Fanfiction World of Warcraft

Retour à la liste des Fanfiction

Background

Par Furies de la Nature

Chapitre 1 : Le calme avant la tempête (conté par Médé)

Chapitre 2 : La bataille du mont Hyjal (conté par Médé)

Chapitre 3 : Les énergies libérées (conté par Tsige)

Chapitre 4 : La révélation (conté par Maple)

Nous étions enfin arrivés au sommet du Mont Hyjal. L'armée humaine au complet, les ouvriers commençaient déjà à construire la base.

En effet, le temps était précieux. Non loin de là, Archimonde le Profanateur, Seigneur Eredar des forces de la Légion Ardente sur Azeroth, préparait les serviteurs infernaux à la grande offensive. Il était l'un des fidèles serviteurs de Sargeras, le Ravageur des mondes, et surtout l'un des plus puissants. Sa maîtrise de la magie était sans égal. La façon dont il avait soumis notre école de magie à Dalaran me faisait encore des frissons dans le dos. Les forces auxquelles ils faisaient appels étaient effrayantes, tant par le nombre que par la puissance des démons et morts vivants. Mes connaissances me permettaient d'apprécier d'autant plus la terreur qui allait s'abattre sur nous. C'est pourquoi la bataille qui s'annonçait me paraissait sans issue.

Heureusement, notre armée avait pleine confiance en l'union réalisée par le grand Medivh. L'union des humains, orcs et elfes était hors du commun. Malgré les forces en présence, nos armées et nos héros pouvaient faire face à cette horreur. La seule force qui paraissait inébranlable restait celle du puissant Archimonde : s'il décidait de venir de front avec ses troupes, tout serait perdu.

Plusieurs semaines plus tard, les camps étaient établis et prêts à un combat mythique : les murailles humaines étaient hautes et semblaient impénétrables. La rapidité humaine à établir de tels édifices m'impressionnait toujours. L'heure du combat était proche et le moment de rappeler le plan d'attaque était venu. Chaque chef de chaque race préparait ses troupes.

La grande magicienne Jaina Proudmoore s'avançait au milieu des troupes. La chef des troupes humaines à Kalimdor allait s'exprimer :

- Mes amis, l'heure du combat est venue. Une bataille sans précédent qui restera dans les mémoires. Le plan d'attaque est simple. Ne pouvant détruire la menace qui nous fait face, notre rôle ses prochains jours est de ralentir la progression de la horde démoniaque le plus possible. Le but étant de gagner du temps pour atteindre 2 objectifs :

- Empêcher les hordes de démons de nous terrasser, afin d'obliger Archimonde à se joindre au combat.

- Laisser suffisamment de temps à nos alliés elfes pour préparer le piège qui se refermera sur Archimonde et nous libérera définitivement des démons. Si nous échouons, Azeroth toute entière sera perdue et ne fera place qu'au néant. Au nom de notre peuple, nous renverrons ces démons dans leurs abîmes. Seule la victoire est envisageable, la lumière est avec nous et mettra fin à ces ténèbres.

Me voilà rassurée, le plan était ambitieux mais limpide. Et une grosse responsabilité semblait être tenue par les elfes. Leur sagesse et leur connaissance ancestrale des démons ne pouvait qu'être déterminante. Le cor de Malfurion Stormrage, l'un des plus grands druides, chef des armées elfes, retentissait. Le rassemblement pour la bataille était venu.
Le bruit des troupes était impressionnant et surtout ce rassemblement était une première. Voir réunis au campement humains, orcs et elfes après ces derniers temps de guerres paraissait incroyable.

Nos chefs se placèrent en avant, le temps était venu de tenir nos positions. Malfurion Stormrage s'exclama: " Tous à vos postes ! ".
Un mélange de troupes s'opéra devant mes yeux :

- Les druides ours, les chevaliers et les puissants taurens à l'avant,

- Les fusiliers, chasseurs et les trolls en seconde ligne,

- Les prêtres, chamans et magiciens en dernière ligne.
Evidemment en tant que magicienne, ne pas être en première ligne me paraissait rassurant, surtout pour une première bataille. Mais je me trompais, le champ de bataille était partout.

