Évolution des empires lorsque le monde Azeroth était constitué d'un seul continent

Trop sympa :D
JudgeHype | 07/07/2022 à 16h14 - 8

Keyboardturn a publié plusieurs tweets très intéressants sur l'histoire des continents d'Azeroth. Il s'agit d'une série de cartes qui mettent en perspective les frontières modernes des cartes du jeu et les territoires anciens en utilisant des points de repère. Si vous êtes un joueur de WoW qui souhaite en savoir plus sur l'évolution du continent originel, nul doute que cela vous passionnera.

Keyboardturn démarre avec une carte de base qui précède la Grande Fracture. À l'époque, il n'existait qu'un seul continent nommé Kalimdor et l'implosion du Puits d'éternité a eu pour conséquence de le diviser en plusieurs morceaux. La carte montre les territoires que l'on connaît déjà et plusieurs éléments sont tirés des livres WoW Chroniques.

Les territoires de Hurlevent sont énormes tandis que la Pandarie et les Îles Brisées ont probablement été les plus difficiles à cartographier. L'auteur spécule que la Forêt de Jade est le résultat d'une érosion massive (pluie et rivières peuvent profondément changer le paysage au fil des millénaires) et si le continent entier est plus ou moins un grand plateau. 

Les Terres Ingrates pourraient aussi avoir été fort différentes sans la Grande Fracture. Il pourrait y avoir coulé une grande rivière depuis Loch Modan, laquelle aurait permis à la faune de s'épanouir. La Fracture aurait entraîné l'assèchement de la région. L'auteur a aussi eu du mal à positionner Tanaris et les Mille Pointes, cette dernière étant peut-être une zone formée après le cataclysme.



Pendant l'Empire noir, de nombreuses zones ont été contestées par les Dieux Très Anciens, les Élémentaires et les races forgées par les Titans. Pratiquement tout le Norfendre était ainsi aux mains tentacules de Yogg-Saron, tandis que Sombrivage était sous l'emprise de Neptulon. C'thun, pour sa part, contrôlait une large partie de Kalimdor et de la Pandarie, N'Zoth s'occupant de son côté des Royaumes de l'est. Par contre, ce qu'on connaît aujourd'hui comme la forêt d'Elwynn était chasse gardée de Ragnaros. Y'shaarj avait la main-mise sur la moitié de la Pandarie, une bonne partie de Durotar et des Tarides, Hyjal, Berceau-de-l'Hiver et Reflet-de-Lune. Par contre, et c'est étrange, Y'shaarj ne contrôlait pas la zones des Mantides. Quant aux régions de Therazane et Al'Akir, elles n'ont jamais été transformées en zones modernes.



L'arrivée d'informations en provenance des tribus Trolles sont intéressantes, notamment car elles permettent de confirmer la théorie que les Terres Ingrates étaient autrefois recouvertes, au moins en partie, d'une forêt. Les territoires Gurubashi reflètent sans doute la présence d'une région tropicale qui traversait l'ancien Kalimdor. On trouve aussi des zones habitées par les Trolls Sombres, comme Hyjal et ce qui allait devenir Orgrimmar.



Sur les images ci-dessous, on peut voir que l'Empire Kaldorei contrôlait d'innombrables régions. On peut d'ailleurs encore le constater aujourd'hui, avec les ruines de la Désolation des dragons et la Forêt du chant de cristal, mais aussi au niveau du Kalimdor moderne et des Îles Brisées. Il est aussi intéressant de constater que les Elfes sont absents du sud-ouest, plutôt menés par les races Tol'vir, Anubisath, Mogu, Pandaren, Mantid et Qiraji. Des régions comme Gilnéas, la forêt des pins argentés, Dun Morogh, les Paluns ou la Vallée de Strangleronce aurait être très influencé par les Kaldorei. Cela montre combien l'empire des Elfes de la Nuit s'est effondré au cours des 10.000 dernières années.



Les Trolls ont fini par perdre une immense zone au profit des Elfes de la Nuit, et ont ensuite commencé à se marcher dessus. Cela sous-entend que les Elfes peuvent avoir tentés de diviser les Trolls pour mieux les conquérir. C'est surtout visible pour les Trolls des jungles, avec un groupe qui est parti en direction de Zul'Farrak pour devenir les Trolls des sables. Les Trolls proches de la Pandarie se sont exils vers Zandalar, en fusionnant sans doute avec ceux qu'on connaît aujourd'hui comme les Zandalari.

Les Amani étaient sans doute les Trolls les plus difficiles à diviser, ce qui implique une force plus brutale pour en venir à bout. Au vu de la localisation de Suramar et du Temple d'Elune, et de la façon dont les Bien-Nés ont collecté les Piliers de la création, il est très possible que ces reliques ont été utilisées sur le peuple Amani. 

Enfin, les territoires des races forgées par les Titans, ainsi qu'Uldaman, n'ont apparemment jamais été contrôlées par d'autres races. Plus au nord, la totalité de la Couronne de glace appartenait aux Vrykuls.



Tags : WoW Lore
8 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft : 367.611.238 visites.
© Copyright 1998-2022 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.