Fanfiction World of Warcraft

Retour à la liste des Fanfiction

Une vie après la mort...

Par Sinonea
Les autres histoires de l'auteur

Avant-propos et première partie

Deuxième partie et épilogue

Avant-propos
[...]La première partie, celle écrite en duo, raconte la naissance de deux chevaliers de la mort telle que nous la connaissons avec les quêtes de départ dans le jeu. Nous nous sommes efforcés de nous coller à l'histoire qu'un chevalier de la mort vit lors de son périple initiatique tout en argumentant de passages imaginés par notre duo. La deuxième partie, quant à elle, contera « l'après périple initiatique » et est, en partie, le fruit de mon imagination, je me suis inspiré du Lore du jeu que j'ai adapté pour les besoins de la nouvelle.

Vous ferez la connaissance d'une elfette de la nuit, nommée Chikiboute, qui est en fait, ma chevalière de la mort, et d'un elfe de la nuit, nommé Chaoss, le chevalier de la mort de mon co-auteur, qui forment un couple. Pour la petite histoire, Chikiboute et Chaoss existent réellement sur les serveurs officiels et on jouait en jeu de rôle un couple d'elfes de la nuit. Mon co-auteur (Chaoss) a vraisemblablement arrêté le jeu et me concernant, Chikiboute a été transformée en naine, parce que j'ai un penchant pour les naines. Bonne lecture !

PREMIÈRE PARTIE

La résurrection
Un jour, dans le fort d'Achérus, se réveillèrent deux nouveaux chevaliers de la mort, serviteurs du Roi Liche, ancien prince Arthas de Menethil. Le couple d'elfes de la nuit vécu quelque temps dans le fort d'Achérus sous la coupe du Roi Liche et exécutèrent quelques missions de routine comme éliminer de futurs chevaliers qui se sont résignés à la volonté du Roi Liche. Un jour, le Roi Liche décida de faire descendre les deux compères en contrebas du fort sur une terre encore fraîche et cultivable...

Les plans du roi liche
Le Roi Liche demanda aux elfes de ne pas attaquer les chevaliers de la Horde puisque maintenant, Horde et Alliance n'existent plus... Seul le Fléau persiste et vaincra... Le Roi Liche confia les deux chevaliers de la mort a un bien cruel Commandant. Celui-ci décida que les deux elfes de la nuit devaient avoir une monture pour pouvoir réaliser les plans de leur Roi dans les plus brefs délais... Leur première mission consista simplement à voler un cheval qui appartenait à la Croisade Écarlate, un groupe de personnes visant à détruire tout morts-vivants ou autres créatures soit disant néfastes... Ce fut une mission simple pour les deux chevaliers qui n'avaient aucune pitié pour leurs adversaires, jusqu'à la rencontre d'un Croisé particulièrement puissant. Lors du combat, les deux elfes succombèrent mais ressuscitèrent grâce a un sbire du Roi Liche qui était invisible à l'oeil humain... Ils exécutèrent le Croisé qui les avait tués, par vengeance pure et dure. Les elfes volèrent les chevaux, le plus discrètement possible, pour ensuite les envoyer dans un monde parallèle sombre et sinistre pour les dompter en chevaux d'Achérus...

La guerre pour la désolation commence !
Un nouvel objectif se présenta aux deux comparses sans sentiments... Le Commandant dit aux chevaliers de commencer à éliminer autre chose que les traîtres. Maintenant, le devoir de serviteur du Fléau les appelle, la voix du Roi Liche résonnait dans la tête des chevaliers, des mots ou plutôt des ordres macabres... Sans réfléchir à leurs actes, les chevaliers de la mort éliminèrent un nombre incalculable de Croisés. Ils aperçurent un Croisé de blessé, le Roi Liche ordonna de l'achever, mais pas d'un coup un seul, il faut faire souffrir cet ennemi du Fléau... Leur devoir accompli, les deux elfes retournèrent rendre leur quête achevée... En récompense ils gagnèrent chacun une pièce d'armure en plaque pour compléter une tenue sinistre noire, rappelant la mort... Le Commandant dit aux elfes de retourner au fort d'Achérus pour graver leurs épées d'une rune augmentant encore leur force, pourtant si puissante... Le Roi ordonne aux elfes d'aller voir un autre Commandant, encore plus stratégique que le premier...

Le commandant maléfique
Les elfes rencontrèrent le Commandant dit Maléfique ou Stratégique, ses multiples titres honorifiques étaient des grades bien vus du Roi Liche. Ce meneur de troupes choisissait les meilleurs moments d'attaque et faisait souffrir les prisonniers, mais sa torture n'allait pas seulement aux dégâts physiques. Dès qu'un Croisé était capturé, il se débrouillait tant bien que mal à retrouver ses proches et les faire souffrir devant le prisonnier... Tant bien que mal, les deux elfes décidèrent de lui obéir, vu qu'ils n'ont plus de volonté propre. Bien que dépourvus de sentiments, les deux chevaliers pensaient qu'il fallait mieux l'écouter et faire se qu'il ordonnait plutôt que de se révolter et faire un attentat suicide face à ce monstre d'intelligence et de cruauté... La première tâche était simple, les comparses l'avaient déjà fait un certain nombre de fois, il suffisait de tuer des Croisés pour déblayer la route menant à la mairie de la ville que le Roi Liche convoitait... Leurs assassinats accomplis, les elfes retournèrent voir le Commandant pour savoir la suite de leur mission...

