Fanfiction World of Warcraft

Retour à la liste des Fanfiction

Chroniques du Fléau de Lordaeron

Par Fabrice
Les autres histoires de l'auteur

Chroniques du Fléau de Lordaeron

« Alors, Ioran. Tu m'as dérangé en pleine rédaction des archives. Tu as quelque chose à me montrer ?

- Oui monseigneur. J'ai ici un objet qui vous intressera. »

Il lui tendit un petit paquet. Liono l'ouvrit, et une lueur brilla dans ses yeux.

« En effet. Je pense que ce payement suffira. »

L'humain envoya au marchand une bourse d'or.

« Où l'as-tu trouvé ?

- Un négociant gobelin me l'a apporté. Il paraît qu'il a trouvé ça dans les affaires d'un Tirassien mort au combat lorsque les orcs ont attaqués Theramore.

- Je vois. Ça devrait beaucoup intéresser les membres du Conseil. Merci. »

Rentré dans sa bibliothèque, Liono se plongea aussitôt dans le petit carnet. La couverture était sale, mais le titre, qui semblait avoir été écrit après la rédaction du carnet, restait encore très lisible :


Journal d'un capitaine, 496
Le Fléau de Lordaeron


Jeudi 8 juillet, aux abords de Strahnbrad

Notre groupe a rejoint le régiment hier. Il paraît que nous allons êtres dirigés par Uther Lightbringer en personne. J'avoue que j'ai hâte de voir enfin ce grand paladin. Nos éclaireurs ont repéré le campement des orcs, et nous nous apprêtons à nous battre. Le prince Arthas est parti assurer la défense de Strahnbrad. Entre lui et Uther, on est entourés par les héros ici.

J'entends l'appel aux armes. Bon sang, les orcs ont abattu les deux chevaliers venus parlementer ! Ces bêtes n'ont décidément aucun sens de l'honneur ! Uther a décidé de frapper maintenant et d'attaquer le camp. Enfin de l'action !


Vendredi 9 Juillet, au camp près de Strahnbrad

Le campement orc a été détruit. Nous les avons dispersés, mais nous n'avons pas trouvé trace du fameux chef, Thrall. Personne n'a à ma connaissance pu savoir où il était. Nous finirons bien par l'attraper un jour.

Moi qui voulais voir des héros, je suis servi. Pour mon baptême du feu, j'ai combattu au coté du Prince, et j'ai pu le voir en pleine action ! Et j'ai été affecté à son escorte personnelle ! Je n'arrive pas à croire ma chance, une place au côté d'un des plus grands paladins de notre temps !


Dimanche 25 juillet, Andohral

Tout a été calme pendant deux semaines, mais maintenant je n'arrive pas à croire ce que je viens de voir. J'avais pour ma première mission de garde du Prince de l'escorter ainsi que Jaina Proudmoore faire une enquête dans les villages de la région. Nous avons trouvés les habitants, ou tout du moins ce qu'ils étaient devenus. Nous étions venu enquêter sur une maladie, et nous nous retrouvons au milieu d'une invasion de morts-vivants. Nous nous sommes jetés dans la mêlée et nous avons réussi à faire évacuer la plupart des villageois.

Je ne sais pas comment il a fait, mais Arthas a réussi à garder son sang froid. Il a rallié toutes les forces locales, humaines, elfes et naines, avant de charger dans la ville infestée de morts-vivants. Là, nous nous sommes rendus compte que les caissons de grains étaient affectés par cette fameuse maladie.

Nous sommes alors tombés sur un cinglé en manteau noir, qui a lâché sur nous une créature répugnante, formée de morceaux de corps humains cousus ensemble. Mon dieu, le visage de certaines goules que nous avons détruites étaient encore reconnaissable. Il y avait dans une cage un petit enfant, et bien que son corps était horriblement déformé, je le connaissais. C'était un petit enfant d'Andohral qui nous avait salués quand nous sommes passés. Je ne sais pas si quelqu'un a trouvé la force de mettre fin à ses souffrances, moi je n'en ai pas été capable.
L'homme en noir nous a parlé de cette peste, qui devrait nettoyer la présence humaine de cette terre. La seule chose qui me console dans cette histoire, c'est qu'Arthas a renvoyé ce cinglé avec ces fichus morts qu'il avait relevés. Nous nous dirigeons vers Stratholme, où se trouve le maître du nécromancien que nous avons tués. J'espère que nous mettrons fin à cette folie.


