Un résumé de l'histoire des Aspects à l'approche de Dragonflight

Rafraichissez-vous la mémoire !
Arkentass | 22/11/2022 à 19h45 - 0

Plus qu'une semaine nous sépare désormais de Dragonflight et de notre arrivée sur les îles aux Dragons. À l'approche de l'extension, Blizzard résume l'histoire des Aspects jusqu'à présent. Rafraichissez-vous la mémoire sans plus attendre ci-dessous !


Article officiel

Sillonnez l’histoire des Aspects dragons jusqu’à une époque précédant le réveil des îles aux Dragons.

Imprégnés de pouvoirs conférés par les Titans et chargés de protéger Azeroth, les Aspects dragons ont travaillé sans relâche pour accomplir leur ancienne destinée. Leur histoire est faite de trahison, de corruption et de lutte pour la survie de leur héritage.

L’ascension des Aspects

Pendant que les Titans mettaient en ordre Azeroth, ils avaient besoin d’une main plus délicate pour combattre les agents des Dieux très anciens. En raison de leur taille colossale, Aggramar craignait que le Panthéon n’endommage irrémédiablement ou même ne tue l’âme-monde. Il proposa de créer des assemblages puissants pour agir au nom du Panthéon et poursuivre leur volonté de combattre l’Empire noir.

Les membres du Panthéon façonnèrent leurs serviteurs à leur image et les imprégnèrent de leurs pouvoirs afin qu’ils puissent diriger les autres créations des Titans. Ils donnèrent le nom de « gardiens » à ces êtres surpuissants. Aggramar, l’un des Titans, transmit sa force et son courage au gardien Tyr, qui devint le plus grand guerrier des créatures forgées par les Titans. Les gardiens finirent par mener les créations des Titans contre les armées de l’Empire noir.

Dans l’extrême nord de l’antique Kalimdor, le proto-dragon Galakrond était le plus grand et le plus efficace des prédateurs. Il finit cependant par succomber à la corruption et commença à dévorer ses semblables.

Tyr savait que si Galakrond n’était pas maîtrisé, il finirait par dévorer toute la nature et répandre sa malédiction aux confins d’Azeroth. Il prévint les autres gardiens de ce qu’il avait vu, mais ils refusèrent d’agir. Il chercha alors un moyen de détruire le proto-dragon géant et ses serviteurs fétides.

Il trouva la réponse grâce à cinq des proto-dragons les plus puissants et intelligents : Alexstrasza, Malygos, Neltharion, Nozdormu et Ysera. Impressionné par la façon dont ils s’étaient unis pour survivre aux attaques de Galakrond, Tyr contacta Malygos. Guidés par Tyr, les proto-dragons affrontèrent Galakrond.

« Je vous ai observé. J’ai observé les autres. Je vois beaucoup de potentiel en vous, et en vos amis… et c’est quelqu’un qui a observé nombre de vos semblables depuis que le premier d’entre vous a eu conscience de sa propre existence qui vous le dit. » - Tyr

Tyr exigea que ces cinq proto-dragons soient imprégnés de pouvoirs pour protéger les terres d’Azeroth. Le gardien Odyn s’opposa à cette idée. En dépit de leur héroïsme, Odyn ne considérait les Dragons que comme des formes de vie primitives. Il pensait que seules les puissantes créations des Titans étaient aptes à protéger le monde. Les autres gardiens ne se laissèrent pas convaincre par Odyn, et les proto-dragons furent transformés en Aspects, chefs des Vols draconiques et gardiens d’Azeroth. Odyn, persuadé que les Dragons allaient échouer, parti créer son propre groupe de guerriers, les Valarjar.

Alexstrasza la Lieuse-de-vie

Également connue sous le nom de la reine Dragon et de l’Aspect draconique du Vol rouge. Alexstrasza reçut d’Eonar le pouvoir d’agir en tant que gardienne de toute vie. En tant que reine Dragon, Alexstrasza était le chef des Aspects, les réunissant en cas de besoin. Afin de vaincre Aile de mort, Alexstrasza et le reste des Aspects sacrifièrent une grande partie de leur puissance.

Nozdormu

Également connu sous le nom de l’Intemporel, de gardien du Temps ou de Murozond. L’Aspect du Vol draconique de bronze, Nozdormu, reçut d’Aman’Thul le pouvoir de garder le temps lui-même et de guider les chemins toujours instables de la destinée. Quand Aile de mort fut vaincu, Nozdormu perdit une grande partie de sa puissance, tout comme le reste des Aspects. Nozdormu avait pressenti qu’il succomberait à la corruption, devenant ainsi le chef du Vol draconique infini. En tant que Murozond, il finit par tomber aux mains des aventuriers à la Fin des temps.