Soudain, une chasseresse elfe, partit en éclaireur, puis revint à toute vitesse en hurlant :"Ils arrivent !!". Un hachoir s'abatta dans son dos et elle s'écroula brutalement. L'abomination responsable de cette mort se rua vers notre première ligne. Seulement elle n'eut pas le temps d'y arriver : la chasseresse se jeta dans son dos et lui trancha la tête. Elle eut juste le temps de courir à toute vitesse vers le camp humain avant de se faire rattraper par la horde démoniaque.

Le chef de guerre Thrall hurla : " Chargez !!! ". Ce dernier mot laissa place à un vacarme tonitruant. Le début de la bataille se déroulait en notre faveur : les démons et morts vivants étaient facilement repoussés:

- Notre puissance de feu, aidée par les chaînes d'éclairs et blizzards de nos héros, les réduisaient facilement en miettes,

- Nos soigneurs maintenaient les troupes en vie, aucun mort n'était à compter, enfin,

- Les magiciens maintenaient les plus grosses menaces à l'écart, à coup de métamorphoses. Nous nous assurions entre autre qu'aucun Wyrm de glace ne puissent réduire nos troupes à néant.

Malgré notre supériorité apparente, je n'étais pas rassurée car cependant, ils avaient réussi à détruire nos tours et nos murailles. Ceci ressemblait fort à un plan élaboré. Soudain, un calme étrange s'installa, la vague de démons s'était arrêtée. Un vrombissement venait du ciel et une boule de feu s'écrasa sur notre première ligne laissant place à un gigantesque Infernal. La horde était cette fois accompagnée d'un seigneur de l'effroi vampirique et d'un seigneur des abîmes, les pires généraux démoniaques. Le combat s'annonçait alors difficile.

La horde démoniaque parvenait cette fois à avancer dans nos rangs, aidée par le fait que nous ayons perdu nos tours et donc une conséquente puissance de feu. De plus, les puissants généraux perturbaient complètement notre organisation : Le seigneur de l'effroi endormait tour à tour notre première ligne et arrivait à pénétrer jusqu'au dernier rang. J'étais terrorisée; un seul de ses coups et il en était fini de moi. Heureusement nos héros n'étaient pas inactifs et Malfurion Stormrage s'occupait de le retenir, tandis que Thrall combattait le seigneur des abîmes.

Toutefois, nous perdions de ce fait énormément de puissance et il était difficile de gérer tout en même temps : entre les Wyrms de glace à métamorphoser, les premières lignes qui se ruaient sur les gardes noires, puissants défenseur d'Archimonde, les abominations, les goules, nécromanciens et banshee (qui menaçaient à tout moment de posséder un des nôtres). Malgré tout cela, nos troupes réussirent à repousser cette menace; nos héros combinèrent leurs pouvoirs pour détruire l'ennemie et maintenir nos vies : Thrall fit appel aux esprits de la Terre et le sol trembla en réduisant à néant les troupes les plus faibles, Tyrande Whisperwind implora les pouvoirs d'Elune et de nombreux éclats lunaires détruisirent la plupart des troupes ennemies, Malfurion Stormrage demanda à la Nature de l'aider à soigner toutes les troupes très affaiblies.

Il ne restait en vie que le quart de nos ennemis avec bien sûr les deux généraux démoniaques. Etant donné notre supériorité numérique, nous venions facilement à bout des troupes ennemies restantes, en se focalisant, pour terminer, sur les deux généraux.

Des cris de joies se firent entendre sur tout le campement, seuls nos héros restèrent en position, sachant d'avance que la bataille ne faisait que commencer. Une voix venue des enfers résonna dans toute la montagne :

« Pauvres misérables !! Vous pensiez réellement avoir affaibli mes troupes ? Vous envisagiez un seul instant de pouvoir empêcher ma VOLONTE !!!!

Que le néant s'étende sur la montagne et vous consume TOUS !!! ».

