Guides d'instances > Tombes-mana

Guide : Cryptes Auchenaï

Notes Voici le guide de la 2ème instance d'Auchindoun : les cryptes d'Auchenaï. De niveau 65 à 67, l'instance est légèrement plus courte que les précédentes puisqu'elle ne contient que deux boss et elle peut facilement être bouclée en une heure tout rond. Avec de très bons loots à la clé néanmoins, ça vaut le coup ! Elle nécessite de bons joueurs mais pas de stuff important, elle est donc facilement faisable dès le niveau 65 voir 64. De plus, c'est la première instance qui permet de monter sa réputation à la Ville Basse (contrairement aux tombes-mana) et vu la difficulté à monter cette réputation (peu de quêtes associées), malgré la nécessité de le faire pour obtenir la clé du mode héroïque. Donc, je vous invite à faire cette instance plusieurs fois.

Il n'y a qu'une quête pour l'instance qui est à la fin d'une longue série. La première quête se trouve à l'entrée de l'instance, puis vous devrez voyager à Shattrath et même à Nagrand avant de retourner tuer un élite au sud d'Auchindoun avant de faire la quête de l'instance proprement dite qui demande de tuer le boss final. La quête est néanmoins bien utile puisqu'elle fait apparaître un pnj réparateur à l'entrée de l'instance.

Côté design, c'est pas bien folichon. En fait, on retrouve l'ambiance crypte assez habituelle (on la retrouve un peu partout dans le WoW de base chez les morts-vivants) exactement similaire à celle des Tombes-mana (mais sans le côté mana, qui faisait pourtant tout le charme de l'instance). Bref, du vu et revu cinq mille fois. On ne s'arrêtera pas sur les décors.

Côté trash, pas grand chose à dire. Les fantômes sont très relous. A chaque fois, on pull un groupe de 2 ou 3 mobs, on se retrouve avec 2 ou 3 fantômes supplémentaires qui se matérialisent devant nous. Pensez à dps les fantômes en premier si possible, ils ont très peu de points de vie mais tapent aussi fort que les autres. Il y a les packs de 5 squelettes un peu plus difficiles dans l'avant dernière salle (y a bon le prêtre ici), pensez à protéger le healer. Et les packs de dizaines de squelettes à faire à l'aoe. Rien de difficile, soit vous prenez votre temps si vous êtes de niveau 65-66, soit vous foncez comme des bourrins si vous avez un bon DPS.

Le bon côté de l'instance, ce sont les deux boss. Très tactiques et vraiment originaux, le succès dépend surtout de la réactivité des joueurs. Le premier boss est Shirrak le Veillemort, aussi surnommé le gros noeinoeil. Premièrement, il a une aura avec un énorme débuff qui ralentit le lancement des sorts, qui est plus ou moins puissant en fonction de la distance au boss. Si vous êtes à côté du boss, c'est +500% au lancement des sorts, autrement dit, vous lancez rien du tout. Donc éloignez-vous le plus possible du boss pour n'avoir qu'un petit +50%. Un combat à jouer aux instants si possible (que ce soit heal ou dps). Toutes les 5 ou 6 secondes, Shirrak lance un emote indiquant qu'il va frapper un joueur. Ce joueur-là doit alors se déplacer rapidement d'un vingtaine de mètres pour éviter la boule de feu et l'aoe qui va avec que Shirrak lance. Pensez à vous disperser dans la salle. Voilà, c'est à peu près tout. Le healer pouvant difficilement caster ses sorts de soins sera monopolisé par le tank, donc les autres devront s'occuper d'eux aux bandages.

Le deuxième boss est le prince Exarque Maladaar. Il se joue à peu près de la même façon que le prince Shaffar de l'instance des Tombes-mana. Régulièrement, il balance un trait de l'ombre qui, d'une part fait assez mal (2000+ de dégâts) et d'autre part génère une ombre sosie de la personne touchée avec les mêmes pouvoirs. Il est primordial de tuer le sosie le plus rapidement possible. D'une part, il fait assez mal et d'autre part ça peut être catastrophique si le healer se fait prendre dans un piège de glace de chasseur pendant 20 secondes, ou se fait moutonner... A 15% de sa vie, le boss fait pop une ombre de lui-même. Il faut continuer à dps le boss pour le faire tomber rapidement avant de passer à l'ombre. En gros, c'est comme Shaffar : dps du boss, dès qu'une ombre pop (ou une luciole dans le cas de Shaffar), on dps l'ombre puis on retourne sur le boss. Bref, il faut être bien réactif mais ça passe assez facilement même sans un stuff über.

Malgré le manque d'originalité de l'architecture, c'est une instance bien sympa car bouclée très rapidement, qui peut être bourrinée sans souci mais qui demande tout de même un minimim d'attention sur les boss.

Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Il n'y a pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette page !

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft : 360.182.036 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.