Fanfiction World of Warcraft

Retour à la liste des Fanfiction

Alors que je regardais les étoiles

Par Alain

Alors que je regardais les étoiles

Alors que je regardais les étoiles, seule allongée sur l'herbe du jardin de notre modeste hutte, je pensais...

- Dites ?! De part votre éclat et votre présence éternelle, ne seriez vous pas des messagers divins ?

Les étoiles restaient muettes.

- Dites ?! Ne pourriez vous pas à ce moment présent, pouvoir être un médiateur entre toutes les créatures vous contemplant ?

Les étoiles restaient muettes.

- Dites... GAELLE ! RENTRE VITE TE COUCHER !

- Oui maman j'arrive j'arrive...

* Puisse la splendeur de votre lueur incarner la paix en ces lieux... *

De ma chambre, j'entendais encore les bruits que mon père faisait dans son atelier en sous sol. C'était un fabuleux ingénieur qui travaillait sur un projet apparemment très très ambitieux et même si le fruit de ses recherches était connu de lui seul, son travail et son talent était largement répandu dans toute la région de Gnomeregan.

Le bruit lointain du marteau devenait de plus en plus faible, mes yeux accueillaient la pénombre avec ce souvenir des étoiles qui m'émerveillait... Le rêve, dimension des songes, appétit des sages.

Je regardais les mêmes étoiles par delà le mur du songe, elles semblaient encore plus rayonnantes que jamais ! Leur lueur apaisante semblait une ode à l'harmonie... C'est en levant ma main vers elle que leur lueur s'évanouit... un grand brasier fit place devant mes yeux... Les cris d'abord lointain, devenaient de plus en plus proches.

Le réveil, abolit le rêve, conforte la raison...

- GAELLE ! GAELLE ! Pour l'amour du ciel ! Sauves-toi ! SAUVES-TOIIIIIIII !

Jamais ma mère n'avait autant crié cette nuit-là... c'est à peine si je pouvais entendre les cris enragés de ce que l'on appelait "Orc" et les Hululements de leur puissante monture... Je m'éclipsais habilement par la fenêtre, et à la faveur de la nuit me sauvait dans les Bois... Après une longue course éperdue, le corps engourdi par le froid, c'est sur le dos, les yeux face aux étoiles que je voulais finir ici.

Mais les étoiles n'étaient pas là. Une brume blanchâtre à l'odeur atroce les avait remplacé. Une larme coula le long de ma joue, en son miroir, la peur, dans son reflet, la mort.

Les Etoiles étaient mortes.

* Et si ce n'était qu'un rêve ?! *
C'est en pensant a ces quelques mots, que je m'éveillais dans une pièce anormalement grande : Tout était grand, trop grand : chaise, table et lit dans lequel j'étais allongée. Grand, mais apaisant, les couleurs étaient douces, la construction assez équivalente que les huttes de mon village. Oui, mais trois à quatre fois plus grand.

Grandeur...

Ce fut mes mots quand je la vis, Jamais de ma vie, autant de beauté et de douceur n'avait été autant incarnées par cette créature à la peau claire et aux oreilles effilées. Si, peut être les étoiles... Mais elles étaient mortes à présent...

Sa main, tout aussi grande, mais douce et chaude au toucher, me caressait le front.

- Petit être, puisse Elune vous rendre grâce de votre vie et aussi rendre grâce que mon fidèle compagnon Elvinh vous trouvai cette nuit là... Je m'appelle Constance, et je suis une elfe de la nuit.

Elle me raconta la tragédie qui toucha mon village : un détachement armé de la Horde avait reçu l'ordre de mettre à sac tout village à rencontré... et ce fut le cas du mien.

- La Horde ? Mais qu'est ce donc ? Ne serait-ce donc point les êtres sanguinaires que les anciens de mon village appelaient "Orc" ?!

- Oui, entre autres... Taurens, Orcs et Morts venus d'outre-tombe... Ils sont la Horde et alloue une haine farouche contre l'Alliance !

Elle me racontait l'histoire de l'Alliance, fraternité de plusieurs Races : Nains, Elfes de la nuit et... Gnomes, unis face à cet ennemi sans scrupules.

Toute la journée constance me présentait à l'ensemble de la communauté de son village. La douceur de leurs voix et l'apaisement de leur regard me fit presque oublier que j'avais perdu mes parents... et mes étoiles.

Le soir venu, alors que le souper se terminait, je demandais à Constance pourquoi les étoiles étaient mortes.... Elle ria...

- Non Gäelle, sache qu'elles étaient, sont et seront toujours là, même après ce qui ne doit plus être. Elles sont les Messagers d'Elune, elles sont les veilleuses d'éternité...

C'était vrai, Elles étaient bien là... Les étoiles ne mourraient donc pas... Mais que penser de nos chers disparus ?

- Dites ?! Que pensez de mes chers parents ? Où sont ils ? Parmi vous ? OU SONT ILS ? PAPA ! MAMAN Je vous AIME...

Et... ce ne fut pas le spectacle de ce magnifique ciel étoilé qui eut raison de mon chagrin et de ma peine, non... Mais deux lueurs lointaines... Lointaines mais lumineuses... Leur éclat était leur voix... Et de leur voix je savais qu'il ne fallait plus pleurer...

Dès lors, je savais qu'elles seraient là, toujours la pour moi, à danser avec leur nouvelles soeurs d'éternité...
Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Il n'y a pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette histoire !

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft : 360.600.263 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.