Fanfiction World of Warcraft

Retour à la liste des Fanfiction

L'épopée d'Allerianne

Par Michaël

Prologue : Nouveaux Héros

De ses yeux étincelants comme des pierres précieuses, Nozdormu voyait tout ce qui avait été, ce qui était, et ce qui serait. Dans son repaire, un désert de sable aux dimensions infinies, le majestueux dragon de bronze veillait à la bonne continuité de l'horloge cosmique. Entouré de vestiges du passé qu'il avait amassé au fil de sa longue existence, il surveillait le flot du temps, et malgré le fait qu'il connaisse la trame principal de l'avenir, il ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter sur le sort de ce monde.

Le tourbillon d'images se stabilisa sur des terres magnifiques, dans lesquelles des nains avaient construit une majestueuse cité. Mais c'était une image du passé, et Nozdormu savait désormais ce qu'il était arrivé à cette région : l'invocation d'un lieutenant élémentaire détruisit ces lieux autrefois paisibles et érigea en leur centre un gigantesque volcan. Une deuxième vision apparut subitement aux yeux du dragon. Même lieu, mais quelques années plus tard. L'élémentaire avait déjà été invoqué dans cette vision. Le sol était recouvert de cendres, et l'on ne pouvait plus distinguer la belle terre rouge qui était auparavant omniprésente. Des saillies profondes lacéraient ces terres, et de la lave en surgissait aussi aisément que l'eau d'une fontaine. Des ogres brutaux et sanglants s'étaient installés dans l'une des nombreuses montagnes et massacraient un bon nombre d'aventuriers promis à un avenir de gloire et de richesse. Et au centre de ce territoire, le mont Blackrock s'imposait à la vue de tout ceux qui osaient s'aventurer en ces lieux. De la lave coulait sur les flancs abrupts qui conféraient un air menaçant à cette montagne.

Mais l'Aspect du Temps n'ignorait malheureusement pas que l'apparence de cette montagne refletait à peine les terribles évènements qui se déroulaient en son sein. L'élémentaire de feu Ragnaros s'est installé dans les profondeurs abyssales de ce mont depuis qu'il a été invoqué par des nains inconscients, qui ne tardèrent pas à devenir les esclaves de celui qu'ils voulaient contrôler. Ils prospectent désormais dans les Steppes Ardentes ou à l'intérieur même du pic, à la recherche de minerai pour leur maître qui désire se libérer du plan d'existence dans lequel les Titans l'ont banni, en créant tout d'abord un bon nombre de golems prêts à l'assister dans son long périple.

Pire encore, Nefarian, le fils de Deathwing, collabore avec sa soeur Onyxia pour redonner de la puissance au vol noir. Alors que l'antre d'Onyxia se trouve dans le marécage d'Âprefange, Nefarian s'est installé au sommet du mont Blackrock, entre la puissante Stormwind et l'imprenable Ironforge pour affaiblir l'alliance. Il a crée dans ce but les dragons chromatiques, hybrides des vols rouges et noirs, pour assouvir sa suprématie et devenir ainsi le digne descendant de l'ancien Aspect de la Terre. Au coeur de la montagne, ses sbires affrontent sans relâche les armées de Ragnaros, et quel que soit le vainqueur, l'humanité toute entière en subira les effets dévastateurs.

Soudain, la vision se déplaça, non seulement dans l'espace, mais également dans le temps. Nozdormu ne fut pas surpris de voir les grands sapins des plaines enneigées de Dun Morogh revenir à l'état de graines alors qu'il traversait ce territoire. Plus au Nord, il revécut la bataille aérienne entre quatre Aspects, dont lui-même, et le traître Neltharion, alors qu'un bataillon nain prenait en embuscade une caravane orc au niveau du sol. La vision continuait de se déplacer, survolant désormais un énorme viaduc à l'architecture naine en construction qui devrait relier deux continents. Des tours enchantées étaient dressées par des mages dans ce qui deviendrait la somptueuse cité de Dalaran. Nozdormu connaissait l'avenir de cette ville, détruite par un champion démoniaque. Des humains primitifs chassaient des loups sauvages dans les forêts de ce qui serait appelé par la suite Lordaeron, tandis que des Elfes recherchaient désespérément leur terre promise, qu'ils finiraient par trouver plus au Nord, pensa le dragon de bronze.