Objectif Maire Quimby
Le Commandant Maléfique expliqua la suite de la quête, l'objectif était de tuer le maire Quimby... Les elfes se regardèrent droit dans les yeux et décidèrent de se rendre à la mairie où la garde des Croisés fut renforcée... Les elfes, à l'aide d'autres chevaliers de la mort, se rendirent sur place et éliminèrent la garde principale de l'entrée de la mairie, à coté des citoyens innocents qui clamaient leur maire de les aider et de les sortir de là... Le groupe de chevaliers arriva en face du Maire Quimby qui s'était préparé à se défendre. Attrapant une paire de gants ornés de pointes, le maire s'approcha de la troupe pour combattre quand soudain, on entendit plusieurs corps tomber à terre... Le maire passa au travers de la troupe de chevaliers en distribuant des coups de poings et se retrouva en dehors de l'enceinte de la mairie pour apercevoir sa ville embrasée et ses citoyens mort ou agonisant. Il aperçut même un enfant qui rampait pour mourir sous son regard effrayé...

Adieu, maire Quimby
Le maire attrapa l'enfant, le serra contre lui, puis regarda le fort aérien d'Achérus et le maudit... Il se tourna vers la petite troupe de chevaliers de la mort et les élimina tant bien que mal avec ses armes de pugilat... Seuls nos deux elfes survécurent grâce à la chance... Le Commandant Maléfique et Le Commandant Cruel firent leur apparition... Le maire sursauta à l'approche des deux commandants... De leur apparence lugubre, ils ordonnèrent à nos deux héros de l'éliminer. Ils portèrent chacun deux coups d'épée dans le ventre du Maire. Il agonisait en demandant qu'on l'achève, laissant l'enfant qu'il tenait dans les bras étouffer sous son poids. Les deux commandants laissèrent le Maire déchu souffrir. Les deux elfes sont abasourdis. Le dernier des trois Grands Commandants, le Commandant de la Mort fit son apparition et décida de faire combattre nos deux héros contre quelqu'un appartenant à leur race, elfe de la nuit. Ceci sera l'étape la plus importante et la plus douloureuse, même si la douleur ne fait plus partie de nos deux héros, de leur parcours initiatique. Il les emmena à une maison où sont regroupés toutes races de prisonniers, allant des Gnomes aux Taurens, des Trolls aux Nains... Le Commandant leur présenta l'elfe de la nuit à tuer. Il prit comme motif qu'elle a été très violente et qu'elle doit payer... Il alla faire un tour en espérant qu'à son retour, l'elfe soit abattue...

Révélations
L'elfe, qui devait être sacrifiée, se tenait face à nos deux chevaliers et les observait comme si elle les avait déjà vus quelque part... Elle se figea. D'un visage dégoûté, elle passa à un visage apeuré voir terrifié... Elle demanda à la femme elfe « Chikiboute ? Est-ce bien toi ? ». Chikiboute se demandait quoi et se demanda quel était ce nom affreux que cette elfe venait de lui affubler... Chikiboute fit une mine qui montrait de l'étonnement. La prisonnière se présenta « Je suis Yasmina Roncechêne, je jouais avec toi dans les vertes plaines de Teldrasill ». Chikiboute ne se rappelait pas. Yasmina insista et Chikiboute finit par retrouver la mémoire. Chikiboute se demanda pourquoi elle était prisonnière. Yasmina lui répondit qu'Arthas avait soumis de braves personnes à sa volonté et ces personnes sont devenues à leur service et tuent sans coeur. « Moi, j'ai refusé de me soumettre à sa volonté et ils m'ont enfermé dans cette cabane avec d'autres prisonniers » dit-elle. Elle se tourna vers l'homme elfe et lui demanda s'il se souvenait de son prénom, contrairement à sa conjointe. Il lui répondit qu'il ne se souvenait plus mais qu'Arthas lui avait donné un nom qui collait bien à la nature même d'un chevalier de la mort. « Je pense que c'est Chaoss ». Yasmina lui répondit que c'était un nom affreusement noir mais que s'il le portait, c'était qu'il devait y avoir une raison. Le commandant hurla « Elle n'est pas encore morte ? Qu'attendez-vous pour la tuer ? ». Yasmina chuchota : « Tuez-moi, sinon, ce sera vous qui serez tués, nul ne peut résister à la volonté du roi liche. ». Les deux conjoints lui dirent en choeur « Si tel est ton souhait, notre brave Yasmina, nous te tuerons, mais sache que nous ferons l'impossible pour ne plus être sous la volonté de cet être vil ». Elle répondit : « Je vous en sup... » avant d'être décapitée par Chaoss. Chikiboute eut envie de pleurer mais fut consolée par Chaoss. Celui-ci, écoeuré de ce qu'il venait de faire, apporta la tête au commandant. Celui-ci fut fier d'avoir pu accrocher la tête de Yasmina au bout de son épée et gratifia Chaoss d'un geste de la main.