L'instant d'après, Jaina Proudmoore illumina son bâton pour retenir toute l'attention des troupes et s'exclama : « Que tout le monde parte en retrait dans le camp orc, Archimonde arrive et nous ne pouvons rien faire pour l'arrêter, économisons des vies tant que possible !! ».

Le sol tremblait de toute part et le ciel s'assombrissait, les ténèbres étaient là. Nos troupes étaient en route pour le camp orc mais la horde démoniaque arrivait à toute vitesse, fort de la puissance d'Archimonde qui la couvrait. Les foudres d'Archimonde s'abattirent juste à coté de moi et des mages, chasseurs et druides périrent devant mes yeux. Les gardes noirs nous avaient alors rattrapés et je vis l'un d'entre eux s'attaquer à un prêtre elfe. En essayant de le rejoindre, un druide ours se jeta sur le garde noire, ce qui sauva le prêtre d'une mort certaine. Seulement, je savais que ce secours ressemblerait plus un sacrifice si je ne tentais pas de les aider rapidement, car nos troupes continuaient de rejoindre le
camp orc.

Le garde noir s'acharnait sur le druide qui était mal en point malgré les soutiens du prêtre pour le tenir en vie. Il faillait fuir à tout prix car trop de démons arrivaient. Je m'interposai entre les deux et lançai une nova de glace pour geler le garde pendant quelques précieuses secondes. Le prêtre et moi même épaulions le druide, revenu à l'état d'elfe, jusqu'au camp orc. Heureusement Malfurion Stormrage et Jaina Proudmoore nous aidèrent à revenir sains et sauf en invoquant des tréants et un golem d'eau, pour ralentir les premiers démons les plus proches de nous. Archimonde était tout près de nous, le sol tremblait et se transformait en pourriture noire.

Une fois arrivé au camp, le prêtre soigna le druide de ses blessures et dit : « Merci à vous mes amis. Mon nom est Tsige, humble disciple de notre prêtresse Tyrande Whisperwind. Je vous dois la vie. »

Le druide repris: « Ce n'est rien Tsige, je ne laisse pas un camarade mourir devant mes yeux. Mon nom est Maple, apprenti druide de Malfurion Stormrage. Mais quel est votre nom magicienne, que je puisse vous remercier comme il se doit ?»

Je répondis : « Mon nom est Médé, magicienne novice du Kirin Tor et sous les ordres de notre respectable Jaina Proudmoore. Il en est de même pour moi, je ne pouvais certainement pas rester sans rien faire. »

Maple rétorqua: « Alors je vous remercie Médé et je vous dois aussi la vie. Je vous serai éternellement reconnaissant .»

Je répondis aussitôt: « Vous auriez fait de même pour moi, c'est normal. Je pense que nos destins seront liés dès à présent. Restons ensemble, unis, nous aurons toujours une chance de rester en vie face à n'importe quel danger ».

Mes deux nouveaux amis me regardèrent et acquiescèrent mes paroles. Notre trio me donna plus d'assurance dans cette bataille sans pitié. Le rappel de la bataille interrompit très vite cette rencontre.

Thrall déclara:

« Comme vous pouvez tous le voir, notre ennemi est puissant et rusé. Il ne combat pas de front et sa détermination à atteindre l'Arbre Monde est sans faille. Un deuxième camp de démons est bientôt prêt à déferler sur nous. Cependant, nous sommes sur la bonne voie : sa progression reste lente et le piège contre Archimonde est bientôt prêt », acquiesça Malfurion de la tête.

« Continuons comme cela et retenons les hordes de démons. Seul Archimonde ne pourra être maîtrisé, nous le laisserons périr par son désir de toute puissance ».

Des cris de guerres retentissait, nous étions prêts à en finir.

Tyrande Whisperwind reprit : « Tous à vos postes, les démons reviennent ». Et elle avait raison, juste le temps de se placer et une abomination s'attaquait déjà à nos tours. Cette fois les catapultes orcs étaient en place et leur réputée puissance de feu était très appréciable.

Nous restions cette fois groupés avec mes deux compagnons, et j'avoue que notre association nous permettait de garder nos positions, bien mieux que lorsque nous étions chacun dans nos rangs.

