Guides d'instances > Cime du vortex

Guide : Cime du vortex

Notes Après Stonecore, une très belle et assez difficile instance, voici une petite déception avec la Cime du vortex.

Rien à redire côté décor, c'est très original et magnifique. Une sorte de Dalaran revisité à la mode mille et une nuits. Et pour une fois, j'aime bien l'architecture qui n'est ni un palais, ni une grotte mais s'intègre très bien. Sans aucun doute la plus jolie des instances d'un point de vue artistique.

Là où le bas blesse, c'est sur le côté gameplay et la difficulté. Si celle-ci commençait à monter avec Stonecore (des trashs difficiles, des multi-pulls fréquents, des boss qui nécessitaient une vraie gestion), on redescend avec la cime au niveau quasi zéro. Les trashs sont ridicules (à l'exception du dernier tiers où il faudra de préférence CC le healer). Côté trash, une grosse déception donc.

Côté boss, ce n'est pas beaucoup mieux. Je suppose, j'espère, que le mode héroïque propose des techniques supplémentaires pour les boss. Le premier boss est le grand vizir Ertan, un élémentaire d'air très joli. Le combat est simplissime. Mais alors vraiment. Le boss invoque tout plein de tourbillons qui forment un anneau à 35 mètres de lui. Tout joueur à côté d'un tourbillon prend des dégâts de foudre. Il suffit donc de rester tout à côté du boss pour ne pas se prendre de dégâts. Toutes les 40 secondes, le boss fait se rapprocher les tourbillons qui restent sur lui pendant une dizaine de secondes pendant lesquelles le healer devra bourriner son heal de groupe. Et c'est tout. Tank & spank complet, des dégâts de groupe une fois toutes les 40 secondes. Trivial...

Le deuxième boss est le dragon du crépuscule Altairus. Le combat est extrêmement simple également. Le boss fait souffler du vent dans une direction particulière (qui change régulièrement). Il faut se positionner dos au vent sous peine de recevoir un debuff qui ralentit énormément. Et... c'est tout. Le boss fait aussi un souffle en cône, comme d'hab (mais pas de coup de queue, les dragons ont l'air d'avoir perdu leur capacité à faire des coups de queue dans cette extension). Toutes les 30 secondes, tous les joueurs doivent se repositionner par rapport au boss de façon à tourner le dos au vent, et sinon dps... Ridicule quoi.

Le dernier boss n'est pas mieux que les autres. C'est pourtant un djinn à l'air farouche : Asaad. Il tape comme une fiotte sur le tank, il fait une chaîne d'éclairs sans grande difficulté. Toutes les 30 secondes, il crée une sorte de triangle au sol dans lequel il faut se mettre, puis fait un énorme AoE sur toute la plate-forme qui tue tout ce qui ne se touve pas dans le triangle. Donc hop, on s'écarte, on va dans le triangle, on se re-écarte, et ainsi de suite. Simplissime.

En conclusion, une instance magnifique, des décors somptueux, le déplacement à travers des tourbillons pour aller d'une plate-forme à l'autre est chouette comme tout ; mais c'est malheureusement complètement trivialisé par un gameplay ridicule et d'une facilité déconcertante. Très franchement, je comprends pas bien. Vivement les héroïques.

Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Il n'y a pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette page !

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
RECHERCHE
SOCIAL JUDGEHYPE
Discord
BOUTIQUE
1 2 3
Nintendo Switch
Parfaite pour jouer à Diablo III, Overwatch et plein d'autres jeux !
Notre sélection du moment
À ne louper sous aucun prétexte ;)
Samsung Galaxy A10 Dual SIM 32GB
Un superbe rapport qualité/prix à moins de 150€
APPLICATIONS MOBILES
Application Android  Application iOS
SOUTENIR JUDGEHYPE
Logo Voici les moyens de soutenir JudgeHype :  Abonnez-vous au réseau JudgeHype  Désactivez adblock pour le réseau  Achetez via ce lien sur Materiel.net  Achetez via ce lien sur Amazon.fr  Achetez via ce lien sur Gamesplanet Nous vous remercions pour votre soutien sans qui le réseau JudgeHype ne pourrait continuer son travail !
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft : 359.821.115 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.