La vision finit par se stabiliser dans les collines verdoyantes de ce qui serait les contrées de Lordaeron plus tard. Ou Maleterres, encore plus tard, regretta Nozdormu. A peine avait-il pensé aux Maleterres qu'elles s'imposèrent à sa vue à travers le flux d'images. Un brouillard épais rendait encore plus étouffante l'atmosphère pestilentielle qui régnait ici en maître. Il limitait également le champ de vision, mais s'en plaindre aurait été de l'inconscience : il valait mieux que certaines choses ne soient pas vues car elles semblaient provenir de l'imagination d'un être dément. La présence de champignons de plusieurs mètres de haut aux effluves toxiques marquait à jamais les pensées de ceux assez courageux, ou fous, pour s'engager ici. De nombreux innocents périrent en ces lieux lors de la troisième guerre, et leurs cris déchirants parcourent encore les terres mortes de ce qui fut jadis la fierté de Lordaeron. Désormais, le fléau mort-vivant s'est installé fermement sur ces territoires conquis à l'aide d'Arthas, le prince déchu de Lordaeron.

L'ancienne école de magie, Scholomance, a été envahie par le fléau sur l'île de Caer Darrow, alors que des Ziggourats immenses sont disséminés dans les Maleterres de l'Est, là où la corruption est plus marquée. La majestueuse cité de Stratholme est en ruine, et diverses abominations du fléau profanent ses rues à jamais marquées par le massacre perpétué par Arthas. Mais le plus inquiétant réside dans la nécropole de Naxxramas qui sillonne la région de Pestebois, tandis que des choses horribles se trament dans chacune de ses ailes. De sa citadelle volante, Kel'Thuzad prépare une invasion de dimension inconcevable.

Le flot d'images se modifia une fois encore, pour emmener cette fois-ci Nozdormu de l'autre coté du grand océan, tout en remontant une fois de plus le flux temporel. L'Aspect du Temps constata que le Maelström crée par la destruction de l'Ancien Monde était présent, alors que la néfaste présence du Titan déchu n'avait pas encore souillée l'eau alentour. Sargeras. Plus de la moitié des fléaux de ce monde, et de centaines d'autres sans aucun doute, lui était attribué. S'il n'avait pas été attiré par l'utilisation imprudente que les Elfes et les humains faisaient de la magie, alors...

Le Puits d'Eternité n'aurait jamais été détruit après une terrible guerre indésirable. Les Orcs n'auraient jamais connu cette soif de sang insatiable. Les Draeneï n'auraient alors pas été massacrés par les Orcs. Le puissant Medivh n'aurait pas trahi son peuple et ouvert un portail à travers le Néant Distordu dans le but que les Orcs envahissent son monde. Le fléau mort-vivant n'aurait pas détruit la puissante Lordaeron ou même souillé le magnifique royaume elfique de Quel'Thalas. Les Elfes de la Nuit auraient conservé leur immortalité. Oui, Sargeras n'aurait jamais du poser le pied sur cette planète, pensa l'Intemporel alors qu'il approchait des côtes de Tanaris.

La vision planait au-dessus de grottes, dans lesquelles le vol de bronze, et Nozdormu lui-même, veillaient sur les flux temporels. C'était d'ailleurs dans les profondeurs de ces cavernes survolées par la vision que se trouvait Nozdormu, continuant d'observer méticuleusement le flux d'images magiques qui continuait sa course vers l'Ouest. Il s'était habitué depuis plusieurs millénaires à cette sensation de dédoublement qui nous envahit lorsqu'on parcourt le temps, pouvant laisser de graves séquelles aux esprits les plus faibles. Un vaste cratère, qui avait été façonné par une météorite en des temps immémoriaux s'offrit à la vue du dragon de bronze. Une jungle étouffante cernait l'immense piton central, et de terribles reptiles carnivores rodaient dans l'humidité ambiante de cette région peu accueillante. Alors que la paroi Ouest du cratère apparaissait dans le champ de vision de l'Aspect, il s'en rendit compte avec l'approche d'un immense pylône entouré d'une multitude de cristaux, l'humidité ambiante commença à s'estomper, au profit d'une chaleur écrasante. Même au sein de son repaire intemporel, Nozdormu sentait les vagues implacables de chaleur envahir son corps puissant. Le dragon inspectait chaque recoin du désert de Silithus durant sa traversée au-dessus du sable brûlant, attendant que les intrus de cette contrée daignent apparaître à travers le flot d'images colorées.