La tactique dans les deux camps resterait identique, que ce soit pour l'alliance ou pour Archimonde : une première vague de démons s'attaquerait à nos tours et catapultes, s'en suivrait l'invocation de deux généraux démoniaques puis, après utilisation des pouvoirs les plus puissants de nos héros, la venue d'Archimonde qui progresserait inévitablement vers le camp elfe, le dernier rempart avant l'Arbre Monde.

Le plan était rodé et les millénaires d'expériences de notre ennemi se faisaient ressentir. Mais nous arrivions vers notre but : le piège préparé par Malfurion était apparemment prêt, quel qu'il soit, et tous nos espoirs reposaient dessus. Si les démons perdaient leur chef, nous pourrions aisément venir à bout de nos ennemis. Restait à savoir si Archimonde serait suffisamment avide de pouvoir pour prendre le risque de se jeter dans le piège. Nous allions très vite le savoir car la dernière vague de démons arrivait, précédé par Le Profanateur.

Malfurion s'exclama: « Retenez les démons quoi qu'il arrive, je m'occuperai d'Archimonde dès qu'il sera en progression vers l'Arbre Monde ». Les troupes restaient bien concentrées autour des puits de lune qui nous maintenaient en vie, nos héros déployèrent alors leurs dernières ressources: Malfurion Stormrage fit appels à de nombreux tréants pour faire le surnombre, Tyrande Whisperwind déploya toute sa puissance de tir à distance, Thrall implora les esprits des vents pour harceler nos ennemis par des chaînes d'éclairs, Jaina Proudmoore utilisa toute sa magie à notre avantage. L'idole de tout magicien du Kirin Tor (dû à son talent énorme pour son jeune âge) appela à la suite plusieurs puissants golems d'eau, ainsi que la force des éléments, qui se déchaînèrent sur les hordes démoniaques.

Nous tenions bon jusqu'à l'arrivée à nos pieds d'Archimonde qui affaiblit toutes nos troupes avec sa puissance des ténèbres. Archimonde hurla: « Le voilà enfin, il est à moi !!!! »
Il fit trembler le sol d'un coup de pied, qui étourdit tout le monde un temps suffisant pour lui permettre de dépasser le camp elfe, en direction de l'Arbre Monde.

Malfurion Stormrage utilisa son camouflage et disparut dans l'ombre. Son plan avait marché à merveille. Sa connaissance de notre ennemi aura été déterminante dans cette bataille, qui allait prendre fin.
Le combat faisait rage devant moi. Je décuplais mes soins pour pallier aux nombreux dégâts infligés par Archimonde. Cependant son départ nous rendait la tâche plus aisée. Les hordes de démons et morts vivants reculèrent et je pouvais détourner un peu mon attention pour suivre le piège préparé par Malfurion.

Archimonde était arrivé devant Nordrassil, l'Arbre Monde. Le cor de Malfurion retentissaient mais plus fort et plus longtemps que d'habitude : notre archi-druide faisant appel aux esprits de Nordrassil. Archimonde commençaient à vouloir s'aggriper à l'Arbre Monde, mais, subitement, des milliers de feu follet tournèrent autour de lui et d'autres autour de Nordrassil. Les esprits étaient entrain d'extraire l'énergie mystique de l'Arbre pour la faire exploser; cette énergie que convoitait tant Archimonde allait se retourner contre lui.

Une lumière intense m'aveugla quelques secondes, je ne pouvais entendre que le cri d'agonie d'Archimonde. Et lorsque j'ouvris de nouveau mes yeux, des éclairs lumineux fusaient de partout. Le souffle de l'explosion me projeta moi et mes compagnons à plusieurs mètres. La seule chose que je vis avant de sombrer fut cet éclair lumineux qui me traversa le corps.

J'avais sombré mais je n'étais pas mort. Des images s'enchaînèrent dans mon esprit, sans que je ne puisse rien contrôler :

Tout d'abord la planète Azeroth, luxuriante, avec la continent unique formé par Kalimdor.

Puis L'apparition de mes ancêtres elfes de la nuit, et la reine Azshara.

