Guides d'instances > Le Donjon d'Utgarde

Guide : Donjon d'Utgarde

Notes Deuxième instance, le donjon d'Utgarde. Considéré comme une des instances les plus faciles avec le Nexus, c'est une bonne idée d'y aller au début du level 80. Me voici repassé en heal. Effectivement, on voit quand même moins le combat, ma vision s'est rétrécie sur les 5 barres vertes en haut à gauche de mon écran :)

Bref. Utgarde. Dites... C'est moche... C'est linéaire... C'est pas varié (alors, y a des vrykuls guerriers, des vrykuls casters, des vrykuls chevaucheurs de proto-dragons, des vrykuls dresseurs de chiens et heu... ha oui, des vrykuls mort-vivants aussi). Contrairement à tout ce que j'ai pu dire de bien sur les différentes instances de l'extension, celle du donjon d'Utgarde rappelle vraiment énormément les instances de BC, en particulier celle des Remparts. On dirait même un petit clin d'oeil. Utgarde est une grosse forteresse en plein milieu de la carte comme l'était la forteresse orc. C'est rempli de vrykuls de toutes sortes, de même que l'autre était remplie d'orcs de toutes sortes. Y a plein de trashs, comme aux Remparts. Ho mon dieu, dans la plupart des instances, le nombre de trashs est plutôt réussi, assez digeste (voir même un peu trop faible dans le cas de Azjol'Nerub). Là, c'est épouvantable. D'autant plus que les décors sont laids (à l'exception de la première salle) et extrêmement répétitifs. Bref, je crois que vous avez compris, je l'aime pas cette instance.

Entrons néanmoins un peu dans les détails. Pour les premiers trashs, pas de chichi, on y va à l'aoe (ça va plus vite). Plop, plop, on tourne autour de la salle, on égorge les proto-drakes (sympa eux) et on arrive devant le premier boss, le prince Keleseth. Ce boss est assez casse-bonbon, donc j'aime :) Tout d'abord, le boss invoque 5 petits squelettes qui se font un plaisir de foncer sur le heal, et qui repopent indéfiniment à chaque mort. Casse-bonbons je disais. Par ailleurs, le boss fait une tombe de glace sur un joueur aléatoire qui reste bloqué pendant 20 secondes (y a bon le ice-block, cape d'ombre et autre bubulle) ; et surtout c'est très chiant quand c'est le healer ou le tank qui se le prend. Du coup, y a pas franchement de technique précise à appliquer. Il faut gérer les tombes de glace comme on peut, le tank sert les fesses si le heal est pris dedans (un deuxième healer peut éventuellement prendre le relais un court instant), les dps font un petit kiting du boss si le tank est dedans. Et dans le même temps, on essaye d'immobiliser au maximum la ribambelle de squelettes. C'est vite le bordel dans la salle, j'aime bien :)

On continue d'avancer, on traverse des galeries plus ou moins souterraines (oui, c'est louche), on gravit de grands escaliers et on arrive devant le deuxième boss, un duo à la Roméo et Juliette : Skarvald et Galronn, un wawa et un nécromanceur. Tout comme Roméo et Juliette à la belle époque de Karazhan, il faut tuer les deux en même temps. Non pas que le deuxième ressuscite le premier, mais parce que le premier réapparaît en fantôme (avec les mêmes capacités qu'au départ) et qu'il n'a pas d'aggro, ce qui peut être éventuellement génant... Sinon, rien à dire, l'un envoit des bolts d'ombre, l'autre fait des stuns et des charges. Globalement, on les descend tous les deux ensemble et ça roule.

On continue à monter encore des escaliers (de plus en plus haut), on finit même par sortir dehors (c'est assez joli d'ailleurs), mais les mobs reste les mêmes. On arrive rapidement devant le dernier boss : Ingvar. Alors, lui c'est une grosse brutasse. Il fait des gros cleave qui font mal, il silence régulièrement (pratique pour le healer) et il fait une grosse attaque à 15K (ha oui quand même). Attention à bien mettre tout le monde derrière pour éviter les cleaves et l'attaque en cône de 15K. Il paraît qu'on peut même éviter l'attaque en cône qui a un temps d'incantation de 2 secondes. Perso, j'ai laissé le tank se prendre la baffe et on soigne, on soigne, on soigne (d'autres pompent...). Très rigolo, une fois morte, une des créatures du Roi-Liche vient resusciter Ingvar (un peu à la manière de Roméo et Juliette), le rendant mort-vivant. La technique reste la même mais il tape encore plus fort. Pensez à garder vos cooldowns pour cette phase. Du coup, la technique n'est pas très finaude, mais quel brutasse alors :)

Et voilà pour l'instance. Très franchement, je n'ai pas aimé. Décors et architecture sans intérêt, trash mobs sans aucune diversité, seulement trois boss. A éviter selon moi. Préférez plutôt le Nexus, bien plus sympathique !

Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Il n'y a pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette page !

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft : 360.167.380 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.