Ulduar - Déconstructeur XT-002

Guide : Ulduar - Déconstructeur XT-002

Notes Continuons notre petite ballade au sein d'Ulduar. Après le Léviathan, la plupart des guildes se dirigent sur Tranchécaille. Je suggère de continuer tout droit sur le Déconstructeur. Ce boss me paraît plus simple que Tranchécaille et il ouvre l'accès à la deuxième zone d'Ulduar. Rien que pour ça, ça vaut le coup.

Deux petits packs de trash rapides avant d'arriver devant le boss. Nous voici à la ferraillerie, devant l'entrée principale d'Ulduar. Haaa, le Déconstructeur ! Mon gros coup de coeur, probablement le skin le plus sympa que j'ai pu voir dans WoW tout entier. Un savant mélange de Megaman, Robotech et Rayman. Prenez le temps d'admirer le robot géant faire ses mimiques, entre les coups de poing au sol et les exercices d'étirement et de souplesse (pour un robot, mon dieu, c'est énorme)... Et ça continue dès le pull avec la voix de fausset d'un gamin de 5 ans et lorsqu'il crie à la limite des pleurs "j'ai cassé mon jouet" après avoir fracassé le tank. Non, vraiment, si vous arrivez à garder votre sérieux devant ce boss, chapeau bas.

Trève de plaisanteries. Il a beau faire rire toute la salle, il n'en est pas très commode pour autant. Pour une fois, le combat est surtout aux mains des dps (ça arrive de plus en plus souvent dans Ulduar, cool), et le combat est particulièrement simple au niveau heal. Attention quand même, le boss tape très fort sur le tank (il a de gros poings), il faudra beaucoup de heal dessus (la plupart des boss suivants tapent moins fort, c'est dire). A part les dégâts tank, les dégâts infligés sont dûs à deux debuffs du boss qu'il lance aléatoirement sur un joueur du raid : un dot qui fait 3K de dégâts toutes les 2 secondes pendant une dizaine de secondes, facilement healable, et une bombe de gravité (bombe à la Geddon) qui explose au bout de 9 secondes et en plus ramène les joueurs proches sur le joueur explosé (en fait, c'est plus une implosion qu'une explosion). Pensez à être bien écarté les uns des autres et de vous écarter quand vous avez le debuff. En gros, c'est tout. C'est très prévisible et facilement healable. Attention quand même car dans le feu de l'action, il peut y en avoir pas mal. Entre les dots, les explosions (et les adds que l'on verra après), chacun doit bien faire attention à ce qui se passe autour de lui. Deuxième dégât de raid : le tremblement. Ca occasionne un dégât sur tout le raid en même temps : 10% de la vie de chacun toutes les secondes pendant 12 secondes. Ha mais ça fait plus que 100% ça. C'est la deuxième difficulté du boss niveau heal (avec le tank). AoE, HoT, tout ce que vous pouvez. Pendant 12 secondes, le raid va morfler...

Tous les 25%, le boss se met à trépigner (un vrai gamin j'vous dis...), il sort son coeur de sa machine pendant 15 secondes. C'est le moment de bourriner le dps : pas d'aggro et ça fait 2 fois plus de dégâts au boss. Pendant ces 15 secondes, le coeur balance des éclairs électriques aux quatre coins de la salle. De ces zones vont pop pleins de petits adds divers et variés qui s'avancent vers le boss. Il faudra répartir les dps pour en avoir au moins 2 à chaque coin (et de préférence des zoneurs) pour tuer les adds. S'ils parviennent jusqu'au boss, celui-ci les avale et ça lui rend de la vie (beaucoup de vie : près de 5% par add). Ce sont des robots réparateurs on va dire. C'est la partie critique du fight. Le nombre de pop à chaque coin est aléatoire, il peut y avoir un coin avec très peu d'adds et un autre avec beaucoup (pensez à regarder le nombre d'arcs électriques que le coeur envoie, ça donne une indication du nombre d'adds), les dps devront se déplacer pour aller aider leurs copains s'il y a danger (TS power pour avertir). Mais attention, y a toujours les dots et les bombes de gravité pendant ce temps-là (ça y est, vous commencez à saisir le problème ^^). Parmi les adds, il y a des robots-bombes qui explosent en mourant, pouvant occasionner des dégâts soit au boss s'il est à côté, soit aux autres adds (à vous de choisir). Enfin, il y a aussi parfois de gros robots qui popent qui sont sujet à l'aggro. L'offtank se fera un plaisir de les récupérer. On ne les dps pas, on laisse l'offtank les accumuler sur lui. Une fois que les adds sont morts, on repasse sur le boss puis sur le coeur, et ainsi de suite.

La dernière capacité du boss et la plus difficile : le boss a un timer d'enrage au bout de 7 minutes. Et le timer est très short. Voilà pourquoi c'est vraiment un combat de dps. Un très bon check dps : il faut bourriner le boss, bourriner le coeur (encore plus), bourriner les adds (surtout pas un seul sur le boss : 5% de vie en plus quand on est short sur le timer, ça fait mal), beaucoup de choses à faire ! Pour aider le dps, vous pouvez limiter le nombre de heals : 6 à 25, 2 seulement à 10, ça devient plus dur niveau heal, mais faisable. Et quand il tombe, vous pouvez dire bravo à vos dps, c'est bien grâce à eux qu'il est tombé ! Pas extrêmement complexe mais bien tendu niveau dps, voici un bon boss d'accueil avant la suite du programme et une difficulté qui monte tout doucement...

Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Il n'y a pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette page !

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft : 363.303.753 visites.
© Copyright 1998-2021 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.