Une vision plus sombre ensuite : la guerre des Anciens, Malfurion Stormrage et son frère Illidian, accompagnés du demi dieu Cenarius, combattaient l'arrivée des démons et du titan corrompu, Sargeras.

Les visions devenaient de plus en plus sombres et s'accéléraient : ce fut l'ascension du Gardien Medivh et sa corruption par les démons, qui permit l'arrivée des orcs sanginaires sur Azeroth. Je n'avais pas vu d'orcs sous cette forme depuis longtemps.

Enfin les visions s'enchaînèrent à toute vitesse. Tout distinguer était difficile : le déploiement des morts vivants, l'ascension du chevalier de la mort Arthas au trône de glace et sa fusion avec le Roi Liche, la bibliothèque perdue des Bien Nés, Hache Tripes, une armée de trolls au service d'un Dieu maléfique, Les enfants du terrible Deathwing brûlants tout sur leur passage avec une armée de dragons, un dieu du feu banni par les Titans à nouveau libre dans les profondeurs du Mont Blackrock, des ruches d'insectes géants et des Dieux mystiques envahissant les Terres de Kalimdor, le retour d'Illidian le démon, plus puissant que jamais dans d'autres lieux, et ...

Mon esprit était trop troublé, je ne vis que le néant. Une voix titanesque venue de nulle part m'interpella :

« Lèves toi Furies de la Nature. Azeroth a besoin d'être protégé. Le danger pour la planète et l'univers entier est toujours présent. Que les énergies du Puit d'éternité vous guide !! »

Soudain je ne sombrais plus car une douleur me réveilla. C'était une frappe ferme sur mon visage de Tyrande Whisperwind. Elle dit :
« Lèves toi jeune apprenti, la bataille doit être menée à sa fin; Lèves toi ! ».

Je me levais, entouré de mes compagnons Maple et Médé, qui avaient dû subir la même chose que moi vu leur visage encore brouillé. Nous nous regardèrent et dirent en même temps : « Vous avez eu des visions ?! »
Après avoir échangé au sujet de ces visions étranges et incompréhensibles, le cor de Malfurion se mit à retentir à nouveau pour rassembler les troupes.

Il s'exclama: « Mes amis, Archimonde a été vaincu par sa cupidité. Ces démons sans leur chef seront anéantis. Seulement les hordes de démons sont dispersées et leurs camps restent encore à détruire. Le gros de nos troupes resteront concentrées pour anéantir ces camps. En parallèle, plusieurs équipes s'occuperont des démons dispersés pour purifier nos terres ».

Le choix des soldats était fait en sorte que les plus aptes seraient envoyés en patrouille de nettoyage, car le danger en petits groupes était réel. Tandis que les autres resteraient sous le commandement des chefs de guerre pour détruire les camps de démons. Mes deux compagnons et moi même eurent le privilège d'être envoyés en patrouille, accompagnés du capitaine Arathandris Sylversky, une chasseresse expérimentée qui connaissait Kalimdor comme personne. Notre groupe se dirigeait vers l'ouest. Nous rencontrâmes quelques morts vivants au milieu de nos verdoyantes forêts. Le capitaine et son ours s'occupaient de quasiment toute l'offensive contre nos ennemis : son ours attaquait avec rage les groupes de morts vivants tandis que le capitaine anéantissait quasiment d'une flèche chaque ennemi. D'ailleurs, je restais en forme normale seulement pour soigner son ours avec Tsige. Médé terminait les cibles du capitaine, agonisantes. Nous réalisions notre mission sans encombre. Pourtant plus nous avancions, plus la forêt changeait et se devenait obscure.

Le capitaine Sylversky s'exclama: « Prenez garde compagnons. Je reconnais cet endroit mais il a étrangement changé. Cette forêt semble pourrir comme par la gangrène ». Et en effet, les ennemis de cette forêt ne ressemblait en rien à ce que nous vîmes sur le champ de bataille : des satyres, des tréants corrompus et des élémentaires destructeurs. Le capitaine Sylversky repris : « Ces ennemis sont bien plus puissants que ce dont vous avez l'habitude. Laissez moi m'en occuper et restez en arrière surtout ».