Au Sud, les ruches finirent enfin par apparaître, dans toute leur répugnance. Ces immenses structures organiques ne cessaient de se mouvoir, semblant chasser tout intrus, toute forme de vie. Au niveau du sol, ou même dans les airs pour certains spécimens plus évolués, les Aqir, insectes intelligents, protégeaient leur territoire tout en conservant leur instinct d'expansion perpétuelle qui les emmenait assez fréquemment au combat contre d'autres races. Vaincus par les trolls il y a des millénaires, avant même la guerre des anciens, les Aqir finirent par se séparer en deux royaumes : Ahn'Qiraj avait été fondé dans le désert de Silithus, tandis que d'autres Aqir avaient bâti Azjol-Nerub dans les terres glacées de Northrend, pour finir esclaves du fléau mort-vivant après une longue guerre d'usure. Encore Sargeras, pensa le dragon de bronze avec désespoir.

Pour la troisième fois, Nozdormu appela à lui une vision du présent, qui révéla des ruches encore plus vastes que par le passé, et la présence d'une immense barrière de pierres et de racines, sûrement l'une des plus impénétrables de tout Kalimdor. Mille ans auparavant, le peuple valeureux des Elfes de la Nuit et les puissants dragons avaient, au prix de nombreuses pertes, repoussés les insectes dans les Sud de Silithus. Les Qiraji, c'est ainsi qu'on les nomma du nom de leur cité, ne pouvaient être tous éliminés tant leurs nuées semblaient infinies, ce qui entraîna une décision hâtive entre l'alliance des dragons et des Elfes qui acceptèrent de faire un sacrifice dans le but de maîtriser les Qiraji.

Et c'est ainsi que trois dragons, Merithra l'enfant d'Ysera la verte, Caelestrasz la progéniture d'Alexstrasza la rouge et Arygos, le fils de Malygos le bleu, s'engouffrèrent dans la cité d'Ahn'Qiraj pour retenir les insectes, pendant que les druides et Anachronos, l'héritier de Nozdormu lui-même, rassemblaient leurs forces et invoquaient un mur enchanté. La frontière ne s'arrêtait pas seulement aux limites physiques de la muraille, car les Qiraji ailés qui tentèrent de survoler le mur s'écrasèrent violemment contre une barrière invisible. La seule façon de passer la protection magique était d'utiliser le sceptre des sables changeants crée par Anachronos, même si le chef Elfe Fandral Staghelm l'avait détruit dans un accès de colère, causé par la mort de son fils, exécuté par le général Qiraj Rajaxx.

Malheureusement, des groupes d'aventuriers avaient sillonnés les contrées isolées du monde à la recherche des différents fragments du sceptre, et aujourd'hui, il était reconstitué et la porte d'Ahn'Qiraj était à nouveau ouverte. Durant leur millénaire d'emprisonnement, les Qiraji ont préparé leur assaut contre toute forme de vie, et guidées par le dieu C'Thun, leurs armées se sont rassemblées dans les ruines d'Ahn'Qiraj et le désert de Silithus. Les combattants du Cercle Cénarien se sont vaillamment dressés contre les nuées maléfiques, mais Nozdormu doute que cette alliance entre les Elfes de la Nuit et les nobles taurens puisse vaincre les insectes dans ce désert. Un groupe de héros est à présent requis pour neutraliser C'Thun et la menace Qiraj avant qu'elle ne prenne trop d'ampleur et condamne cette planète.