Mercredi 26 Juillet, Hearthglen

J'aimerais oublier tout ce que j'ai vu. Je veux oublier ces horreurs, ces caravanes bourrées de grain contaminé, les distribuant à tours de bras à villageois qui se changeaient ensuite en zombies avant de déferler sur les défenses de la ville dans laquelle nous nous étions réfugiés. Sans la présence d'Arthas, j'ignore si nous aurions tenus. Cette armée de morts-vivants a dévasté la campagne autour de nous. Nos forces ont été décimées, mes amis massacrés par une horde de créatures titubantes. Aucun d'entre nous n'aurait survécu sans l'arriver d'Uther et de ses chevaliers, pas plus nous que les villageois de la ville. Et encore, nombre d'entre eux avaient mangés du grain et faisaient partie des assaillants. Lorsque ces horreurs ont pénétrés dans le village, je n'ai plus pu me battre. Je me suis enfui. Je ne sais pas si quelqu'un l'a vu. Je ne me pardonnerai pas cette faiblesse, avant d'avoir lever mon honneur dans le sang des responsables de cette atrocité.

Arthas a changé lui aussi dans cette bataille. Il n'a plus l'air de se battre aussi noblement, on a presque l'impression qu'il en veut à Uther d'être arrivé comme il l'a fait. En tout cas, il est parti à bride abattue vers Statholme. Nous nous apprêtons à le suivre.


Jeudi 27 Juillet, dans les ruines de Stratholme

Je pensais que j'avais atteint les sommets de l'horreur. Je me trompais lourdement. Hier soir, nos forces sont arrivés dans la banlieue de Sratholme. Nous n'avons pas trouvé tout de suite de morts-vivants, en revanche, nous avons tous vu les caisses de ravitaillement en grains. Toutes ces caisses étaient marquées du sceau d'Andorhal, et elles étaient vides.

Arthas et Uther en sont presque venus aux mains. Le prince lui a ordonné de massacrer toute la population de la ville infectée, mais le chef de la main d'argent a refusé l'ordre. Sous nos yeux ébahis, Arthas a relevé Uther de son commandement et dis à tous ceux qui refusaient de suivre ces ordres qu'ils étaient considérés comme des traîtres et devaient partir de là. Uther et Jaina sont partis. Je crois que le départ de cette dernière a profondément marqué Arthas. Comme tout le royaume, je connais leur relation, et l'estime qu'ils se portent encore. En tout cas, le Prince a eu l'air plus renfermé que jamais. Je n'allai pas m'enfuir une deuxième fois. Je suis resté.

Arthas a placé tous ses chevaliers et ses mortiers aux portes de la ville, avec ordre de tuer quiconque passerait par là. J'espérais que nous pourrions entrer dans la ville, et évacuer des habitantes non infectées. Mais lorsque Mal'Ganis, le commandant du Fléau mort-vivant, a nargué Arthas de l'intérieur de la ville, le prince est devenu comme fou. Il a chargé dans la ville, et massacré tout ce qui vivait. Femmes, enfants, vieillards, morts-vivants ou non, il n'a cherché à faire aucune distinction. Il a préféré tuer tous les gens plutôt que de les laisser se transformer en mort-vivant. Je comprends qu'il a fait ce qu'il faut faire pour sauver le royaume, mais j'espère que pour le sauver nous n'allons pas devoir tuer tous ses habitants jusqu'au dernier.

Nous venons de quitter Stratholme. Les maisons sont en flammes, les rues dévastées, les maisons fracturés et ses habitants, presque tous infectés, massacrés. Il y a des corps partout dans les rues. Je n'ose pas imaginer ce que vivront ceux qui viendront derrière nous, pour enterrer les morts. J'espère seulement que ces derniers le resteront.


Dimanche 30 juillet, à bord du Lothar

Je suis un soldat, mais je commence à penser que je mérite du repos. Malheureusement, Arthas m'a demandé de faire partie de cette expédition, et que voulez-vous faire dans ce cas-là-là ? Le Prince a rassemblé une flottille de navires, et a embarqué dedans toutes les troupes de la région. Quand je lui ait demandé où il comptait nous emmener, il m'a répondu : « dans un voyage au coeur de la mort glacée ». Il n'a même pas voulu attendre navires ou renforts. J'ai l'impression qu'il serait parti le lendemain du carnage à Stratholme si il avait pu.

