Hôtel des ventes : Le patch 9.2.7 va-t-il chambouler l'économie de WoW ?

Les royaumes à faible population se réjouissent... enfin presque
JudgeHype | 04/07/2022 à 14h36 - 8

Le patch 9.2.7 de Shadowlands sera une mise à jour mineure, mais elle pourrait profondément changer l'utilisation de l'hôtel des ventes. En effet, l'hôtel des ventes ne se limitera désormais plus à un royaume mais à une région toute entière. De quoi apeurer certains marchands et habitués de l'HV. Mais à quoi peut-on s'attendre ?

Avant tout, il est important de rappeler l'annonce de Blizzard au sujet des modifications qui auront bientôt lieu sur WoW.

HÔTEL DES VENTES

  • Les Hôtels des ventes de tous les royaumes d'une même région partageront désormais les marchandises (gemmes, herbes, flacons, consommables, etc.). Les objets qui ne sont pas des marchandises - comme les armures et les armes - continueront d'être spécifiques aux royaumes.
    • Note des développeurs : L'Hôtel des ventes que vous connaissez et utilisez aujourd'hui devrait être exactement le même; celui-ci aura davantage d'acheteurs et de vendeurs disponibles pour les marchandises. Nous aimerions que les joueurs se rendent sur le PTR, copient leurs personnages et aident à tester l'Hôtel des ventes sur la région PTR. Nous pourrions prévoir une période spécifique dans quelques semaines pour que tout le monde se connecte en même temps pour un stress test.

Si vous jouez sur Archimonde ou Hyjal, vous n'avez probablement jamais eu de soucis pour dénicher certains composants d'artisanat. Il en va tout autrement sur un royaume comme Vol'jin ou Chants éternels où le nombre de joueurs est bien plus faible.

De ce fait, les prix ne sont pas comparables d'un serveur à l'autre. Un serveur moins peuplé affichera généralement des prix plus élevés pour les matériaux de base à cause du faible nombre de joueurs qui farment le contenu. Les produits finaux sont également plus onéreux et même s'ils se vendent moins facilement, les vendeurs compensent en augmentant les tarifs.

Avec un hôtel des ventes global, non seulement les joueurs de royaumes à faible population devraient pouvoir obtenir des ingrédients et consommables à de meilleurs tarifs, mais ils pourront également obtenir des matériaux qui étaient rarement en vente. Ce sera particulièrement vrai pour les composants issus d'anciennes extensions, peu farmés.

Par contre, cet HV globalisé aura pour conséquence d'empêcher les spécialistes de l'HV d'effectuer certaines manipulations pour gagner de l'or. Plusieurs joueurs s'amusaient en effet à changer de serveur pour revendre du matériel sur les royaumes moins peuplés. Ceci va évidemment totalement disparaître. Le flipping, qui consiste à acheter des objets à bon prix à l'hôtel des ventes pour les revendre avec un bénéfice, devrait être moins rentable également. Certains vous diront d'ailleurs que ce ne sera pas plus mal.

Le farming de matériaux pourrait aussi avoir du plomb dans l'aile vu la quantité de compos qui vont être accessibles à tous. Certains utilisateurs avaient ainsi l'habitude de faire beaucoup d'argent au lancement d'une extension sur les royaumes à faible population, mais la compétition sera évidemment plus compliquée à l'avenir. Certains joueurs estiment aussi que ce sont les plus riches qui profiteront le mieux de la régionalisation des hôtels des ventes.

Ceci dit, nous n'avons pas encore toutes les cartes en main pour comprendre les tenants et aboutissants des changements annoncés par Blizzard. Avec Dragonflight, les métiers vont changer profondément et il se peut que les joueurs aient besoin de beaucoup, beaucoup de matières premières. D'ici là, il sera intéressant d'analyser l'évolution du marché et comment les joueurs s'adapteront à la vente généralisée des marchandises.

8 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft : 367.645.386 visites.
© Copyright 1998-2022 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.