La pire atrocité commise par les indésirables insectes était, aux yeux de Nozdormu, d'avoir osé attaquer son repaire durant la guerre des sables changeants. Les grottes du temps ont résistées, mais elles sont désormais à la merci d'un danger bien plus grand que les dragons de bronze doivent résoudre au plus vite. Des envoyés des ténèbres ont réussi à pénétrer dans différentes voies temporelles pour modifier le passé et déstructurer l'histoire du monde. L'Intemporel se détacha de la vision et s'engouffra dans les profondeurs de son repaire. Au centre d'une vaste caverne, le sable magique s'écoulait inlassablement de la partie supérieure à la partie inférieure d'un sablier aux propriétés cosmiques. Des dizaines de dragons et de draconides du vol de bronze s'affairaient à maintenir cohérent le tissu de la réalité dans les multitudes d'embranchements avoisinants. Mais les créatures des ténèbres ont frappé un grand coup en interdisant l'accès des voies temporelles à tous les descendants de Nozdormu. Une puissante magie avait été mise en place, et au lieu de s'épuiser en essayant de les neutraliser, ce qui n'avait aucun effet par ailleurs, le dragon de bronze décida de contourner ces maléfices en utilisant des races inférieures pour mener sa mission de gardien du Temps à bien.

Il lui fallait trouver les champions des mortels, ceux qui avaient résistés aux dangers que l'Aspect du Temps venait d'observer à l'aide d'une vision. Il lui fallait trouver des héros au sang-froid exemplaire, au courage sans faille, et dotés d'un profond sens du sacrifice. Il lui fallait trouver des hommes et des femmes capables d'abandonner toutes leurs possessions matérielles ou spirituelles pour sauver ce qu'ils aimaient. Pour la première fois de sa longue vie, Nozdormu, qui avait toujours eu le temps de réfléchir longuement avant de prendre une décision, était pressé. Le temps faisait défaut à l'Aspect du Temps lui-même, et s'il ne trouvait pas rapidement un groupe prêt à se sacrifier pour sa planète, personne ne le trouverait.

Alors il veillait méticuleusement, là où les plus puissants mortels oeuvraient : dans les immenses capitales des deux continents, ou dans les régions dévastées, telles les Maleterres, le désert de Silithus, les Steppes Ardentes, tant de territoires où le mal rôde sous l'une de ses nombreuses formes. Le dragon constatait que bon nombre de combattants se réunissaient depuis quelques mois dans les Terres Foudroyées, et que le combat entre l'Alliance et la horde avait laissé place à une trêve face à un ennemi plus grand. Le maléfique seigneur Kazzak a utilisé une relique ressurgie du passé pour rouvrir la Porte des Ténèbres, et les force démoniaques de la Légion Ardente se rassemblent dans la Péninsule des Flammes Infernales pour attaquer Azeroth une fois de plus. Unis comme elles le furent à la bataille du mont Hyjal, les plus grandes races mortelles protègent leur monde en luttant côte à côte dans ce qui fut jadis Draenor.

L'Intemporel invoqua alors à lui une vision de l'Outreterre, pour approfondir ses recherches nécessaires à la bonne continuité du temps. Le flux d'images emplit son champ de vision, et le sol de la caverne disparut tandis que se matérialisait, au niveau du sol, une vaste structure bâtie autrefois par les puissantes mains des Orcs. Du haut de sa cinquantaine de mètres, la majestueuse Porte des Ténèbres dominait les larges escaliers qui s'étendaient à perte de vue. Il y a des décennies, les Orcs gravirent ces marches pour se rendre en Azeroth, alors qu'en ce moment même, Nozdormu inspectait méticuleusement les nombreux combattants qui descendaient lentement ces marches, subjugués par le spectacle nouveau qui s'offrait à leurs yeux. Certes, le classique ciel bleu était ici remplacé par une voûte spatiale où il n'était pas rare d'observer des météorites ou des planètes assez proches se déplaçant dans le Néant Distordu, mais ce qui ralentissait généralement les nouveaux venus en Outreterre, c'était la horde innombrable de démons qui attaquait les positions fortifiées au bas des escaliers. C'était en ce lieu, l'Escalier du Destin, que la bravoure des espoirs du monde était testée pour la première fois, et il arrivait quelquefois que l'un d'entre eux reparte précipitamment à travers le portail dimensionnel. Heureusement, la grande majorité s'armait de courage et allait soutenir les troupes déjà en place, pendant un temps plus ou moins long.

