Fanfiction World of Warcraft

Retour à la liste des Fanfiction

Vendorage

Par Stéphane
Les autres histoires de l'auteur

Prologue

Grand-Père Taureau se présenta devant la hutte où se déroulait le rite de passage. Les hommes de la tribu l'encadraient, et on pouvait sentir en les regardant leur anxiété et en même temps, leur impatience.
De cette hutte où étaient entrés des enfants, des adultes allaient ressortir. Aucun des pères présents ne doutait que son enfant ressorte de la hutte, mais dans quel état ? Le rite de passage, composé de méditations, de visions, de jeûne et d'affrontements physiques, était dur, impitoyable.

Certains ressortaient infirmes, et même s'ils étaient rares, des morts franchissaient parfois le rideau de la hutte. Grand-Père Taureau, qui présidait là son cinquantième rite de passage, leva des bras puissants, que l'âge n'arrivait pas à amollir. Aussitôt, l'attention des hommes se porta sur l'entrée de la hutte en peau. Plus loin les femmes attendaient, beaucoup plus inquiètes encore que leurs époux.

Grand-Père Taureau parla de sa voix forte où perçait un soupçon de vieillesse chevrotante :

- Que les adultes sortent de la hutte, en laissant leur enfance à l'intérieur !

Le rideau s'écarta, et cinq jeunes hommes sortirent de la hutte. L'un d'entre eux transportait un corps. Le père crut que son enfant était mort, et baissa la tête pour dissimuler son trouble. Celui qui transportait le corps vint près de lui et dit, d'une voix cassée par le manque de sommeil et la faim :

- Il dort, frère Sanglier. Le rite a été dur pour lui, mais tu peux être fier : il ne s'est évanoui que ce matin, et seulement de faim. A aucun moment, il n'a flanché devant les Esprits-qui-disent.

Ceci dit, il passa le corps au père reconnaissant et retourna avec les autres, déjà en rang devant Grand-Père Taureau. Ce dernier se présenta alors devant chacun des nouveaux adultes et leur demanda leur nom, ainsi que les visions qu'ils avaient reçu des esprits. Il arriva enfin devant le dernier, celui qui transportait le corps de son ami.

Grand-Père Taureau s'assit lourdement dans la hutte de Père Loup, un soupir lui échappant malgré lui tandis qu'il repliait ses énormes jambes en tailleur. Père Loup, le chef de la communauté, laissa à son shaman le temps de s'installer avant de demander :

- Alors, qu'est-ce qui se passe ?

Grand-Père Taureau ôta sa coiffe cérémonielle, une tête de taureau aux cornes impressionnantes, se passa une main légèrement tremblante dans ses cheveux poivre-et-sel. Puis il planta son regard dans celui du chef avant de murmurer, d'un ton hagard :

- Ton fils veut partir, père Loup.

L'autre serra les poings et baissa la tête. Le rite du passage interdisait au chef de la communauté d'être présent lorsque les nouveaux adultes se présentaient au soleil. Son rôle à ce moment-là était autre : il devait monter la garde à la porte du village, pendant que les autres se réjouissaient, montrant ainsi que la défense de son peuple était son premier devoir.

- Raconte-moi, Grand-Père taureau. raconte-moi ce qui s'est passé.

Grand-Père Taureau se présenta enfin devant le dernier, celui qui avait transporté le corps de son ami. Les hommes l'avaient connu sous le nom de Bran et il était le fils de leur chef incontesté.

- Quel est ton nom d'adulte, Toi qui te présente nu devant nous ?

- Mon nom est Taman, Grand-Père, mais les Esprits-qui-disent m'ont appris que ce ne serait pas mon seul nom.

Des murmures surpris parcoururent l'assistance des hommes. Un deuxième nom ? Voilà qui n'était pas commun ! Seuls les plus grands héros du peuple portaient deux noms. Grand-Père Taureau, visiblement ébranlé, se reprit rapidement et après s'être éclairci la voix, posa la question suivante :

- Que t'ont dit tes visions, Taman ?

Le tout jeune adulte leva ses deux bras puissants, les bras d'un guerrier, adoptant la posture de celui qui va faire une annonce importante. Cette attitude était en général réservée au chef et au shaman, mais Taman ne tint pas compte du regard désapprobateur de ses aînés :

- Les esprits-qui-disent m'ont parlé, et voici ce qu'ils m'ont dit ! Le mal s'éveille ! Une armée ténébreuse se forme pour marcher sur les grandes villes et sur les empires ! Le loup, le renard, les arbres et les pierres tremblent devant la puissance de l'ennemi qui rampe dans l'ombre des humains ! La peur, la famine, la maladie et la mort chevauchent leurs destriers et piétinent la Vie, sous les ordres d'une puissance plus vieille que les plus vieux des Esprits-qui-donnent ! La guerre arrive ! Les Esprits-qui-disent m'ont annoncé que j'ai mon rôle à jouer là-bas. Comme le vent qui porte l'orage, je serai celui qui porte la vengeance de la Vie dans les rangs des anciennes terreurs ! Mon Nom est Taman Vendorage ! Vendorage ! Et Je pars, guidé par les Esprits-qui-voyagent, vers les grandes cités humaines !
Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Il n'y a pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette histoire !

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft : 360.618.840 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.