Humanité et réflexion
Dans la soirée, Chaoss et Chikiboute discutèrent de leur journée et surtout de cette Yasmina Roncechêne rencontrée et abattue dans la journée... Les deux elfes ne savaient plus quoi faire... Qui croire, qui obéir ? La volonté du Roi Liche ou leur propre volonté ? Qui était cette fameuse elfette, qui semblait connaître Chikiboute, si tel était son nom ? Toutes ces questions et aucune réponse... Pourtant les chevaliers de la mort commençaient à récupérer leurs sentiments perdus auparavant... Plus tard dans la nuit, Chaoss s'éclipsa doucement sans faire de bruit pour ne pas se faire remarquer par sa « femme » si tel était leur situation avant leur mort... Chaoss voulait des réponses et il les aura par n'importe quel moyen et surtout l'elfe voulait savoir d'où venait son prénom, pourquoi Chaoss pourquoi pas Sinonea ou Apokalyptico ? Qui était-il pour avoir été baptisé par le Roi Liche en personne ? Pendant ce temps, Chikiboute s'aperçu de l'absence de son amant... « Où est-il parti ? » se demanda-t-elle, mais elle préféra elle aussi faire un tour en prenant soin d'éviter les Croisés car, seule, elle ne se sentait pas aussi bien qu'avec son homme... Ses sentiments revenaient plus vite que ceux de Chaoss, qui lui arrivait à l'entrée du campement qui lui permettrait de retourner à Achérus.

L'oeil d'Achérus
Chaoss se présenta au Roi Liche, celui-ci lui adressa pour la première fois des paroles autres que des ordres de missions et de quêtes en tout genre... « Que fais-tu ici mon cher serviteur ? Que veux-tu Chaoss ? » dit le Roi liche d'une voix froide et caverneuse... « Je veux connaître le secret de mon identité, mon roi », rétorqua le chevalier. Il prit une grande inspiration et continua : « Pourquoi ce prénom, pourquoi Chikiboute et moi-même sommes-nous toujours ensemble ? Pourquoi tuons-nous des personnes cruellement ? » demanda Chaoss, qui commençait à regretter d'avoir adressé ces paroles au Roi Liche. « Tu veux savoir la vérité ? Bien... C'est ton choix chevalier, tu m'as beaucoup servi, toi et ta femme Chikiboute. Regarde cet objet là-bas... C'est l'oeil d'Achérus... Grâce à lui tu verras le passé mais aussi ce qui se passe sur les terres d'en bas... Vas et apprends ta vérité Chaoss » ordonna le Roi Liche. Le chevalier s'approcha de l'objet d'un bleu luminescent. Il entra soudain dans un état de souffrance comme il n'en avait jamais ressenti après sa mort, « Cette douleur, ce sont mes sentiments » pensa le chevalier...

Souffrance et Sentiments
Chaoss se sentit dans un état de transe et voit par le biais de l'oeil d'Achérus ce qui s'est passé avant sa mort. Voici ce qu'il voit. Ceci se passe vraisemblablement trois mois auparavant, d'après ce qu'il comprend.