L'Aspect du Temps ne s'attarda pas en ce lieu, car les vrais héros ne défendaient pas continuellement la porte, mais allaient affronter l'ennemi à l'intérieur même du continent flottant dans le Néant Distordu. D'un simple geste, il se mit alors à survoler d'une vitesse proprement ahurissante les terres à jamais balafrées de la Péninsule des Flammes Infernales, où la puissance des démons semblait simplement inépuisable. Le paysage bosselé, témoin de nombreuses et sanglantes batailles entre la Horde et l'Alliance à la fin de la seconde Guerre, finit par disparaître, au profit d'une forêt luxuriante à l'atmosphère humide et épaisse. La principale forme de vie prenait la forme d'Arakkoas, hommes-oiseaux assez agressifs qui résidaient dans les solides arbres de la forêt de Terrokar.

À l'aide de la vision, Nozdormu se rapprochait pour une énième fois de sa source ultime dans la recherche de héros ; Shattrath, la plus grande cité de l'Outreterre où des milliers d'hommes et de femmes de toutes races arpentaient ses rues et ruelles à la recherche de quoi continuer leur dangereux périple, commença à affirmer sa présence avec l'apparition à l'horizon d'un cylindre lumineux qui s'érigeait continuellement vers le ciel toujours étoilé du Néant Distordu. Au niveau du sol, les hautes murailles brunes de la cité se dressaient majestueusement, défendues par des foules de Draeneï et d'Elfes de Sang qui s'étaient ralliés à la cause des Sha'tar, malgré les querelles intestines qui avaient créées deux grandes factions au sein de Shattrath : les Elfes de Sang s'étaient renommés les Clairvoyants, alors que les Draeneï s'étaient groupés sous le nom de l'Aldor. Chaque camp avait sa propre idéologie, et deux vastes quartiers adossés aux montagnes surplombant la ville furent cédés pour éviter un étalage de violence dans la cité qui était considérée comme un havre de paix et de repos pour tous les voyageurs qui s'y arrêtaient. Derrière les solides murs, un large anneau d'habitations, boutiques, marchands ou auberges formait la Ville Basse, où résidait une grande partie de la population de Shattrath. Nozdormu constatait quelquefois qu'un visiteur assez courageux, ou qui s'ennuyait totalement, pouvait marcher durant les quelques heures nécessaires pour faire le tour de ce vaste anneau. Surplombant la ville basse de plusieurs mètres, la Terrasse des Lumières constituait le coeur de la cité. Depuis l'immense salle centrale où des portails magiques étaient dressés vers toutes les capitales du Vieux Monde pour faire économiser un temps précieux aux combattantes de tout genre, le puissant mage Khadgar assurait, à l'aide d'un dirigeant Sha'tar, les défenses de Shattrath et des grandes villes de l'Outreterre face à la menace démoniaque.

Nozdormu survola l'épaisse muraille et plongea pour faire le tour de la Ville Basse qui se situait en contrebas par rapport aux imposantes portes de la cité. Il n'était pas rare que les exploits d'un héros mettent une bonne partie de la population en liesse et donnent lieu à de puissants hommages. L'Intemporel aurait aimé connaître les sentiments de ceux qu'il croisait, si seulement il lui avait été offert la possibilité de trouver une âme qui vive dans les rues désertes qui s'offraient à perte de vue. Malgré la myriade de futurs probables qu'il connaissait, aucun ne faisait état d'une ville désertée. Dans certains avenirs, Shattrath serait un amas de ruines et les races morelles connaîtraient la mort ou la fuite, tandis que dans d'autres, la grande cité resterait presque identique à celle du présent. Jamais la cité ne pourrait, ne devrait être intacte mais inoccupée. Le dragon augmenta mentalement la vitesse de déplacement de la vision, alors qu'un vacarme inidentifiable se prononçait avec son approche. Des cris pouvaient être perçus désormais. Probablement un massacre perpétué par la Légion Ardente, qui laisserait le chaos dans son sillage de destruction. Shattrath tombée, l'Outreterre subirait bientôt le même sort...

