Method et les communautés de boosting au coeur d'un débat sur la Race to World First

Votre avis sur la question ?
JudgeHype | 05/05/2022 à 16h37 - 19

En janvier dernier, Blizzard renforçait sa politique contre le boosting sur WoW. Trois mois plus tard, les communauté de boosting sont toujours là et ont même été impliquées dans la Race to World First au Sépulcre des Fondateurs. Dans un message publié sur Twitter, Penkek (le pseudo qui donne faim) a publié une vidéo et un document qui permet d'en apprendre plus sur les méthodes utilisées.

Le document met en avant plusieurs communautés de boosting, et notamment Dawn qui a manifestement travaillé avec la guilde Method ces derniers mois, facilitant l'accès aux centaines de millions de pièces d'or nécessaires pour payer les objets demandés aux joueurs lors de la RWF du raid 9.2.

Dawn et Method avaient déjà travaillé ensemble avant l'annonce de Blizzard, et ont recommencé après le Sépulcre. D'après les rumeurs, Dawn aurait payé les dépenses de Method, proposant d'avancer une partie de l'or qui serait ensuite remboursé en effectuant des runs. Dans la vidéo, Penkek passe commande auprès de Dawn et se retrouve ensuite dans un raid en compagnie de joueurs de la guilde qui a validé le World 2nd du Geôlier Mythique. 


Les communautés de boosting continuent de remporter un gros succès puisque Dawn annonce vendre pour 100 millions de gold par jour.

Ces informations sont intéressantes et prouvent que les guildes doivent trouver des astuces pour couvrir les énormes coûts d'une course au World First sur WoW. C'est d'autant plus vrai avec Shadowlands. Du côté d'Echo, le Raid Leader Scripe n'est pas étonné de ce qui se passe et attire l'attention de Blizzard sur les solutions qu'il faudrait mettre en place.

Method et les autres guildes sont acculées à faire ce genre de choses quand vous interdisez les communautés de boosting tout en gardant de folles exigences d'or/argent pour être compétitif. Je ne blâme pas vraiment Method ici, mais Blizzard doit soit assouplir les règles, soit empêcher les gens de les enfreindre.

Du côté de Method, on a annoncé avoir dépensé 480 millions de pièces d'or pour le Sépulcre des Fondateurs. C'est énorme, mais en-dessous des 694 millions d'Echo et des 723 millions de Liquid. Ces dernières ne semblent pas avoir eu recours à des communautés de boosting, gérant leur business eux-mêmes notamment grâce à leur très large audience.

Penkek se demande pourquoi Blizzard laisse vivre des communautés comme Dawn, Oblivion ou Nova, ni ne sanctionne quique ce soit à l'heure actuelle, permettant au boosting de prospérer sur World of Warcraft. D'autres joueurs sont plus mitigés et estiment que Blizzard est en partie fautif de part les mécaniques de WoW, lesquelles participent à l'augmentation de la demande d'or pour les guildes de haut niveau.

Il est clair que Blizzard a un rôle à jouer, mais il n'est pas sûre que la société ait réellement toutes les cartes en main pour couper le mal à la racine. Affaire à suivre.


Source : Twitter
19 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft : 367.657.568 visites.
© Copyright 1998-2022 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.