Il se voit dans sa maison en compagnie d'une ravissante jeune elfette avec qui il vit paisiblement. Il était en train de manger du sabre-de-nuit avec Chikiboute quand tout à coup, un évènement inattendu vient les perturber. On frappa à la porte. Chikiboute se leva et alla ouvrir. Elle tomba nez-à-nez avec un émissaire de l'Alliance. L'émissaire, tout de go, lui demanda si elle pouvait parler avec son mari. Elle lui proposa d'entrer pour discuter autour d'une tisane aux herbes de Teldrasill. Il accepta et entra dans la demeure de nos deux tourtereaux. L'émissaire prit une voix grave et leur annonça qu'il recherche des soldats pour combattre le fléau sous les ordres de la Main d'Argent. Chaoss lui répondit que servir l'Alliance contre le fléau est un honneur pour lui. L'émissaire fut étonné de la réponse rapide mais heureux d'avoir un soldat supplémentaire pour combattre le fléau. Il demanda à Chikiboute si elle voulait accompagner son mari lors de la bataille. Elle acquiesça aussi rapidement que son mari. L'émissaire leur donna donc les instructions pour le rassemblement des troupes. Il leur donna rendez-vous à Hurlevent le lendemain à quatorze heures en leur expliquant que tout le monde devra être présent à vingt heures au camp du Noroît, dans les Malterres de l'ouest. Le lendemain, à quatorze heures, dans Hurlevent, la capitale des humains, ils virent le roi Varian Wrynn faire un discours qui, normalement, donnera du courage aux milliers de soldats présents dans la ville. Les deux elfes se fondirent dans la foule et écoutèrent Varian. Celui-ci disait « Nous avons fait une trêve avec la Horde afin de vaincre le fléau. Thrall nous a donné sa parole, il combattra aux cotés de l'Alliance mais la trêve prendra fin au moment où le Roi Liche sera vaincu ou si nos troupes sont décimées. Soldats ! Mourrez en héros ! ». Sur ces mots, le roi s'éclipsa et laissa la foule dans le doute, y a-t-il un espoir, même minime de vaincre le fléau ? « Le départ pour les Malterres dans une heure ! » hurla un émissaire de l'alliance. Le couple demanda autour d'eux s'ils savaient pourquoi ils avaient besoin de la Horde pour vaincre le fléau. On leur expliqua que le Roi Liche relevait les morts au rang de chevaliers de la mort pour combattre à ses cotés, et que donc, au plus nous sommes, au plus nous avons de chance de vaincre son armée qui ne cesse de croître de jour en jour. Les elfes se préparèrent au combat qui les attendait : ils achetèrent, avec toutes leurs économies, des armures et des armes de qualité, et passèrent même chez un enchanteur pour améliorer leur équipement. « Départ imminent » hurla le même émissaire. Les deux elfes se dépêchèrent pour prendre le griffon. Une fois sur le griffon, Chikiboute se colla à son mari et lui murmura à son oreille : « Je t'aime ». Chaoss lui réciproque ses sentiments. Une fois arrivés au camp, ils reçurent les dernières informations et furent assignés à un bataillon qui était prêt à partir. Le bataillon s'engouffrait dans les Malterres et leur commandant leur montra la cité d'Andhoral, une des puissantes bases du fléau. Le plan était de la récupérer et ainsi se rapprocher de la base centrale du fléau. Le bataillon marcha dans Andhoral et fut attaqué par une troupe de combattants du fléau. Le commandant leur rappela le mot d'ordre : « Mourrez en héros, braves soldats. Nous vainc... », il fut tué par un squelette avide de sang. La bataille fit rage et les deux époux virent alliés et ennemis tomber au combat. Grâce à leur équipement acheté l'après-midi, ils résistèrent à l'attaque et furent les deux seuls survivants, alliés et ennemis confondus. Araj l'invocateur, puissant chef du fléau, surgit et projeta une lance maudite sur Chikiboute, qui fut tuée sur le coup. Chaoss hurla sa peine en se rappelant l'échange qu'ils ont eu sur le griffon. Il entra dans un état que seul la mort pourrait l'arrêter. Il fut encerclé de morts-vivants mais il prit la lance plantée dans le corps de sa femme et la lança sur Araj. Araj mourût sur le coup et laissa tomber au sol son éclat phylactère. Dans un moment de folie, Chaoss se lança sur l'éclat et le prit. L'éclat fondit en lui et fut doté d'une force décuplée. A lui seul, il décime tout Andhoral, pour venger sa femme. Il se retrouva seul à la colline des chagrins où l'effet de l'éclat s'estompa. Il commença à ressentir ses blessures, autant que physiques que mentales et dans un dernier espoir, il alla vers la tombe d'Uther le Porteur de Lumière. Sur sa tombe, on pouvait lire qu'il fut un très grand paladin et était un tuteur du prince Arthas de Menethil, qui n'était qu'autre que le Roi Liche avant sa folie meurtrière. Ce grand paladin fut tué par le Roi Liche par son épée, la grande lame Deuillegivre. En lisant l'histoire, Chaoss fondit en larmes et jura la perte du Roi Liche. Le Roi Liche fut averti par un de ses sbires qu'un elfe de nuit a décimé à lui seul Andhoral et prit la décision d'aller sur place tuer l'elfe. Chaoss se releva pour noyer son chagrin et alla vers l'inconnu. Sur la route, le Roi Liche fit son apparition. Il ne lui laissa pas le temps de faire quoi que ce soit et le tua sur place. Il le releva en tant que serviteur du fléau en pensant que c'était un combattant hors pair. Par un geste de bonté, il releva sa femme également.

La vision de Chaoss s'estompa. Il resta un moment sans bouger et reprit ses esprits petit à petit. Il pleura beaucoup mais se reprit et demanda au roi « Pourquoi m'avez-vous donné le nom de Chaoss ? ». Le roi Liche lui répondit qu'il avait fait des dégâts très importants dans son armée qu'il régna, pendant un bon moment, un certain chaos au sein de ses troupes. Chaoss quitta son hôte et rejoignit Chikiboute et se colla à elle. Il lui raconta ce qu'il avait vu et éclata en larmes devant son épouse. Ce fut un moment d'émotions intense. Son épouse ne l'avait jamais vu ainsi et lui promit de tout faire pour se défaire du Roi Liche. Ils s'endormirent donc et se jurèrent fidélité pour la vie, enfin, pour l'éternité, vu qu'ils sont censés être morts.

Darion Mograine
Au petit matin, le Roi Liche les appela pour l'assaut final contre les Croisés. La Main de Tyr étant sous le contrôle absolu du fléau, ils s'échappèrent dans une grotte, où ils rencontrèrent l'homme dont le Roi Liche a le plus de fierté : Darion Mograine. La quête ultime fut de détruire des croisés jusqu'à l'arrivée de Tirion Foldring, un paladin particulièrement puissant que le Roi Liche souhaitait détruire. Le roi Liche comptait sur ses deux meilleurs éléments et de son meilleur commandant, Mograine, pour mener la quête à bien. Mograine décida que l'assaut devait avoir lieu, il demanda au Roi Liche de lui envoyer les effectifs nécessaires à la mission. Dans leur for intérieur, Chikiboute et Chaoss pensaient à la même chose : que ce n'était pas une mission comme celles qu'ils avaient déjà effectuées, mais que c'était un vrai combat à mort. Les elfes regardaient ensemble le champ qui servirait de lieu de combat... Ils lancèrent tout deux un regard derrière eux, et virent le Commandant Mograine ainsi qu'une flopée de morts-vivants du fléau prêts à en découdre avec quiconque se mettrait en travers de leur chemin... Le Roi Liche chuchota à Chaoss : « Ne me déçois pas... Si tu échoues, je te relèverai non pas en chevalier de la mort mais en simple esclave du fléau... ». Chaoss se raidit et Chikiboute ne comprit pas sa réaction et lui demanda quel était le problème. Il n'osa pas lui répondre. Le Roi Liche avait confiance en Chaoss plus qu'en aucun autre...
DEUXIEME PARTIE

