Fanfiction World of Warcraft

Retour à la liste des Fanfiction

Berserk

Par Nathanos
Les autres histoires de l'auteur

Berserk

Les plaines verdoyantes étaient balayées par le vent en ce matin d'automne. Les herbes hautes couchées, pliant sous la force invisible, tandis que de rares arbres semblaient se dresser contre la force du ciel déchaîné. Des nuages noirs d'encre s'amoncelaient tandis que les premiers grondements de tonnerre rugissaient.

C'est dans ce paysage que s'efforçaient d'avancer un homme et un femme, poursuivis au loin par une troupe de cavaliers nomades. A bout de force les chevaux du couples menaçaient de s'écrouler à tout instant. Alors que les nomades se rapprochaient de plus en plus les deux fuyards entendirent le bruit des cordes d'arcs relâchées. Une volée de flèches s'abattit de tout les côté sans pour autant causer de dégâts... du moins l'homme le croyait-il. Jetant un coup d'oeil a sa compagne il s'aperçut avec horreur que celle-ci avait été touché à l'épaule droite. Une tâche rouge s'étalait déjà sur sa tunique beige. La femme cria que tout allait bien mais une deuxième volée de flèche s'abattit sur le couple et cette fois la femme fût transpercée en trois endroits. Elle s'écroula de son cheval tandis que l'homme abasourdi regardait la scène alors que son cheval l'emportait.

Retrouvant ses esprits, la rage tenaillant les tripes du fuyard, il fît stopper sa monture afin de voir ce qu'il se passait derrière lui. Sa compagne était à terre, essayant de se relever avec peine, tentant de crier à son homme de fuir et de la laisser là. Mais aucun son ne sortait de sa gorge. Dans quelques secondes les nomades seraient sur elle. L'homme en dénombra un dizaine. Refoulant ses sentiments, son esprit guerrier repris le dessus et tenta d'analyser ses chances. Mais rien n'aurait pu prévoir ce qui allait se passer ensuite. Les nomades mirent pied à terre devant la femme et chacun encocha une flèche, tirant sur la corde et pointant leur victime en riant. Le guerrier se força à regarder la mise à mort de celle qu'il aimait. Il savait que ce qui allait suivre ne serait que fureur, sang et larmes.

Sentant la rage ancestrale de son clan l'envahir il saisi l'épée qu'il avait jurer de ne plus dégainer. Nécessitant deux mains pour la manier, l'arme était si lourde que nul autre n'aurait pu l'utiliser. Un étrange éclat parcourut la lame, et le guerrier lança sa monture au galop.

Plus rien ne pourrait l'arrêter. Son esprit était vide. Il ne pouvait plus rien ressentir. Nulle douleur, nulle fatigue, nulle pitié. Pour un moment, il serait le guerrier parfait. Il vaincrait et il mourrait.

Les nomades virent arriver sur eux un être surnaturel. Les yeux révulsés, les veinent saillantes sur ses muscles gonflés, brandissant une épée à l'éclat cauchemardesque. Mais les nomades étaient des hommes dur et difficiles à effrayer, de plus le fait que l'homme soit seul leur donnait l'avantage. Avec calme il bandèrent leurs arcs et visèrent soigneusement celui qui se rapprochait de plus en plus. Les flèches volèrent tandis que le berserk sautait de son cheval.

Un des traits vint se ficher dans sa cuisse... Mais il était déjà sur les premiers nomades. Son épée tournoya et trois hommes furent tranchés net dans une gerbe de sang. Les autres dégainèrent et se ruèrent sur lui. Deux têtes se détachèrent de leur corps pour aller rouler dans les herbes hautes tandis que le berserk chargeait à nouveau. Deux lances le transpercèrent tandis que les entailles se multipliaient sur ses bras nus. Rendant coup pour coup, le berserk éviscéra un adversaire, éclata le crâne d'un autre et enfonça son épée de l'épaule au bassin d'un troisième.

Couvert de sang il fît face aux deux derniers nomades qu'il avait devant lui. Ceux-ci semblaient troublés mais ne tentèrent pas de fuir.

"C'tin démon, cracha le plus grand des deux"

Rugissant, le berserk attaqua tandis que ses adversaires esquivaient cherchant des ouvertures qui ne se présentaient pas. C'est alors que le plus petit des deux sortit une fiole et la tendis à son compère. Il mourut à peine une seconde après, le bras et la cuisse droites tranchées net. La fiole contenait un liquide jaunâtre que le nomade avala d'un coup tandis que le berserk retirait les lances et la flèche qui le gênait.

L'orage éclata à ce moment-là. La pluie se mit à tomber. Le sang qui couvrait le berserk et son adversaire dégoulina de plus belle. Mais le nomade n'avait plus rien d'humain. Il avait pris une bonne tête de plus et son corps semblait déformé. Il se dégageait de lui une force considérable tiré des arts chamanique des clans nomades.

Alors que les éclairs zébraient le ciel, le combat s'engagea entre les deux guerriers. Leurs lames s'entrechoquèrent plusieurs fois sans qu'aucun des deux ne semblent prendre l'avantage. Les rares coups portés à l'un ou à l'autre étaient rendus avec toute la sauvagerie dont était capable ces deux êtres. Bientôt les deux corps allaient s'effondrer, terrassé par la trop grande puissance contenue en eux.

Peut-être le ciel eu pitié de ses deux êtres qui n'avaient plus rien d'humain... La foudre s'abattit sur eux alors qu'il se lançaient dans un dernier assaut. Leurs corps furent pulvérisés tandis que leurs épées retombaient, se fichant dans le sol boueux comme pour un dernier duel silencieux.
Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Il n'y a pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette histoire !

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft : 361.090.271 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.