Malygos, Aspect de la magie

Aspect du Vol draconique bleu. Il fut doté de l’essence de Norgannon pour agir en tant que gardien de la magie et des arcanes cachées. Malygos et sa compagne Sindragosa régnèrent sur le Vol draconique bleu jusqu’à la guerre des Anciens, au cours de laquelle le dément Aile de mort utilisa l’Âme des dragons pour anéantir la plupart du Vol, n’épargnant que Malygos et quelques précieux œufs. Malygos fut tué après avoir déclaré la guerre à tous les lanceurs de sorts mortels lors de la guerre du Nexus, laissant à Kalecgos la tâche diriger le Vol draconique bleu.

Neltharion le Gardeterre (anciennement)

Aspect du Vol draconique noir. Après avoir été rendu fou par les Dieux très anciens, il prit le nom d’Aile de mort le Destructeur. N’ayant pas réussi à asservir les autres Vols draconiques, il voulut provoquer l’Heure du Crépuscule, l’anéantissement de toute création. Bien qu’il possédât le pouvoir de briser le monde, il combattit finalement seul, face à ses homologues Aspects et leurs alliés. Il tomba des cieux dans le Maelström, détruit par l’Âme des dragons et les champions d’Azeroth.

Ysera la Rêveuse (anciennement)

Également connue sous le nom de l’Éveillée et de l’Aspect du Vol draconique vert. La sœur cadette d’Alexstrasza, Ysera, fut choisie par Eonar pour surveiller la croissance de la nature depuis le Rêve d’émeraude. Ysera tomba aux mains du Cauchemar dans Legion et Tyrande Murmevent mit fin à ses souffrances. Son âme arriva dans l’au-delà appelé Sylvarden, où elle fut soignée grâce à l’intervention de la reine de l’hiver. L’essence d’Ysera reste liée à l’Ombreterre, laissant sa fille Merithra guider le Vol draconique vert.

Le sacrifice de Tyr

Loken, un gardien tombé sous l’influence d’un Dieu très ancien, commença à œuvrer pour la chute des autres gardiens. Tyr soupçonnait la noirceur qui envahissait le gardien déchu, aussi il vola les disques de Norgannon avec ses compagnons pour préserver les informations capitales qu’ils contenaient. Lorsque Loken découvrit que les disques avaient disparu, il se tourna vers les seules créatures qu’il savait assez puissantes pour arrêter le redoutable Tyr : les anciennes monstruosités c’thraxxi. Il ordonna aux abominations colossales de tuer Tyr et tous ceux qui le suivaient.

Loin au sud, les C’Thraxxi rattrapèrent les gardiens en fuite et leurs partisans dans une clairière calme et tempérée. Craignant pour la vie de ses alliés, Tyr chargea Archaedas et Ironaya de mener le reste des créatures forgées par la Titans plus au sud. En attendant, il tenterait de retenir les C’Thraxxi aussi longtemps que possible.

La lutte violente entre le gardien solitaire et les C’Thraxxi fit rage pendant six jours et six nuits. Lorsque la fatigue se fit sentir, Tyr décida de se sacrifier pour protéger ses amis. Il libéra ce qui restait de son pouvoir sur les C’Thraxxi, utilisant sa force vitale dans une explosion aveuglante d’énergie arcanique qui ébranla profondément le monde.

Archaedas et Ironaya observèrent l’éruption de magie qui embrasa l’horizon. Lorsque les énergies volatiles se furent calmées, les deux créations forgées par les Titans retournèrent sur le site de la bataille. Dans un cratère géant crépitant de magie arcanique gisait le corps sans vie de Tyr.

En l’honneur de son camarade tombé au combat, Ironaya nomma la clairière entourant le cratère le « Trépas de Tyr », ce qui, dans la langue vrykul, se traduit par « Tirisfal ». Avec ses disciples, elle enterra Tyr là où son corps reposait et plaça sa gigantesque main d’argent sur sa dernière demeure pour commémorer son vaillant sacrifice.

Une trahison douloureuse

Suite à la chute de Tyr, les Aspects furent aveuglés par les ténèbres qui grandissaient lentement en eux. Les tentacules de la corruption des Dieux très anciens s’étaient resserrés sur Neltharion le Gardeterre.