Le dernier combat
Le grand Mograine ordonna à toutes les entités du Fléau de lancer l'attaque contre les Croisés. Nos deux héros s'exécutèrent et tuèrent sans relâche les Croisés qui venaient et revenaient toujours en surnombre. Mograine prit la décision d'attaquer la Chapelle où siègent les hautes directions des Croisés, Foldring sorti de la Chapelle et engagea le combat contre Mograine... Mograine, sous les coups de Foldring, céda sous la douleur. Le Roi Liche ordonna à Chaoss de se jeter sur Foldring et de lui asséner le coup fatal, Chaoss se jeta donc sur Foldring mais celui-ci le rejette avec violence. Le Roi Liche était rouge de rage en voyant ses deux plus fidèles serviteurs échouer, quand soudain, un évènement allait bouleverser la bataille. En effet, l'esprit du père de Mograine, Alexandros, fit une apparition sur le champ de bataille et énonça un discours au Roi Liche en le traitant de traitre. Mograine reconnu son père et lui demanda pourquoi cette accusation. Alexandros lui répondit qu'il a été tué par le Roi Liche lui-même et qu'il souhaiterait que son fils, Darion, venge son père en s'opposant à la volonté du Roi Liche. Mograine n'y croit pas ses yeux et fit volte-face en traitant le Roi Liche de meurtrier. Mograine, chef des troupes du Roi Liche, ordonna à celles-ci de se retourner contre le Roi Liche. Chaoss n'y comprend rien mais saisi sa chance de vaincre la volonté du Roi Liche, il se jeta sur lui de toutes ses forces mais le Roi Liche le rejeta avec une violence telle qu'il a été propulsé hors du champ de bataille. Le Roi Liche promit à Mograine qu'il allait payer pour sa trahison et retourna sur son trône de glace, dans sa citadelle. Chaoss, qui reprit ses esprits, fut rejoint par Chikiboute et félicité par celle-ci pour son acte de bravoure qu'il a enfin pu réaliser face à la volonté du Roi Liche. Cette volonté n'existe plus, il l'avait vaincue, il eu enfin sa volonté propre... Il prit sa femme dans ses bras et vu qu'elle l'avait félicité, il comprit directement que sa volonté lui était revenue également.

Derniers préparatifs
Mograine, celui grâce auquel la volonté du Roi Liche a été brisée sur nos deux héros, les encouragea à rentrer au fort d'Achérus. Une fois sur place, ils durent vider le deuxième étage des morts-vivants encore sous la croupe du Roi Liche... En effet, celui-ci a envoyé une armée dans le fort avant de partir pour le Norfendre, là où se situe la citadelle fortifiée du Roi Liche. Une fois le deuxième étage vidé de toute trace du fléau, nos deux héros se présentèrent à Mograine. Ils lui demandèrent ce qu'ils pouvaient faire pour se venger contre le Roi Liche... Le Commandant leur répondit qu'ils pouvaient se rendre à Hurlevent et mettre au courant le Roi Wrynn de l'état de la chose. Le Commandant écrivit une lettre, destinée au Roi Wrynn, notifiant les derniers évènements survenus dans la journée et la confia à Chaoss. Chaoss promit de venger Yasmina qu'il a tué sauvagement lorsqu'il était sous la volonté du Roi Liche et prit solennellement le courrier. Nos deux héros prirent donc le portail vers Hurlevent et se retrouvèrent aux portes de la capitale humaine.

Retour à Hurlevent
Ils s'engouffrèrent donc dans la capitale mais leur venue est très mal perçue par les habitants... Ceux-ci les traitèrent de tous les noms d'oiseaux possibles et imaginables et leur lancèrent des fruits pourris à la figure. En effet, les habitants ont eu vent de l'attaque ratée, qui a été menée trois mois auparavant, celle à laquelle participèrent Chaoss et Chikiboute, en tant qu'elfes de la nuit au service de l'Alliance, qui a couté la vie à des milliers d'Humains. Les habitants sont convaincus que seul le fléau est responsable des pertes humaines. Ceux-ci ne savent pas encore que les chevaliers de la mort ne sont plus sous l'emprise du Roi Liche, vu que c'est Chaoss le porteur de la lettre notifiant cette information. Le comportement des habitants est donc normal à leur égard. Nos deux héros essayent, tant bien que mal, de se frayer un passage jusqu'à la salle royale. Chikiboute essaye, en tant que femme, de calmer les habitants mais ceux-ci ne veulent rien lâcher. Ils vont même jusqu'à lapider Chaoss, qui souffre de douleur à chaque lancé de pierre. Avec le sort racial qui permet de se dissimuler dans le monde des ombres, ils parvinrent enfin à atteindre la salle royale.

