Interviews > WorldofWar.net interview Jeff Green : 3 septembre 2003

Interview de Jeff Green par WorldofWar.net

Jeff Green est le rédacteur en chef du magazine Computer Gaming World, le mag qui a dévoilé les nombreuses races et classes il y a quelques jours. Il a eu l'occasion de se rendre chez Blizzard et a donc pu jouer un peu sur World of Warcraft. Voici ce que l'on peut retenir de cette interview.

1. En créant votre personnage, sachez que toutes les stats sont prédéterminées. Ceci fait partie de la philosophie des développeurs, qui ne veulent pas que les newbies aient déjà des problèmes pour placer des points ci et là avant même d'avoir commencé à jouer. Par contre, vous atteindrez les premiers niveaux très rapidement, et la distribution de points commencera ainsi assez vite. Dans ce sens, le jeu se rapproche assez fort de DiabloII.

2. Le premier jour de jeu, aucun crash du jeu n'a été à signaler, ce qui est déjà mieux que certains MMORPG qui sont en vente. Le second jour, le jeu était présenté dans une nouvelle version et elle fût un peu moins stable, ils sont donc revenus à la version précédente pour la démonstration. Cependant, le jeu n'est pas même pas au stade de la beta et une nouvelle version est compilée chaque jour. Il ne faut donc pas s'étonner de ce genre de problèmes, la sortie est encore loin.

3. Bien que Jeff Green adore jouer avec un Nain Paladin (ce qu'il a fait pendant des années sur Everquest), il doit avouer qu'il a été particulièrement charmé par Elsie, une Tauren Druide. Cette race semble être particulièrement originale à jouer. Au niveau 5 environ, Jeff a pu commencer à se métamorphoser.

4. Chaque race aura apparemment un avantage qui lui est propre. Les Morts-Vivants peuvent par exemple comprendre toutes les races, même celles de l'Alliance. Les Taurens ont de leur côté la compétence Plains Running, leur permettant de se déplacer aussi vite qu'un Humain à cheval.

5. L'un des personnages des Elfes de la Nuit, une Rogue, était capable d'utiliser sa compétence Shadowmeld. Celle-ci permet au personnage de devenir invisible la nuit s'il ne bouge pas.

6. Il devrait y avoir pas mal de villes neutres dans le jeu, qui ne sont donc pas orientées vers l'une ou l'autre faction.

7. World of Warcraft sera un véritable jeu Blizzard, et c'est cela qui doit exciter le plus les joueurs. Le même soin est apporté à ce jeu qu'aux précédents titres de la société. Les développeurs savent quelles sont les erreurs qui ont été commises dans les autres jeux de ce genre, et ils sont bien décidés à ne pas les répéter.

8. Jeff Green tient absolument à ce que les joueurs attendent la sortie de WoW sans que certains soient obligés de le critiquer toutes les cinq minutes. Il y a énormément de choses dont les joueurs ne sont même pas au courant. Attendez, essayez le jeu par vous-même, et ensuite vous pourrez avoir un avis clair. Mais laissez Blizzard terminer le jeu ! Jeff précise quand même une chose : le jeu est fun et est assez proche de l'esprit de Diablo, en ce sens qu'il crée une dépendance.

9. Bien que l'on ait vu dans des vidéos des personnages allant sous l'eau, Jeff Green n'a hélas pas pu essayer cela lui-même il ne peut donc pas donner d'infos à ce sujet. Il en va de même avec le système de héros des classes.

10. Si la beta a été reportée à la fin de l'année, c'est surtout à cause du fait que les développeurs sont perfectionnistes. Ils veulent que le jeu soit prêt pour recevoir les joueurs. Il faut donc être patient et faire confiance à Blizzard. En attendant, jouez à Warcraft III et soyez sûr que le but est développeurs est que vous puissiez jouer aussitôt que possible à World of Warcraft.

Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Il n'y a pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette page !

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft : 360.183.336 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.