Nozdormu ralentit alors, redoutant ce qui apparaîtrait bientôt à ses yeux, sans se douter de l'immense méprise dont il fut la victime. Les cris n'étaient pas de douleur, mais de bonheur. Un rassemblement impressionnant de toutes les races qui exprimaient bruyamment leur joie se tenait devant les grands yeux ébahis du dragon. Même les querelles entre les Clairvoyants et les membres de l'Aldor semblaient disparaître au profit de l'allégresse qui régnait en maître dans la Ville Basse toute entière, et certains membres estimés de la Terrasse des Lumières s'étaient même joints au groupe, tel l'imposant Khadgar qui observait avec un intérêt non dissimulé les trois héros que la foule portait.

La jeune Elfe de la Nuit semblait gênée qu'on lui porte autant d'intérêt, mais souriait néanmoins, probablement grâce à la présence de son compagnon Humain qui lui tenait la main pour la rassurer. Le Nain, au contraire semblait profiter pleinement de la situation et des pintes de bière qu'on lui offrait gratuitement. Pour avoir mis la cité dans un tel émoi, le trio devait avoir réalisé un exploit grandiose, qui étonnerait peut-être même le dragon de bronze, pourtant habitué aux faits extraordinaires de par son rôle de gardien du Temps. Pour Nozdormu, c'étaient des membres potentiels dans son combat pour réparer les flots temporels, et la seule façon de vérifier que les trois aventuriers qui se trouvaient devant lui étaient réellement des héros consistait à explorer leur passé pour mieux se rendre compte des exploits qu'ils avaient alors accompli. L'Aspect du Temps abandonna alors la vision de Shattrath, et tandis que la roche sombre se rematérialisait autour de lui, il songeait déjà au prochain flot d'images qu'il invoquerait.

Lequel de ces trois combattants examiner en premier ? Allait-il suivre la formation de l'Humain dans les alentours de la majestueuse abbaye de Northshire, ou les péripéties du Nain à travers les plaines gelées et toutes les auberges de Dun Morogh ? Finalement, Nozdormu se décida à observer l'apprentissage de l'Elfe dans l'immense arbre qu'est Teldrassil, et se mit à appeler à lui une vision d'une forêt luxuriante. Le dragon se mit à planer entre les arbres, survolant les créatures qui rodaient en ce lieu il y a quelques années, tout en se rapprochant de la grande cité Elfique de Dolanaar, qui était presque identique à sa version du présent. Volant désormais au-dessus du vaste quartier résidentiel, le dragon se mit à ralentir, pour s'approcher d'une maison de bois parmi tant d'autres, mis à part le fait qu'une future héroïne s'y trouvait, ne pouvant pas dormir, car une épreuve l'attendait le lendemain. Allongée sur son lit, la jeune Elfe n'attendait qu'une seule chose.

La Nuit.
Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Il n'y a pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette histoire !