Wrynn
Le Roi Wrynn, voyant les deux chevaliers de la mort, crût à une attaque et ordonna à sa garde rapprochée d'ouvrir le feu. Chaoss essaye tant bien que mal de sortir la lettre de sa poche et de la présenter au Roi Wrynn. Celui-ci fut intrigué et ordonna d'arrêter le feu. Il lit la lettre et s'excusa pour l'accueil mouvementé. Le Roi Wrynn expliqua que depuis la fameuse attaque menée trois mois auparavant, il en voulait au fléau et plus principalement aux chevaliers de la mort, fidèles serviteurs du Roi Liche. Il demanda au commandant de sa garde rapprochée de faire passer le message aux habitants d'Hurlevent. Il s'exécuta et on entendit dans toute la cité les mots suivants : « Oyez, oyez, oyez jeunes gens ! Le Roi Liche a été affaibli ! Les chevaliers de la mort ne sont plus sous sa volonté ! Ceux-ci se sont retournés contre leur ancien Roi et se rallient aux Forces de l'Alliance ! Faites une ovation à Chaoss et Chikiboute sans lesquels les chevaliers seraient encore sous la croupe du Roi Liche ! ». Nos deux héros demandèrent au Roi Wrynn ce qu'ils pouvaient faire contre le Roi Liche pour aider l'Alliance. Le Roi Wrynn leur rappela que l'Alliance et la Horde sont en trêve pour concentrer leurs forces contre le Roi Liche. Chikiboute eut une idée de génie : demander de l'aide à Thrall et à la Horde pour confectionner un plan qui réduirait le Roi Liche à néant. Chikiboute est vénère contre celui qui l'a relevée au rang de chevalier de mort car il l'a obligée de commettre des actes atroces, elle pense notamment à son amie Yasmina qui n'est malheureusement plus de ce monde.

Thrall
Les deux elfes allèrent donc en Durotar, là où si situe Orgrimmar, capitale des orcs, pour y retrouver Thrall. Ils purent entrer sans problème dans la capitale, normalement ennemie, où ils rencontrèrent des alliés. Ceux-ci les ovationnent, car leurs exploits ont traversé tout Azeroth, et nos deux héros les remercient d'un geste de la main. Les orcs les invitent à aller boire un verre à la taverne du coin mais ceux-ci durent refuser car leur mission ne doit pas attendre. Ils entrèrent donc dans la salle royale et Thrall leur souhaita la bienvenue. Thrall leur demanda pourquoi il a l'honneur de leur visite, Chaoss prit la parole et lui répondit qu'ils avaient besoin d'aide pour réduire le Roi Liche à néant. Thrall réfléchit. Le fait que le Roi Liche s'est réfugié en Norfendre n'allait pas simplifier les choses vu qu'il devra mener une expédition sur ce continent qui a la réputation d'être mortel pour ceux qui ne se protègent pas contre le froid. Il exposa une stratégie aux deux héros, qui pourrait être la chute du Roi Liche. Il demanda au commandant de sa garde rapprochée de convier à la salle royale la Reine Banshee Sylvanas et le Roi Wrynn qui seront les acteurs du plan maléfique.

L'auberge d'Orgrimmar
Vu que les monarques ne seront pas là avant le lendemain, nos deux héros prirent congé de Thrall et allèrent se balader main dans la main dans la capitale des orcs. Ils retrouvèrent les orcs qui les avaient invités à boire un verre, ceux-ci les emmena à l'auberge « Aux deux amis » et leur offrit un verre de liqueur de scorpion de Durotar... Chikiboute tomba de sa chaise tandis que Chaoss tint l'alcool. Il paya une tournée générale aux orcs de l'auberge... Un des orcs sortit son accordéon afin de mettre de l'ambiance, et joua une mélodie inconnue des elfes mais rythmée. Chaoss, sous l'effet de l'alcool, et sous les yeux ébahis de sa femme, se mit à danser d'une façon assez révolutionnaire pour l'époque, danse que Michaël Jackson reprit par après. Chaoss s'écroule par terre, dans un état comateux, tandis que sa femme vomit ses trippes... Les orcs s'esclaffaient en voyant que les elfes ne tinrent pas l'alcool. Ceux-ci les montèrent à l'étage en espérant qu'ils se réveilleront pour assister au Haut Conseil. Le lendemain matin, nos deux héros, se réveillèrent, non pas sans mal, avec la gueule de bois et se demandèrent ce qu'ils font là. Chikiboute, avec un esprit encore endormi, conclut que la volonté du Roi Liche étant brisée, la volonté propre des deux elfes a pris le dessus et ils ont voulu fêté le retour de leur propre volonté, mais que celle-ci leur a joué des tours la veille en exagérant sur la liqueur de scorpion. Ils se dépêchèrent de s'habiller pour ne pas rater le Haut Conseil.

Le Haut Conseil
Tout le monde était déjà là, il ne manquait plus que nos deux héros. Thrall, prit la parole d'un ton solennel et dit : « Je vous ai tous réuni en ce jour de guerre pour vous exposer mon plan contre le Roi Liche... En effet, j'ai pensé à vous, Wrynn, pour que nous deux tendions un piège au Roi Liche. Quant à toi, noble Sylvanas, j'aurai besoin de la puissance des Réprouvés, anciens serviteurs du Roi Liche, afin d'empoisonner le Roi Liche quand il sortira de la citadelle, j'ai pensé à toi, vu que vous êtes insensibles au poison, vous, morts-vivants, et que vous êtes experts en la matière. Quant à vous, Wrynn, il faudra que vous usiez d'un stratagème pour faire sortir le Roi Liche de sa citadelle, quant à moi, je me chargerai de former l'expédition qui ira en Norfendre pour mettre la stratégie à exécution. Quant aux deux héros que voici, ils superviseront les opérations sur place, ils iront en Norfendre deux jours avant l'expédition en éclaireurs. Est-ce que tout le monde a compris ? Avez-vous des questions ou des suggestions à me faire ? ». Les deux monarques présents acquiescèrent tandis que nos deux héros dégrisaient dans leur coin et ont perdu la moitié du discours de Thrall. Pour ne pas faire vilaine figure, ils acquiescèrent également sans vraiment savoir de quoi il s'agissait vraiment.

