Dans la peau des gamers : Anthropologie d'une guilde de World of Warcraft

344 page pour déconstruire les préjugés sur les jeux vidéo et les MMORPG
JudgeHype | 16/12/2020 à 15h52 - 3

Ce matin, j'ai reçu un mail de Maxime qui travaille dans une librairie universitaire à Louvain-la-Neuve en Belgique. Il a reçu un livre intitulé 'Dans la peau des gamers : Anthropologie d'une guilde de World of Warcraft' qui semble être une bonne surprise pour ceux qui s'intéressent de près à la psychologie des joueurs de jeux vidéo.

Paru aux éditions Karthala, le livre a été écrit par Olivier Servais, doyen de la Faculté des sciences économiques, sociales, politiques et de communication à l'Université Catholique de Louvain (UCL).

Dire que les jeux vidéo sont diabolisés est un euphémisme, même en 2020. Même s'il n'a pas terminé l'intégralité du livre, Maxime a beaucoup apprécié l'absence de préjugés. Le livre est d'après lui une véritable étude anthropologique sur plusieurs années au sein d'une guilde WoW, où la parole est aussi donnée aux joueurs, aux interactions entre-eux et à leurs problématiques.

L'auteur parle ainsi d'une guilde nommée Les Dragons Immortels, et aborde entre-autres leurs valeur, les performances en PvE ou encore tensions qui peuvent naître entre les membres. Il introduit aussi le lecteur au monde de WoW, avec tout ce qu'il implique en terme d'immersion et d'habitudes, sans oublier le phénomène d'addiction qui, s'il est parfois trop mis en avant par les médias, n'en est pas moins réel par moment.

Le livre est paru le 10 décembre 2020 et est disponible dans toutes les bonnes boutiques en ligne, ainsi que chez l'éditeur.

Les figures de Geeks ou No Life s'invitent quotidiennement dans différents médias, à l'école ou dans les échanges familiaux. Dorénavant premier loisir domestique, le jeu vidéo marque une rupture culturelle et générationnelle majeure, largement pratiqué dans de multiples endroits sur la planète. 

Dans ce kaléidoscope ludique, les jeux en ligne massivement multijoueurs font figure de symboles de cette vie en ligne émergente. Ils fascinent autant qu'ils inquiètent. Désocialisation, enfermement, addiction, sont quelques-unes des nombreuses critiques adressées à ces univers digitaux. 

Mais c'est leur méconnaissance qui est souvent la source de ces inquiétudes et fondent ces représentations angoissantes. À contrario de ces imaginaires dominants, une immersion approfondie dans l'univers des gamers fait apparaître une plus grande complexité, voire une large part de lumière psychosociale au coeur des ombres vidéoludiques. 

A partir d'une ethnographie de plusieurs années au sein d'une communauté de joueurs de World of Warcraft, ce livre entend déconstruire les préjugés en donnant accès à la complexité et à la diversité des profils de joueurs individuels ou de collectifs de praticiens, les guildes, et de leurs contextes de jeu et de vie. Ce faisant, il réinterroge en profondeur à partir de ce terrain numérique des théories classiques en anthropologie. 

3 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft : 362.325.316 visites.
© Copyright 1998-2021 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.