Volcomz raconte sa quête du mythique bâton légendaire... Atiesh !

JudgeHype | 29/08/2013 à 17h15 - 34

Volcomz m'a récemment contacté pour me faire part de sa collection d'objets légendaires. Un de ses objets à toutefois attiré mon attention plus que d'habitude: Atiesh, grand bâton du Gardien. Cette arme légendaire aujourd'hui impossible à obtenir a fait rêver de nombreux joueurs.

J'ai donc harcelé Volcomz pour qu'il m'écrive un texte au sujet d'Atiesh et de son expérience de jeu. J'adore quand les joueurs racontent de telles histoires et je voulais vous partager celle-ci. D'ailleurs, si vous disposez d'un objet légendaire et que vous souhaitez en parler, n'hésitez pas à me contacter ([email protected]). Vous pouvez faire un texte orienté RP ou un guide avec la liste des choses à faire pour crafter un objet légendaire, comme vous le souhaitez. ;)


Mon personnage a débuté son aventure sur Arak-Arahm en 2005. Autrefois considéré comme un bon serveur, il est aujourd’hui totalement à la dérive, et encore plus du côté Alliance. Mais à Vanilla, de nombreuses guildes s’étaient aventurées dans Naxxramas. Aucune n’avait jamais eu la possibilité de tuer Saphiron, ni même de voir Kel’Thuzad. La fusion des deux plus grosses guildes de l’époque (quelques mois avant l’arrivée de BC) les avait menés à tuer Thaddius, considéré comme l’un des boss les plus durs de l’instance par de nombreux joueurs. Après ce fabuleux down, la guilde a été dissoute.

L’époque Burning Crusade était remplie de choses à faire. Entre les donjons, les réputations et les raids, il n’y avait que peu de temps à se consacrer aux anciens raids de Vanilla. En plus de ça, peu de monde osait s’aventurer dans ces anciens raids, tant ils avaient fait suer de nombreux joueurs auparavant. L’idée de remonter ces raids à 40 personnes pour voir l’ancien contenu était donc peu répandu, sans compter sur le fait qu’il faille, occasionnellement, engendré des wipes pour tuer un boss, même une extension après. Cependant, la première guilde du serveur (à BC) avait décidé qu’il était temps de voir enfin le bout du tunnel de Naxxramas et d’en finir, une bonne fois pour toute, avec Kel’Thuzad. Au début, peu de monde était motivé… Naxxramas était tout de même le raid le moins connu des gamers et les strats étaient, il faut l’avouer, tout bonnement obligatoires à appliquer (même si certaines fois c’était full dps...). Les raids, organisés en grande partie le samedi soir et le dimanche après-midi, étaient sympathiques et avançaient bien, mais pas assez. En manque de temps et de patience, j’ai décidé de monter, moi-même, mes propres raids pour tenter de finir le plus beau set du jeu, à savoir le T3 druide.

Lors du premier raid, un fragment d’Atiesh loota sur le premier boss que nous venions de tuer. Dès lors, ayant monté le raid avec un autre ami druide, nous avons décidé que le bâton légendaire se ferait dans les règles de la chance la plus totale : le random. Heureusement pour moi, j’ai gagné ce random et ainsi mon 1er fragment. Mon but premier, dans Naxxramas, n’était absolument pas de reconstituer le bâton, mais de découvrir cette si belle instance et pourquoi pas un peu de T3. J’ai donc volontiers pris le 1er fragment et décidé d’avancer le plus possible mon bâton. Au fur et à mesure des semaines qui passaient, nous nous retrouvions en week-end afin d’avancer notre stuff et de profiter de l’instance. En plus de Naxx’ et de son succès, nous allions de temps en temps faire BWL et AQ40.

Quelques temps après le dernier patch de Burning Crusade (Sunwell Plateau), la nouvelle extension pointait gentiment le bout de son nez, et avec elle, une surprise colossal: le retour de Naxxramas ! Quelle merveille ! Mais, comme toute bonne nouvelle n’arrive jamais seule, la mauvaise n’était pas loin. Blizzard avait décidé de transporter l’instance située aux Maleterres de l’Est, en Norfendre, plutôt que d’en faire deux raids distincts. A ce moment-là, je n’avais pas fini mon bâton et ne devait être environ qu’à la moitié.

