Fanfiction World of Warcraft

Retour à la liste des Fanfiction

Nefarian et les Niebelungens.

Par Laurent

Nefarian et les Niebelungens

Le vent souffle sur les steppes.
Le soleil émet ses dernières lueurs.
Des silhouettes se profilent dans la pénombre.
Le silence se fait sur leur passage.
Les ennemis tremblent et fuient.
Un sillon de peur se dessine derrière la troupe.
Ils sont nombreux et déterminés.
Ils se doivent de venger leurs anciens et de ramener le calme dans le fameux repaire. Rien ne peut les arrêter. Leur détermination est énorme, leur ambition démentielle, leur courage est inébranlable et leur soif de victoire insatiable.

Les Niebelungens s'approchent de l'antre du dragon. Le dernier survivant du repaire les attend. De nombreux périples ils ont su relever, de nombreuses batailles ils ont su gagner, d'amères défaites ils ont subis, des larmes et la joie sont leur quotidien. Cette fois-ci, ils lutteront sans fin.

Ils parcourent les longs couloirs déserts qui les séparent de leur ennemi juré. De nombreux souvenirs leur reviennent en mémoire. La salle des oeufs fût le premier obstacle, où de longues et douloureuses batailles furent nécessaires pour venir à bout de l'indompté. Ensuite, le souvenir d'un dragon déchu, qui nous balaya pendant des semaines et des semaines. Des salles truffées de piège mais rapidement maîtrisées. Des ennemis nombreux et délicats à dompter. Trois dragons fraternels unis dans l'effort et un canidé d'une puissance effroyable. Il n'en reste qu'un....

Il est là, assis sur son trône, il nous observe, nous nargue. Il se croit invincible. Tentons de lui prouver le contraire.

Nous lançons les hostilités. Des vagues de dragons nous submergent, nous sommes débordés, mais nous achevons ces puissantes créatures. Le seigneur des lieux nous montre alors toute sa force, dévoile son vrai visage et devient un terrible dragon grand comme deux zeps. Il nous achève les uns après les autres rapidement.

La haine nous gagne, il ne doit plus se jouer de nous. Nous revenons, il se fait désirer, il joue avec notre patience, nous en profitons pour nous nourrir et nous booster. Le combat s'engage, il subira notre colère et sera descendu jusqu'à 19%.

Ce n'est plus de la haine qui nous anime, c'est un nouveau sentiment. Dorénavant, c'est la certitude d'un down proche qui se fait sentir, la rage nous possède toujours, mais la confiance a pris le dessus. Nous sommes terriblement pressés d'en finir. Il ne doit plus nous narguer.

Chacun se concentre, ressasse encore et encore dans sa tête toutes les meilleures techniques de combat, chacun imagine déjà la joie si le dragon tombait, chacun repense aux longues heures passées à subir son courroux, chacun se revoit à farmer des composants pour fabriquer armes, objets et potions si précieuses, chacun pense aux absents qui ne pourront assister à ce combat épique, chacun sait qu'il est maintenant temps... C'est notre heure !

Au nom de nos anciens,
Au nom de tout le temps passé,
Au nom de toutes les victimes du dragon,
Et surtout au nom de la Horde et de Nieb !
Le dragon doit périr !

"Que les jeux commencent !"

Les dragons popent, nos mages et démos AOE en boucle les dragons verts. Les voleurs et chasseurs focussent les bleus. Les prêtres, les druides et les chamys healent de manière efficace tous les combattants, les guerriers occupent les draconnides. Les dragons tombent, ce sont les seuls: dans nos rangs, personne ne meurt prématurément. Nous arrivons à une quarantaine de dragons tués. Néfarian fait alors sa véritable entrée.

Les derniers draconnides subissent rapidement notre colère et n'opposent plus de résistance, leur destin est scellé. Le réel combat débute alors.

Des coups de frayeur nous dispersent. Des coups de queue entament nos chairs, des flammes rongent la peau, des dents acérées mordent les plaques, des griffes cognent l'acier. D'étranges phénomènes apparaissent également, nous ne contrôlons plus nos gestes. Nous sommes bloqués dans des postures inadéquates ou demeurons en chatons inoffensifs, nous transformons nos amis en différents animaux domestiques, nous invoquons des infernaux agressifs, nous posons des totems douloureux, nous faisons des soins néfastes, nous sommes téléportés juste devant les flammes brûlantes ou bien notre matériel se brise dans nos mains... Néfarian est dangereux, sa magie est puissante, nous nous rendons seulement maintenant compte de sa grandeur. Nous sommes terrifiés. Le doute nous submerge. Pourtant, le combat se poursuit et nos rangs restent denses. Il ne peut y avoir d'autre issues que notre victoire. Il doit en être ainsi.

L'heure est grave, d'un coup, les dragons décédés en début de combat reviennent d'entre les morts et nous chargent. Tout le monde se dirige alors vers cette attroupement morbide et squelettique. Il faut faire vite, même s'ils sont faibles, leur nombre est leur puissance. Tous les moyens sont mis en oeuvre pour balayer cette menace.

Le danger est finalement écarté. Il ne reste plus que l'immense dragon face à nous.

Il est l'heure de mettre à profit tout ce que nous avons appris, de lancer les dernières attaques, d'améliorer les réflexes, d'augmenter notre violence, de multiplier les coups. Il est l'heure de tenir notre promesse...
Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Il n'y a pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette histoire !

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft : 360.600.859 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.