Guidé par ces derniers, Neltharion trouva un moyen d’asservir les autres Vols draconiques afin de déclencher l’Heure du Crépuscule et l’anéantissement de toute création. Cela permettrait aux Dieux très anciens d’être enfin libérés de leur emprisonnement. Mais pour cela, il avait besoin d’aide.

Lorsque les armées de la Légion ardente commencèrent à envahir Azeroth, Neltharion suggéra de créer un artefact magique pour aider à détruire les démons. Il demanda de l’aide aux autres Aspects pour le fabriquer, et chacun d’entre eux dota l’artefact d’une partie de son essence.

Neltharion utilisa l’Âme des dragons contre la Légion, dévastant l’essaim démoniaque. Mais à cause de la corruption, Neltharion, jadis le Gardeterre et protecteur d’Azeroth, devint Aile de mort le Destructeur. À la stupeur des autres Aspects, il utilisa l’Âme des dragons contre eux. Ce fut une trahison terrible, car il s’était retourné contre les siens. Les Dragons, choqués, étaient impuissants face au pouvoir de l’artefact mortel, car il contenait un morceau de leur essence. Tous les Vols draconiques, excepté le Vol draconique noir, furent paralysés.

Mais le destin tragique d’Aile de mort finirait par le rattraper.

Forgée par Aile de mort au cours de la guerre des Anciens, l’Âme des dragons exploitait la puissance combinée des Vols draconiques jusqu’à ce que l’amulette soit détruite. Dans les grottes du Temps, Thrall et les autres Vols réussirent à récupérer la puissante relique avant sa destruction. Ils atteignirent le temple du Repos du ver dans une tentative désespérée pour utiliser l’énergie de l’Âme des dragons contre Aile de mort lui-même.

Le temple du Repos du ver était le dernier espoir des forces alliées contre Aile de mort le Destructeur. C’est là que les aspects restants, Alexstrasza, Ysera, Nozdormu et Kalecgos, ainsi que leur allié Thrall, se réunirent pour donner du pouvoir à l’Âme des dragons ; la dernière chance d’Azeroth d’arrêter le grand mastodonte. Mais, alors qu’ils commençaient à charger l’Âme des dragons en énergie, Aile de mort et toute son armée attaquèrent le temple du Repos du ver.

Avec l’aide de leurs alliés, les Aspects restants finirent par triompher d’Aile de mort, qui tomba des cieux dans le Maelström.

L’épilogue

Dans les années qui suivirent, la douleur de la trahison de Neltharion fut plus profonde que tout ce que l’on aurait pu imaginer. Sa trahison était si destructrice que les cinq Vols draconiques ne s’en remirent jamais vraiment. Les Vols, désœuvrés, ne pouvaient plus protéger Azeroth, et le Vol draconique bleu était pratiquement détruit. L’ampleur de leur sacrifice était manifeste, car ils étaient maintenant devenus mortels.

La naissance des Dracthyrs

Les Dracthyrs furent créés dans un passé lointain par Neltharion le Gardeterre pour servir de soldats. Il combina l’essence des Dragons et l’adaptabilité des races mortelles. Ils s’entraînaient au large des côtes des îles aux Dragons, sur une île connue sous le nom de confins Interdits. Après une terrible bataille, l’île fut abandonnée jusqu’à ce qu’un ancien ennemi réveille les plus féroces des guerriers, comme Azeroth n’en avait jamais vu auparavant.

Fixer l’horizon

Après son retour sur les îles aux Dragons, la reine Alexstrasza apprit qu’un autre disque se trouvait à Uldaman… un disque qui contient les souvenirs de Tyr en personne. Persuadée que ces derniers sont nécessaires à la restauration du pouvoir des Aspects, Alexstrasza a demandé aux races mortelles de braver les dangers d’Uldaman pour récupérer les souvenirs de Tyr afin d’assurer l’avenir de l’espèce draconique. Cependant, d’autres parmi les Dragons souhaitent la voir échouer.

L’histoire continue dans World of Warcraft: Dragonflight et les héros et héroïnes d’Azeroth doivent répondre à l’appel et aider Alexstrasza à reconstruire le royaume et à se réapproprier l’héritage des dragons.

À bientôt sur les îles aux Dragons !

Tags : WoW Dragonflight
Source : Blizzard
Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft : 368.604.147 visites.
© Copyright 1998-2022 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.