Cruelle désillusion pour certains clients des serveurs WoW 15ème anniversaire

En même temps, quand on emballe du matos n'importe comment...
JudgeHype | 23/12/2019 à 14h10 - 26

La semaine dernière, Blizzard a débuté l'expédition des serveurs World of Warcraft mis en vente à l'occasion du 15ème anniversaire du jeu. Les premiers clients ont reçu leur exemplaire et si tout s'est probablement bien passé pour certains, d'autres en revanche ont eu une belle désillusion, à l'instar de notre dev Ryushin.

Après s'être acquitté de 77 € pour la douane, il a ouvert son colis en constatant que le caisson en plexiglas était très fortement abîmé. Bien qu'un problème isolé puisse toujours arriver, d'autres clients ont vécu la même mésaventure.

Dans ce cas, la première chose à faire est de pleurer contacter dès que possible Blizzard Gear. Bien que la boutique a récemment été reprise par Fanatics, vous devez vous orienter directement vers Blizzard en passant par l'URL suivante : https://gear.blizzard.com/us/sales/order/history/

Une fois connecté avec votre compte, affichez l'historique de vos commandes puis cliquez sur "Return" en haut à droite. Vous pourrez alors remplir un formulaire permettant d'expliquer votre problème. 

À l'heure actuelle, on ne sait pas encore si Blizzard va proposer un échange standard (ce qui est peu probable puisque le nombre de serveurs disponibles était limité), le remplacement de la partie endommagée ou un simple remboursement qui nécessitera de renvoyer le serveur aux États-Unis, avec ce que cela implique en termes de frais et de documents de douane.

Si vous avez acheté un exemplaire, il est donc fortement conseillé d'ouvrir le colis dès que possible et ne pas attendre trois mois pour le faire ;)

Tags : Boutique
26 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft : 360.183.532 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.