Nous restions donc en soutien du capitaine. Les monstres étaient bien plus coriaces mais l'emprise des démons restait bien perceptible sur cette forêt. En avançant toujours plus, nous furent face à un champ d'élémentaires cette fois. Ils détruisaient tout ce qu'ils rencontraient sur leur passage. Nous furent patients, et nettoyèrent les élémentaires un à un. Soudain, des bruits imposants nous alertèrent : un Infernal rodait et se rua sur le capitaine. Son ours se jeta alors sur l'Infernal. Malgré sa peau dur, son état s'affaiblit rapidement. Tsige et moi même devions assurer un soin constant pour maintenir le fidèle compagnon du capitaine en vie. Médé utilisa toute sa puissance des arcanes contre l'Infernal qui restait insensible à la magie. Seul le capitaine asséna des coups importants à l'Infernal. Ce fut en partie une erreur car le démon se jeta sur le capitaine, le brûla et lui asséna des coups destructeurs. Heureusement la vie de ce démon était bien entamée et il s'écroula sous nos yeux. Nous furent victorieux de ce combat mais la peur commença à m'envahir, ainsi que mes compagnons. La défaite aurait pu se produire à peu de choses près car le capitaine Sylversky était mal en point et sans elle, nous n'aurions pas fait long feu ici.

J'interpellai le capitaine Sylversky pour lui demander de faire demi tour, afin d'en informer nos chefs de guerre : « Capi ... ». Je n'eus pas le temps de terminer ma phrase car une voix grave m'interrompit, un imposant garde noir se dressait devant nous et dit :

« Mais qui êtes vous pour défier la puissance de la Légion Ardente. Vous allez devoir payer pour votre insolence ... »

Le garde noir se mit à réciter des incantations et une boule noire se dispersa brutalement en plusieurs traits d'ombres sur nous tous. Moi même et mes compagnons furent gravement touchés et nous écroulâmes par terre. Le garde noir invoqua pendant plusieurs secondes la puissance des ténèbres et cette fois une énorme boule d'ombre s'abatta sur l'ours du capitaine. L'ours fut projeté en arrière et ne se releva plus. La terreur s'empara de notre groupe face à cette terrible puissance. Le capitaine eut le temps de décocher quelques flèches bien placées qui blessèrent gravement le garde. Ce dernier chargea alors le capitaine et l'assena de coups de poings. Après m'être relevé, alors que je soignait le capitaine, j'entendis une voix appeler la toute puissance de la lune à notre aide. Je n'eus pas le temps de me retourner. Terrorisé, je vis le capitaine tomber au sol comme une pierre, mort.

Le garde noir s'exclama: « AH, AH, AH !! Je ne vais faire qu'une bouchée de vous ». A peine sa phrase terminée, une colonne de lumière venue du ciel s'abatta sur lui et le désintégra d'un seul coup.

J'avais bien reconnu cette voix derrière moi, c'était celle de mon maître Malfurion. Le capitaine se releva, à ma plus grande surprise, et dit : « Il était temps que vous arriviez, mon armure commençait à avoir triste mine » d'un ton rieur. Malfurion Stormrage répondit: « Vous avez eu de la chance mes amis, c'est la Nature qui m'a guidé jusqu'à vous car ceux sont ses appels de détresse que j'ai entendu ».

La Nature l'avait appelé à nous? Je ne comprenais pas ses propos.

« Pourquoi la Nature vous aurait guidé jusqu à nous maître? » demandai-je.

« Je ne comprenais pas moi non plus mais, en y réfléchissant, la réponse m'est vite venue. La Nature est en vous jeunes apprentis. Et ceci depuis l'explosion des énergies de Nordrassil, l'Arbre Monde. Il n'est qu'une transposition de Puit d'éternité, l'énergie de toute vie initialesur Azeroth. Cette énergie a été offerte par les Titans dans le but de donner la vie à cette planète mais aussi pour la protéger de toutes malveillances, car ils savaient que de nombreux démons pouvaient venir détruire leurs créations.