Nous avons plusieurs semaines de traversée avant d'atteindre les rivages du grand nord. Depuis quelques années, les expéditions là-bas se sont toutes arrêtés et les gens n'ont plus donnés signe de vie. Si c'est là que se trouve le camp de base des morts-vivants, ça ne m'étonne plus...


Mercredi 25 août, baie de Daggercap

Nous sommes enfin arrivés à Northrend. Personne ne regrettera la longue et ennuyeuse traversés, au milieu des icebergs, avec pour seule compagnie les poux et les rats. Cependant je pense que la terre sur laquelle nous nous trouvons est abandonnée par la lumière : le soleil qui s'y lève ne fournit aucune chaleur. Même au plus froid de l'hiver de Lordaeron, on n'arrive pas à ce point : les doigts sont engourdis à travers les gants, et la nuit la boisson peut geler dans nos gobelets.

Mais pour la première fois depuis juillet, il s'est passé un événement heureux : nous sommes tombés par hasard sur une compagnie de nains, dirigés par le fameux Muradin Bronzebeard. Lui et ses troupes étaient venus à Northrend pour retrouver une puissante épée nommée Frostmourne, mais ils n'étaient tombés que sur des hordes toujours plus importantes de morts-vivants. Ses forces de la guilde des aventuriers nous ont apportés des chars à vapeur, des gyrocoptères, et même ces fameux chevaucheurs de griffons. On les dit intrépides, téméraires. Je trouve que ces mot ne sont pas encore assez forts. Réussir à voler dans ce blizzard qu'il y a partout, ça me semble un petit exploit.

Il y a eu un sérieux combat comme une grosse force de morts-vivants est venus nous accueillir sur les plages. Je n'avais jamais vu de bataille aérienne auparavant, mais le spectacle des pilotes nains dans leur carcasse volante mitraillant des gargouilles dans un plongeon en piqué en valait la peine. Nous avons cependant eu beaucoup de pertes, et j'ignore combien de morts-vivants rodent encore dans ces régions glacées.


Jeudi 26 août

J'ai l'impression que la situation recommence à m'échapper. Un messager de Lordaeron est arrivé ce matin. Le prince parlait avec Muradin à l'écart du campement, alors j'ai reçu l'émissaire. Il a ordonné à nos troupes de cesser le combat et de repartir vers Lordaeron. Lorsque je lui ait rapporté les paroles du messager, le Prince s'est mis dans une colère noire. Il s'est entretenu avec Muradin, et il est parti de notre base. Je n'ai pas entendu ce qu'il lui a dit, mais il avait une lueur démente dans le regard.

Tous les hommes, et moi aussi je dois l'admettre, étaient soulagés de pouvoir quitter cet enfer glacé. Notre armée est passée dans les bois infestés de morts-vivants, et une vision m'a glacé le sang. Nos navires étaient réduits à l'état d'épaves, et des trolls et des ogres étaient devant leurs ruines. Mais le pire de tout, c'est que le Prince Arthas se trouvait là. Il a envoyé ses hommes sur les créatures des glaces en nous disant qu'elles étaient responsables de ces destructions.

Mais moi, je commence à me demander si ce n'est pas Arthas lui-même qui a voulu détruire les navires. Par la Lumière, il serait prêt à tous nous tuer pour vaincre Mal'Ganis. Si d'autres pensent comme moi, je me demande qui lui arrivera à notre hypothétique retour à Lordaeron. À présent, nous ne pouvons plus reculer. Ou nous triomphons, ou nous mourrons tous.


Vendredi 27 août

Nous n'avons pas eu à attendre très longtemps. Ce matin, j'ai été réveillés par le carillon de la base qui appelait aux armes. J'ai regardé, le souffle coupé, les armées de morts-vivants se presser autour de la base. Mais le Prince a un plan : il a décidé de retrouver Frostmourne, qui se trouve apparemment au coeur des terres des morts-vivants. Les assauts des morts-vivants se sont succédés pendant deux heures. C'est moi qui ait été chargé par le prince d'organiser la défense. J'ai fait tout ce qui était humainement possible pour contenir leurs assauts, et nous les repoussions. Cependant il était clair que nous allions finir par céder tôt ou tard. Et alors le Prince est revenu, Frostmourne au poing, seul. Je lui ait demandé où était Muradin, et lorsqu'il m'a répondu qu'il était mort, lorsque j'ai vu son regard, j'ai vraiment eu peur. Les quelques hommes partis avec lui ne sont pas revenus, lui seul est rentré. Je n'ose pas imaginer ce qu'il s'est passé à l'intérieur.