Le périple de l'expédition
Wrynn encouragea les deux héros à se rendre en Norfendre en éclaireurs. Les deux héros s'exécutèrent mais demandèrent tout de même des explications à Wrynn, il leur expliqua la stratégie mise au point par Thrall, voyant bien qu'ils étaient à coté de leurs pompes. Ils se rendent donc en Norfendre afin de découvrir l'endroit où se déroulera le stratagème. Sur le chemin, Chaoss fut honteux d'avoir autant bu et sentit les derniers effets qui se dissipèrent, il s'excusa auprès de sa femme, qui l'embrassa en lui disant que ce n'est pas grave, que sa volonté propre avait prit le dessus et que n'importe qui dans son cas aurait fait pareil. Une fois arrivés devant la citadelle, ils prirent connaissance des lieux et imaginèrent le placement des Réprouvés, de Thrall et de Wrynn.

La préparation du guet-apens
Sylvanas arriva sur les lieux avec son armée de Réprouvés. Chikiboute, excellente stratège, lui conseilla de se mettre sur une colline afin que le Roi Liche ne puisse pas apercevoir les catapultes de poison. Wrynn et Thrall arrivèrent avec leurs troupes respectives sur place. Chikiboute leur indiqua leur place pour que le Roi Liche soit atteignable par les catapultes. Chikiboute leur fit boire une potion qui annihilerait les effets du poison, vu que toute la zone sera infectée. Nos deux héros burent également la potion vu qu'ils veulent participer à tout prix à la chute du Roi Liche. Wrynn et Thrall se saluèrent, se souhaitèrent mutuellement bonne chance et commencèrent à provoquer le Roi Liche.

La chute du Roi Liche
Le Roi Liche, dérangé par les cris de Wrynn et Thrall, sortit de la citadelle et fut étonné de voir les deux monarques sur ses terres. Ceux-ci criaient « Arthas ! Nous sommes venus pour te détruire ! Viens nous combattre et toutes les âmes que tu as prises seront vengées ! », le Roi Liche répondit « Avec plaisir, vous ferez tous deux, des excellents serviteurs du Fléau ! », le Roi Liche s'avança vers les deux monarques, et quand il fut à portée des catapultes, Chikiboute fit un signe à Sylvanas pour lancer le poison. Les Réprouvés lancèrent donc le poison sur la zone de combat, en criant, « Arthas, goûte à la puissance des Réprouvés ! Meurs sous le poison que nous t'injecterons ! ». Le Roi Liche fut surpris et crie au guet-apens, le poison entra rapidement en lui et fit son effet : le Roi Liche souffre et n'est pas loin de pousser son dernier souffle. Chaoss, entra dans la zone de combat et dit au Roi Liche, agonisant : « J'ai attendu ce moment depuis si longtemps, Arthas ! Les choses que tu m'as obligé à faire étaient atroces, j'ai du tuer une amie d'enfance quand je n'avais pas ma volonté propre, tu vas périr pour tout ce que tu as fait ! », Chaoss prit Deuillegivre de la main d'Arthas et lui porta le coup fatal. Le Roi Liche n'est plus. Chikiboute fut enfin soulagée que son mari ait trouvé la paix intérieure. Thrall, Wrynn, Sylvanas et nos deux héros rentrèrent à Durotar, afin d'annoncer la bonne nouvelle aux peuples d'Azeroth. Ils furent accueillis en héros pour avoir tué le Roi Liche.

Les Protecteurs du Temps
Le Roi Liche étant mort, l'Alliance et la Horde purent à nouveau se concentrer sur leur conflit éternel. Thrall remercia chaleureusement Wrynn et lui demanda de quitter la ville, de même que nos deux héros. Leur présence dans la capitale n'est plus souhaitable. Wrynn s'insurgea de cette décision mais Thrall leur rappela que la trêve prendrait fin lorsque le Roi Liche serait mort. Wrynn salua donc Thrall et promit d'envoyer des troupes pour attaquer la ville. Thrall ne fut pas étonné et lui répliqua que ça lui ressemblait, vu qu'au fond d'eux-mêmes, ils se détestèrent.

Retour à la vie paisible
Nos deux héros suivirent Wrynn jusqu'à Hurlevent. Arrivés dans la salle royale de la capitale humaine, Wrynn remercia nos deux héros et les destitua de leurs fonctions au sein de l'Alliance vu qu'ils ont été exemplaires dans l'exécution du Roi Liche. Nos deux héros rentrèrent donc à Teldrasill pour retrouver leur demeure. Une fois dans leur demeure, nos deux chevaliers de la mort s'endormirent, éreintés de leur voyage.

Épilogue
En se réveillant, Chikiboute se sentit toute drôle, comme si elle venait de faire un cauchemar... Elle sortit de sa maison et fut étonnée d'apercevoir au loin son amie Yasmina. Elle accourut vers elle et lui demanda comment elle a fait pour revenir à la vie. Elle lui répondit qu'elle ne voyait pas de quoi elle voulait parler, elle lui expliqua l'histoire qu'elle avait vécue, elle et son mari... Elle fut étonnée et accouru réveiller son mari, elle demanda à son mari, tout de go, s'il se souvient de quelque chose... Il lui répondu que non. Celui-ci a rappelé à sa femme qu'elle était tombée dans un coma éthylique deux jours auparavant en fêtant leurs cinq ans de mariage. Chikiboute a compris qu'elle avait rêvé et que le Roi Liche n'avait existé que dans ses pires cauchemars. Elle promit à son mari de faire attention à l'alcool afin de ne plus tomber dans un coma éthylique.
Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Il n'y a pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette histoire !

