Joueurs du mode Outil Raids, ne libérez pas tout de suite Bolvar de ses chaînes

Et hop, 1250 unités d'anima pour votre Renom de la semaine prochaine
JudgeHype | 11/02/2021 à 15h52 - 5

Comme je vous l'ai expliqué la semaine dernière, l'ouverture de la dernière aile du Château Nathria en mode Outil Raids à permis à de nombreux joueurs de WoW de tuer Sire Denathrius pour la première fois. Cette action permet de valider une quête qui récompense de 1250 unités d'anima, ce qui est parfait pour remplir le réservoir et ainsi valider la quête hebdomadaire en quelques instants.

Lors de votre prochain passage à Oribos, Bolvar Fordragon vous implorera de passer le voir rapidement. La quête "Un écho dans les ténèbres" s'affichera automatiquement et après une petite discussion avec Thrall, vous découvrirez la vision de Bolvar.

C'est là que vous pourrez découvrir une cinématique mettant tout d'abord en scène Sylvanas et le Geôlier, puis Sylvanas et Anduin. J'ai déjà eu l'occasion de vous en parler précédemment mais vous pouvez la (re)voir en version française ci-dessous.

Une fois la cinématique terminée, vous pouvez valider la quête puis prendre "La naissance d'une lame de deuil". Des chaînes sortiront alors du Heaume de la Domination et Bolvar sera en bien fâcheuse posture. Vous pouvez ensuite prendre "L'emprise du Geôlier" pour aider Jaina Portvaillant à rompre le lien et délivrer Bolvar.

Sauf que non, ne le faites pas tout de suite. En effet, valider la quête vous permettra de récupérer à nouveau 1250 unités d'anima, ce qui est parfait pour remplir le réservoir d'anima mercredi prochain. Bolvar peut donc passer une petite semaine en lévitation à souffrir, c'est pour la bonne cause ^^


Tags : WoW Live
5 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft : 363.505.807 visites.
© Copyright 1998-2021 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.