Cette énergie, en explosant, s'est répandue sur vous et d'autres personnages, des coeurs purs étant les seuls receveurs possibles pour cette tâche. Je l'ai vu lorsque j'ai fait appel aux esprits. Vous êtes maintenant les esprits vengeurs de la Nature face aux ténèbres. Vous êtes les FURIES DE LA NATURE ».

Tsige l'interrompit et dit : « Pardon Seigneur, mais comment avez vous su? Personne n'avait entendu parlé de Furies de la nature à part nous trois ».

« Je le sais car j'ai partagé vos visions, même n'ayant aucunement été frappé par les énergies. Rappelez-vous que je communie avec la Nature, grâce à ce que m'a appris notre regretté Cénarius. Les Titans vous ont expliqué ce qu'ils attendent de vous, le combat que vous allez devoir mener face aux ténèbres. Vous avez pu voir les horreurs du passé, que nous avons anéanties, et celles à venir. Ils vous montrent que le combat est loin d'être terminé, votre croisade contre le mal sera longue et rude ».

Médé interrompit à son tour mon maître : « Mais nous ne sommes pas de taille à affronter de telles quêtes? Qu'allons nous faire Seigneur? »

Malfurion Stormrage prit un temps de pause et rétorqua : « Votre apprentissage est terminé, il était temps pour vous d'approfondir vos connaissances sur le terrain. Votre croisade fera de votre groupe un groupe indépendant au service de la Nature au lieu d'être au service de vos chefs de guerre. Mais nous aurons toujours besoin de vous pour aider le peuple.

Pour ce qui est ''d'être de taille'', vous le serez en retrouvant vos semblables de part le monde. Les énergies qui vous sont confiées vous rendent déjà plus forts, bien plus que vous ne le croyez. Chaque combat vous rendra meilleurs. Mais plus vous rassemblerez ces énergies, comme à leur état initial, plus votre groupe sera puissant et pourra affronter des quêtes mythiques. Partez mes amis, votre croisade vous attend dès maintenant ».

Cette nouvelle était à la fois merveilleuse et terrifiante : une lourde responsabilité reposait sur moi et mes compagnons, et nous n'avions pas encore toute l'expérience nécessaire pour être victorieux de cette croisade. Mais surtout, le plus important, nous n'étions que trois pour l'instant, un chiffre assez ridicule pour l'ampleur de la tâche. C'est sur quoi nous allions devoir nous focaliser : retrouver les autres Furies. Et cette première mission n'étant pas sans embûches, nous allions en même temps forger nos connaissances et notre force.

Je répondis à Malfurion: « Avant de partir à l'aventure, nous allons d'abord terminer ce que nous avons commencé, maître, en nettoyant nos terres des démons dispersés. Et qui sait, nous retrouverons peut être d'autres Furies de la nature sur notre chemin »

Il s'exclama: « Je reconnais bien votre valeur Maple. Votre maître est heureux de voir ses enseignements concrétisés. Que la nature vous guide dans votre tâche. Au revoir mes amis ».

Nous repartîmes aussitôt avec le capitaine Sylversky faire notre devoir, au sein d'un bois qu'elle avait renommé Gangrebois. Nous espérions moi et mes amis retrouver d'autres Furies de la Nature pour affronter, toujours plus forts, notre devoir de sauvegarde d'Azeroth.
Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Il n'y a pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette histoire !