Après avoir récupéré Frostmourne, Arthas a rassemblé tous les hommes valides qu'il restait de notre armée, avant de charger la horde de morts-vivants qui nous entouraient, Frostmourne à la main. Les pouvoirs de l'épée runique ont arrêtés les morts-vivants et permis au Prince de déchaîner ses pouvoirs avec une puissance et une sauvagerie que je n'avais jamais vue. Aujourd'hui, j'ai plongé dans des hordes de corps entassés, au cours de la plus grande bataille qui ait jamais eu lieu depuis la défaite de la Horde. Aujourd'hui, je me suis racheté de toutes mes erreurs passées. Nous nous sommes enfoncés dans les marées d'abominations et de dragons morts-vivants.

Nous avons finalement triomphés. Un grand voile noir est monté dans le ciel avant de se disperser, et je crois que Mal'Ganis a enfin payé ses crimes. En tout cas, les morts-vivants se sont débandés, et la noirceur qui pesait sur Northrend s'est éclaircie.

Nous avons chèrement payés notre victoire. De l'armée expéditionnaire ne reste plus qu'une centaine d'hommes valides, et personne n'a revu le Prince depuis la victoire. Certains racontent qu'ils l'ont vu s'éloigner dans les déserts glacés. Maintenant que tout est terminé, j'espère que nous pourrons réparer nos navires, ou tout du moins que nous trouverons un moyen de repartir au plus vite.

De simple journal, ce carnet est devenu au fur et à mesure des semaines un véritable récit de guerre. Peut-être trouverai-je un éditeur, si nous quittons jamais cette région.


Lundi 9 septembre, à bord du Brisevent

Notre espoir s'est réalisé. Un groupe de navires est arrivés ce midi à la baie de Daggercap, des forces stationnées au nord de Lordaeron, et qui sont venus nous évacuer. J'ai embarqué avec tous les autres survivants, plus le Prince, revenu au camp après avoir passé plus de deux jours dans ces déserts glacés. Il ne nous a pas dit ce qu'il avait vu, mais il a eu l'air satisfait, et déterminé. D'après nos sauveteurs, nous allons êtres fêtés en héros. Il me tarde de retrouver ma femme et mon fils.

Mercredi 2 octobre, près de Vandermar

Le monde vient de s'écrouler. Nous sommes rentrés à Lordaeron, et nous devions êtres félicités par le roi Terenas en personne. Mais alors que nous nous reposions enfin, un garde à pénétrer en trombe dans le Palais. La nouvelle qui nous a rapporté va bouleverser le royaume à jamais. Le Prince Arthas, notre héros et notre chef a trahi. Les gardes qui sont sortis vivants de la salle du trône... c'est trop monstrueux. Nous ont dits que le prince s'était présenté devant le roi, puis qu'il s'était relevé et était monté sur le trône avant d'assassiner son propre père, notre souverain, sur le sommet du trône Les deux hommes qui le suivait ont empêchés les gardes d'intervenir. Cet horrible traître a alors ramassé la couronne, avant de charger les gardes, et de s'enfuir. Sainte Lumière, le royaume est trop affaibli par la guerre pour se remettre de cette perte.

Alors que nous pensions en avoir fini avec ce mal, et éradiquer sans difficulté les derniers nécromanciens de Lordaeron, nos deux chefs sont tombés.

Il y a quelques minutes, j'ai entendu le tocsin, les morts-vivants sont aux portes de la ville. Je pense qu'Arthas est avec eux. Il a choisi la Voie des damnés.

J'ignore ce qui m'arrivera dans ces jours à venir, ces jours les plus sombres que le royaume ait connu, mais je tiens à ce que ce carnet survive, et que le souvenir de cette guerre perdure. Je vais les confier aux chevaliers de Main d'Argent. Lecteur inconnu, si jamais vous existez un jour, ceci est mon dernier mot. Ces chroniques que j'ai appelé le Fléau de Lordaeron sont maintenant terminées.
Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Il n'y a pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette histoire !