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
ÉVÉNEMENTS

Prix du jeton

196103 or

Affixes mythique
+2
+4
+7
+10
Evénements en cours
Choc JcJ : Blizzard Arathi
Donjons de Battle for Azeroth
DISCORD JUDGEHYPE
Discord
BOUTIQUE
1 2 3
World of warcraft : L'ascension de la Horde
Un excellent livre pour comprendre comment est née la Horde. Très bon choix pour démarrer si vous souhaitez en savoir plus sur l'histoire des Orcs en Draenor.
World of Warcraft: L'aube des aspects
Retour sur l'histoire des aspects draconiques: Alexstraza, Malygos, Ysera, Neltharion et Nozdormu.
Tout l'art de Blizzard
Plus de 700 illustrations des jeux de Blizzard, dont certains inédites. Un must have !
APPLICATIONS MOBILES
Application Android  Application iOS
SOUTENIR JUDGEHYPE
Logo Voici les moyens de soutenir JudgeHype :  Abonnez-vous au réseau JudgeHype  Désactivez adblock pour le réseau  Achetez via ce lien sur Materiel.net  Achetez via ce lien sur Amazon.fr  Achetez via ce lien sur Gamesplanet Nous vous remercions pour votre soutien sans qui le réseau JudgeHype ne pourrait continuer son travail !
JEU : PatchsQuizzClassesRacesMétiersLexique de WoWConfiguration requiseLes MMORPGFAQChronologie des romans et BDRaces et personnagesHistoire des royaumesLigne du tempsLes deux lunes d'AzerothHistoire de Warcraft IIIRapports de jeuJCC WoWJeu de plateau WoWGuides stratégiquesWarcraft & WoW RPGClavier ZBoardPériphériques PCCasque micro WoWAléatoiresBD des visiteursAventures de StevostinCinematic screenshot of the weekFan artsConcept arts #1Concept arts #2IllustrationsHumourFonds d'écranEaster EggsDivers
GUIDES : Bataille de LordaeronCoeur d'AzerothKul Tiras et ZandalarExpéditions dans les îlesMode guerreFront de guerre: StromgardeSésame L110Races alliéesTalents raciauxDébloquer le vol BfAMarché noirActivités quotidiennes et hebdomadairesPort-LibertéManoir MalvoieTol DagorSanctuaire des tempêtesSiège de BoralusAtal'DazarTemple de SephralissLe FilonTréfonds PutridesLe Repos des RoisGuides Battle for AzerothGuides LegionGuides des classes et spécialisationsGuide du débutantGuides générauxObjets légendairesDonjons & raidsLieux insolites & vidéos cultesLeveling des métiers
FARMING : Avant-postesExpéditionsQuêtes d'émissaireAvis de rechercheTable de commandement de missionChampionsAméliorations tactiquesAmirauté des PortvaillantBrigade de l'HonneurChampions d'AzerothChercheurs tortollansEmpire zandalariExpédition de TalanjiOrdre des BraisesSillage des TempêtesVolduni7ème LégionRoute de farming des plantes, minerais, tissus, cuirs et cuisineMétiers de rang 3
RAIDS : Raid UldirTalocDAMEDévoreur fétideZek'vozVectisZul ressuscitéMythraxG'huunWorld Boss
EVENTS : Jour des MortsSanssaintFête du feuSemaine des enfantsJardin des noblesFête lunaireDe l'amour dans l'airBienfaits du pèlerinMarche des têtardsJournée des gardes volontairesFête des chapeluisantsEmbarquement pour les Mille PointesTournée des tavernes du Kirin TorAppel du ScarabéePrintemps des montgolfières
COLLECTIONS : WoWToolkitMontures BfASerpent de sang NazjatarMascottes BfAJeune MaccarbreTaptafB'aalTransmogrification Boucle Temporelle
WOW CLASSIC : Dossier World of Warcraft ClassicGuide PvP Rang et RécompensesGuide des montures VanillaGuide des armes légendaires VanillaL'exploration dans WoW VanillaMeilleurs souvenirs de WoW VanillaDifférences entre WoW Legion et WoW Vanilla
DIVERS : BlizzCon 2017BlizzCon 2016BlizzCon 2015BlizzCon 2014BlizzCon 2013BlizzCon 2011BlizzCon 2010BlizzCon 2009BlizzCon 2008WWI Paris 2008BlizzCon 2007Gamescom 2015Press Tour juin 2016Dossier LegionAlpha & Beta testAlphha & Beta testPress Tour 2014Beta testInfos-clésPress Tour 2012Patch 5.4Patch 5.3Patch 5.2Beta testInfos-clésPatch 4.3Patch 4.2Beta testPress Tour 2008IllustrationsScreenshotsHistoireFonds d'écranPatch 3.3Patch 3.2Patch 3.1Beta testPress Tour 2006E3 2006IllustrationsScreenshotsBeta testDates-clésScreenshotsVoyage de BrannPreviews 2001-2006Interviews 2001-2008
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft : 355.732.633 visites.
© Copyright 1998-2019 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.