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
ÉVÉNEMENTS

Prix du jeton

207089 or

Affixes mythique
+2
+4
+7
+10
Evénements en cours
Choc JcJ : Blizzard Arathi
Donjons de Battle for Azeroth
DISCORD JUDGEHYPE
Discord
BOUTIQUE
1 2 3
World of Warcraft: Battle for Azeroth
World of Warcraft: Battle for Azeroth - Édition Standard
World of Warcraft: Chronicles Volume 2
Le second volume du génial WoW: Chroniques. Version anglaise, elle sortira avant la VF...
World of Warcraft: Livre de coloriage pour adultes
On en a tous rêvé non ?
VIDÉO ALÉATOIRE
APPLICATIONS MOBILES
Application Android  Application iOS
SOUTENIR JUDGEHYPE
Logo Voici les moyens de soutenir JudgeHype :  Abonnez-vous au réseau JudgeHype  Désactivez adblock pour le réseau  Achetez via ce lien sur Materiel.net  Achetez via ce lien sur Amazon.fr  Achetez via ce lien sur Gamesplanet Nous vous remercions pour votre soutien sans qui le réseau JudgeHype ne pourrait continuer son travail !
JEU : PatchsQuizzClassesRacesMétiersLexique de WoWConfiguration requiseLes MMORPGFAQChronologie des romans et BDRaces et personnagesHistoire des royaumesLigne du tempsLes deux lunes d'AzerothHistoire de Warcraft IIIRapports de jeuJCC WoWJeu de plateau WoWGuides stratégiquesWarcraft & WoW RPGClavier ZBoardPériphériques PCCasque micro WoWAléatoiresBD des visiteursAventures de StevostinCinematic screenshot of the weekFan artsConcept arts #1Concept arts #2IllustrationsHumourFonds d'écranEaster EggsDivers
GUIDES : Bataille de LordaeronCoeur d'AzerothKul Tiras et ZandalarExpéditions dans les îlesMode guerreFront de guerre: StromgardeSésame L110Races alliéesTalents raciauxDébloquer le vol BfAMarché noirActivités quotidiennes et hebdomadairesPort-LibertéManoir MalvoieTol DagorSanctuaire des tempêtesSiège de BoralusAtal'DazarTemple de SephralissLe FilonTréfonds PutridesLe Repos des RoisGuides Battle for AzerothGuides LegionGuides des classes et spécialisationsGuide du débutantGuides générauxObjets légendairesDonjons & raidsLieux insolites & vidéos cultesLeveling des métiers
FARMING : Avant-postesExpéditionsQuêtes d'émissaireAvis de rechercheTable de commandement de missionChampionsAméliorations tactiquesAmirauté des PortvaillantBrigade de l'HonneurChampions d'AzerothChercheurs tortollansEmpire zandalariExpédition de TalanjiOrdre des BraisesSillage des TempêtesVolduni7ème LégionRoute de farming des plantes, minerais, tissus, cuirs et cuisineMétiers de rang 3
RAIDS : Raid UldirTalocDAMEDévoreur fétideZek'vozVectisZul ressuscitéMythraxG'huunWorld Boss
EVENTS : Jour des MortsSanssaintFête du feuSemaine des enfantsJardin des noblesFête lunaireDe l'amour dans l'airBienfaits du pèlerinMarche des têtardsJournée des gardes volontairesFête des chapeluisantsEmbarquement pour les Mille PointesTournée des tavernes du Kirin TorAppel du ScarabéePrintemps des montgolfières
COLLECTIONS : WoWToolkitMontures BfASerpent de sang NazjatarMascottes BfAJeune MaccarbreTaptafB'aalTransmogrification Boucle Temporelle
WOW CLASSIC : Dossier World of Warcraft ClassicGuide PvP Rang et RécompensesGuide des montures VanillaGuide des armes légendaires VanillaL'exploration dans WoW VanillaMeilleurs souvenirs de WoW VanillaDifférences entre WoW Legion et WoW Vanilla
DIVERS : BlizzCon 2017BlizzCon 2016BlizzCon 2015BlizzCon 2014BlizzCon 2013BlizzCon 2011BlizzCon 2010BlizzCon 2009BlizzCon 2008WWI Paris 2008BlizzCon 2007Gamescom 2015Press Tour juin 2016Dossier LegionAlpha & Beta testAlphha & Beta testPress Tour 2014Beta testInfos-clésPress Tour 2012Patch 5.4Patch 5.3Patch 5.2Beta testInfos-clésPatch 4.3Patch 4.2Beta testPress Tour 2008IllustrationsScreenshotsHistoireFonds d'écranPatch 3.3Patch 3.2Patch 3.1Beta testPress Tour 2006E3 2006IllustrationsScreenshotsBeta testDates-clésScreenshotsVoyage de BrannPreviews 2001-2006Interviews 2001-2008
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft : 355.783.848 visites.
© Copyright 1998-2019 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.