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
ÉVÉNEMENTS

Prix du jeton

224867 or

Affixes mythique
+2
+4
+7
+10
Evénements en cours
Choc JcJ : Cohue Chanteguerre
Bonus Expéditions
Fête des Brasseurs
DISCORD JUDGEHYPE
Discord
BOUTIQUE
1 2 3
World of Warcraft: Livre de coloriage pour adultes
On en a tous rêvé non ?
Logo JudgeHype - T-shirt Premium Homme
Logo JudgeHype - T-shirt Premium Homme : 20,49 €
Logo JudgeHype Sweat-shirt à capuche unisexe
Logo JudgeHype Sweat-shirt à capuche unisexe : 30,49 €
APPLICATIONS MOBILES
Application Android  Application iOS
SOUTENIR JUDGEHYPE
Logo Voici les moyens de soutenir JudgeHype :  Abonnez-vous au réseau JudgeHype  Désactivez adblock pour le réseau  Achetez via ce lien sur Materiel.net  Achetez via ce lien sur Amazon.fr  Achetez via ce lien sur Gamesplanet Nous vous remercions pour votre soutien sans qui le réseau JudgeHype ne pourrait continuer son travail !
JEU : PatchsQuizzClassesRacesMétiersLexique de WoWConfiguration requiseLes MMORPGFAQChronologie des romans et BDRaces et personnagesHistoire des royaumesLigne du tempsLes deux lunes d'AzerothHistoire de Warcraft IIIRapports de jeuJCC WoWJeu de plateau WoWGuides stratégiquesWarcraft & WoW RPGClavier ZBoardPériphériques PCCasque micro WoWAléatoiresBD des visiteursAventures de StevostinCinematic screenshot of the weekFan artsConcept arts #1Concept arts #2IllustrationsHumourFonds d'écranEaster EggsDivers
GUIDES : Bataille de LordaeronCoeur d'AzerothKul Tiras et ZandalarExpéditions dans les îlesMode guerreFront de guerre: StromgardeSésame L110Races alliéesTalents raciauxDébloquer le vol BfAMarché noirActivités quotidiennes et hebdomadairesPort-LibertéManoir MalvoieTol DagorSanctuaire des tempêtesSiège de BoralusAtal'DazarTemple de SephralissLe FilonTréfonds PutridesLe Repos des RoisGuides Battle for AzerothGuides LegionGuides des classes et spécialisationsGuide du débutantGuides générauxObjets légendairesDonjons & raidsLieux insolites & vidéos cultesLeveling des métiers
FARMING : Avant-postesExpéditionsQuêtes d'émissaireAvis de rechercheTable de commandement de missionChampionsAméliorations tactiquesAmirauté des PortvaillantBrigade de l'HonneurChampions d'AzerothChercheurs tortollansEmpire zandalariExpédition de TalanjiOrdre des BraisesSillage des TempêtesVolduni7ème LégionRoute de farming des plantes, minerais, tissus, cuirs et cuisineMétiers de rang 3
RAIDS : Raid UldirTalocDAMEDévoreur fétideZek'vozVectisZul ressuscitéMythraxG'huunWorld Boss
EVENTS : Jour des MortsSanssaintFête du feuSemaine des enfantsJardin des noblesFête lunaireDe l'amour dans l'airBienfaits du pèlerinMarche des têtardsJournée des gardes volontairesFête des chapeluisantsEmbarquement pour les Mille PointesTournée des tavernes du Kirin TorAppel du ScarabéePrintemps des montgolfières
COLLECTIONS : WoWToolkitMontures BfASerpent de sang NazjatarMascottes BfAJeune MaccarbreTaptafB'aalTransmogrification Boucle Temporelle
WOW CLASSIC : Dossier World of Warcraft ClassicGuide PvP Rang et RécompensesGuide des montures VanillaGuide des armes légendaires VanillaL'exploration dans WoW VanillaMeilleurs souvenirs de WoW VanillaDifférences entre WoW Legion et WoW Vanilla
DIVERS : BlizzCon 2017BlizzCon 2016BlizzCon 2015BlizzCon 2014BlizzCon 2013BlizzCon 2011BlizzCon 2010BlizzCon 2009BlizzCon 2008WWI Paris 2008BlizzCon 2007Gamescom 2015Press Tour juin 2016Dossier LegionAlpha & Beta testAlphha & Beta testPress Tour 2014Beta testInfos-clésPress Tour 2012Patch 5.4Patch 5.3Patch 5.2Beta testInfos-clésPatch 4.3Patch 4.2Beta testPress Tour 2008IllustrationsScreenshotsHistoireFonds d'écranPatch 3.3Patch 3.2Patch 3.1Beta testPress Tour 2006E3 2006IllustrationsScreenshotsBeta testDates-clésScreenshotsVoyage de BrannPreviews 2001-2006Interviews 2001-2008
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft : 356.186.150 visites.
© Copyright 1998-2019 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.