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
ÉVÉNEMENTS

Prix du jeton

196902 or

Affixes mythique
+2
+4
+7
+10
Evénements en cours
Choc JcJ : Blizzard Arathi
Donjons de Battle for Azeroth
DISCORD JUDGEHYPE
Discord
BOUTIQUE
1 2 3
Cartes graphiques Gamer
NVIDIA GeForce, AMD Radeon... Toutes les gammes et budgets chez Materiel.net
Warcraft: Avant la tempête
Découvrez les événements qui mènent à Battle for Azeroth.
World of Warcraft: Illidan
Le roman posant les bases de World of Warcraft: Legion. De la création des Chasseurs de démons à la folie d'Illidan !
APPLICATIONS MOBILES
Application Android  Application iOS
SOUTENIR JUDGEHYPE
Logo Voici les moyens de soutenir JudgeHype :  Abonnez-vous au réseau JudgeHype  Désactivez adblock pour le réseau  Achetez via ce lien sur Materiel.net  Achetez via ce lien sur Amazon.fr  Achetez via ce lien sur Gamesplanet Nous vous remercions pour votre soutien sans qui le réseau JudgeHype ne pourrait continuer son travail !
JEU : PatchsQuizzClassesRacesMétiersLexique de WoWConfiguration requiseLes MMORPGFAQChronologie des romans et BDRaces et personnagesHistoire des royaumesLigne du tempsLes deux lunes d'AzerothHistoire de Warcraft IIIRapports de jeuJCC WoWJeu de plateau WoWGuides stratégiquesWarcraft & WoW RPGClavier ZBoardPériphériques PCCasque micro WoWAléatoiresBD des visiteursAventures de StevostinCinematic screenshot of the weekFan artsConcept arts #1Concept arts #2IllustrationsHumourFonds d'écranEaster EggsDivers
GUIDES : Bataille de LordaeronCoeur d'AzerothKul Tiras et ZandalarExpéditions dans les îlesMode guerreFront de guerre: StromgardeSésame L110Races alliéesTalents raciauxDébloquer le vol BfAMarché noirActivités quotidiennes et hebdomadairesPort-LibertéManoir MalvoieTol DagorSanctuaire des tempêtesSiège de BoralusAtal'DazarTemple de SephralissLe FilonTréfonds PutridesLe Repos des RoisGuides Battle for AzerothGuides LegionGuides des classes et spécialisationsGuide du débutantGuides générauxObjets légendairesDonjons & raidsLieux insolites & vidéos cultesLeveling des métiers
FARMING : Avant-postesExpéditionsQuêtes d'émissaireAvis de rechercheTable de commandement de missionChampionsAméliorations tactiquesAmirauté des PortvaillantBrigade de l'HonneurChampions d'AzerothChercheurs tortollansEmpire zandalariExpédition de TalanjiOrdre des BraisesSillage des TempêtesVolduni7ème LégionRoute de farming des plantes, minerais, tissus, cuirs et cuisineMétiers de rang 3
RAIDS : Raid UldirTalocDAMEDévoreur fétideZek'vozVectisZul ressuscitéMythraxG'huunWorld Boss
EVENTS : Jour des MortsSanssaintFête du feuSemaine des enfantsJardin des noblesFête lunaireDe l'amour dans l'airBienfaits du pèlerinMarche des têtardsJournée des gardes volontairesFête des chapeluisantsEmbarquement pour les Mille PointesTournée des tavernes du Kirin TorAppel du ScarabéePrintemps des montgolfières
COLLECTIONS : WoWToolkitMontures BfASerpent de sang NazjatarMascottes BfAJeune MaccarbreTaptafB'aalTransmogrification Boucle Temporelle
WOW CLASSIC : Dossier World of Warcraft ClassicGuide PvP Rang et RécompensesGuide des montures VanillaGuide des armes légendaires VanillaL'exploration dans WoW VanillaMeilleurs souvenirs de WoW VanillaDifférences entre WoW Legion et WoW Vanilla
DIVERS : BlizzCon 2017BlizzCon 2016BlizzCon 2015BlizzCon 2014BlizzCon 2013BlizzCon 2011BlizzCon 2010BlizzCon 2009BlizzCon 2008WWI Paris 2008BlizzCon 2007Gamescom 2015Press Tour juin 2016Dossier LegionAlpha & Beta testAlphha & Beta testPress Tour 2014Beta testInfos-clésPress Tour 2012Patch 5.4Patch 5.3Patch 5.2Beta testInfos-clésPatch 4.3Patch 4.2Beta testPress Tour 2008IllustrationsScreenshotsHistoireFonds d'écranPatch 3.3Patch 3.2Patch 3.1Beta testPress Tour 2006E3 2006IllustrationsScreenshotsBeta testDates-clésScreenshotsVoyage de BrannPreviews 2001-2006Interviews 2001-2008
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft : 355.733.620 visites.
© Copyright 1998-2019 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.