Chaque nouvelle extension amène une mise à jour de changements. Pour le passage de BC à WotLK, des invasions de morts-vivants avaient envahis tout Azeroth avec des events et des objets à gagner. Pour cette nouvelle MàJ, Blizzard avait décidé de téléporter Naxxramas 40 avant le début de l’extension et donc, de supprimer à tout jamais la possibilité de finir son T3 (jusqu’à l’apparition du Black Market) et Atiesh. Dès lors, chaque semaine comptait pour finir au plus vite mon bâton.

Lors de la dernière semaine avant la suppression du raid, j’étais à 36 fragments. Il me manquait donc 4 petits fragments. L’instance comptait 15 boss, mais seulement 12 lootaient un fragment (Kel’Thuzad, Saphiron et les Four Horseman n’en lootaient pas). Cependant, la quête du bâton n’était même pas commencée ! Après avoir récupéré les 40 fragments, le joueur devait réunir le socle d’Atiesh (lootable sur C’thun à AQ40) et la base d’Atiesh (sur Kel’Thuzad à Naxxramas 40). Pour obtenir la suite de la quête, il fallait parler à Nozdormu aux Grottes du Temps. Le hic ? Il faut être neutre pour parler à Nozdormu... Et je n’était pas neutre lors de la dernière semaine.

Le moment de penser à la suite de la quête n’était pas venu. Il fallait avant tout que je pense à mes 4 derniers fragments. Nous avons donc commencé la première aile de Naxx’ (araignée) et avons tué Anub’Rekhan. Miracle, un premier fragment. Nous avons continué notre chemin sur Faerlina, mais aucun fragment n’a loot. Nous avons fini l’aile en tuant Maexxna et un 2ème fragment lootait ! A ce moment-là, je me suis dit que c’était dans la poche... Et pas totalement en fait. Nous avons clean l’aile des abominations et des chevaliers de la mort, et aucun fragment n’était tombé. Il restait donc l’aile de la peste. 3 boss pour 2 fragments. Nous avons tué Noth et hop, un premier fragment ! Nous avons tué Heigan, et... rien. Il restait Horreb. Un boss pour un fragment. Le dernier possible avant la fin de Naxxramas. A ce moment-là, je loot le corps et vois les pages de loots: 1ère page, rien. 2ème page, rien... Bon bah c’est mort ! 3ème page, fragment. Je n’avais jamais ressenti autant de joie sur ce jeu avant ce soir-là. J’ai d’ailleurs du me calmer plusieurs fois devant mon PC !

Mes 40 fragments en poche, j’ai pu lancer la quête et obtenir la Hampe d’Atiesh qui m’a permis de continuer mon aventure. A ce moment-là, j’ai décidé de stopper le raid pour aller parler à Nozdormu. Ah ben non en fait, je suis pas neutre. Bon, départ à AQ40 ! Nous avons tué tous les boss hormis C’thun et je suis passé, de justesse, neutre auprès de Nozdormu. A minuit, j’ai décidé de end raid et de continuer le lendemain. Le dimanche, cette fois-ci en possession de la quête, nous avons tué C’thun et Kel’Thuzad et pu obtenir les deux objets de quête qu’il me manquait. Nous sommes retournés parler à Nozdormu qui m’a donné la quête finale : invoquer Atiesh à Stratholme et le tuer. La récompense, vous la connaissez, c’est Atiesh.

Pour finir ma petite histoire, je dois absolument tout à la chance. Que ce soit sur le premier fragment ou le dernier, que ce soit sur la réputation neutre ou encore la dernière semaine, tout a été une question de chance. Et je remercie vivement cette chance ! Bien que le raid soit le plus dur que j’ai eu l’occasion de voir, même une extension après, je n’ai aucun mérite, vu que je l’ai eu à Burning Crusade. Encore une fois, je tiens à remercier toutes les personnes qui m’ont aidées à finir mon bâton (elles se reconnaîtront) et espère que vous avez eu du plaisir à lire mon plus beau souvenir sur ce jeu qu’est World of Warcraft ;)




34 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft : 367.218.451 visites.
© Copyright 1998-2022 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.