.

En conclusion, il a beau être un gangr'orc décérébré (c'est la gangre-attitude poussée à son paroxysme), il a beaucoup de techniques différentes qu'il faut assimiler et gérer. Au début, on se dit, nan, c'est pas possible à healer, on peut pas. Et puis en fait si, on peut. C'est un combat extrêmement fun. Les dps vont s'amuser à rush un dps de fou pendant 30 secondes sans aucune gestion d'aggro. En fait, il n'y a que les tanks qui doivent jouer vraiment finauds ici. N'oubliez pas de les buffer intell du coup... Une fois Gurtogg mort, il reste la dernière étape avant l'accès à la dernière partie du temple : le reliquaire des âmes, considéré comme le plus dur et le plus intéressant des combats de l'instance. On verra ça un peu plus tard...

Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Il n'y a pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette page !

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
ÉVÉNEMENTS

Prix du jeton

193434 or

Affixes mythique
+2
+4
+7
+10
Evénements en cours
Choc JcJ : Blizzard Arathi
Donjons de Battle for Azeroth
DISCORD JUDGEHYPE
Discord
BOUTIQUE
1 2 3
World of Warcraft: Arthas l'ascension du Roi-Liche
La terrible histoire du Prince Arthas Menethil, de sa vie en Lordaeron à son arrivée en Norfendre.
Warcraft: Avant la tempête
Découvrez les événements qui mènent à Battle for Azeroth.
World of Warcraft: L'heure des ténèbres
La cité de Hurlevent est tombée aux mains des Orcs. Le roman parle de la création de l'Alliance et des événements de Warcraft II.
APPLICATIONS MOBILES
Application Android  Application iOS
SOUTENIR JUDGEHYPE
Logo Voici les moyens de soutenir JudgeHype :  Abonnez-vous au réseau JudgeHype  Désactivez adblock pour le réseau  Achetez via ce lien sur Materiel.net  Achetez via ce lien sur Amazon.fr  Achetez via ce lien sur Gamesplanet Nous vous remercions pour votre soutien sans qui le réseau JudgeHype ne pourrait continuer son travail !
JEU : PatchsQuizzClassesRacesMétiersLexique de WoWConfiguration requiseLes MMORPGFAQChronologie des romans et BDRaces et personnagesHistoire des royaumesLigne du tempsLes deux lunes d'AzerothHistoire de Warcraft IIIRapports de jeuJCC WoWJeu de plateau WoWGuides stratégiquesWarcraft & WoW RPGClavier ZBoardPériphériques PCCasque micro WoWAléatoiresBD des visiteursAventures de StevostinCinematic screenshot of the weekFan artsConcept arts #1Concept arts #2IllustrationsHumourFonds d'écranEaster EggsDivers
GUIDES : Bataille de LordaeronCoeur d'AzerothKul Tiras et ZandalarExpéditions dans les îlesMode guerreFront de guerre: StromgardeSésame L110Races alliéesTalents raciauxDébloquer le vol BfAMarché noirActivités quotidiennes et hebdomadairesPort-LibertéManoir MalvoieTol DagorSanctuaire des tempêtesSiège de BoralusAtal'DazarTemple de SephralissLe FilonTréfonds PutridesLe Repos des RoisGuides Battle for AzerothGuides LegionGuides des classes et spécialisationsGuide du débutantGuides générauxObjets légendairesDonjons & raidsLieux insolites & vidéos cultesLeveling des métiers
FARMING : Avant-postesExpéditionsQuêtes d'émissaireAvis de rechercheTable de commandement de missionChampionsAméliorations tactiquesAmirauté des PortvaillantBrigade de l'HonneurChampions d'AzerothChercheurs tortollansEmpire zandalariExpédition de TalanjiOrdre des BraisesSillage des TempêtesVolduni7ème LégionRoute de farming des plantes, minerais, tissus, cuirs et cuisineMétiers de rang 3
RAIDS : Raid UldirTalocDAMEDévoreur fétideZek'vozVectisZul ressuscitéMythraxG'huunWorld Boss
EVENTS : Jour des MortsSanssaintFête du feuSemaine des enfantsJardin des noblesFête lunaireDe l'amour dans l'airBienfaits du pèlerinMarche des têtardsJournée des gardes volontairesFête des chapeluisantsEmbarquement pour les Mille PointesTournée des tavernes du Kirin TorAppel du ScarabéePrintemps des montgolfières
COLLECTIONS : WoWToolkitMontures BfASerpent de sang NazjatarMascottes BfAJeune MaccarbreTaptafB'aalTransmogrification Boucle Temporelle
WOW CLASSIC : Dossier World of Warcraft ClassicGuide PvP Rang et RécompensesGuide des montures VanillaGuide des armes légendaires VanillaL'exploration dans WoW VanillaMeilleurs souvenirs de WoW VanillaDifférences entre WoW Legion et WoW Vanilla
DIVERS : BlizzCon 2017BlizzCon 2016BlizzCon 2015BlizzCon 2014BlizzCon 2013BlizzCon 2011BlizzCon 2010BlizzCon 2009BlizzCon 2008WWI Paris 2008BlizzCon 2007Gamescom 2015Press Tour juin 2016Dossier LegionAlpha & Beta testAlphha & Beta testPress Tour 2014Beta testInfos-clésPress Tour 2012Patch 5.4Patch 5.3Patch 5.2Beta testInfos-clésPatch 4.3Patch 4.2Beta testPress Tour 2008IllustrationsScreenshotsHistoireFonds d'écranPatch 3.3Patch 3.2Patch 3.1Beta testPress Tour 2006E3 2006IllustrationsScreenshotsBeta testDates-clésScreenshotsVoyage de BrannPreviews 2001-2006Interviews 2001-2008
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft : 355.739.634 visites.
© Copyright 1998-2019 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.