Fanfiction World of Warcraft

Retour à la liste des Fanfiction

A Hearthstone Adventure

Par shlomite#255
Les autres histoires de l'auteur

Chapitre 1: Le Tournoi Hearthstone

Chapitre 2: Foire au Défilé

Chapitre 3: Premiers Rounds

Chapitre 4: Huitième de Finales

Chapitre 5 : Confrontation Nocturne

Ce dimanche-là, c'était l'effervescence a Stormwind. Tout le monde ne parlait que du tournoi qu'organisait la Foire de Sombrelune: le tournoi Hearthstone. Ce jeu populaire inventé il y a quelques années par le forain Ben Brode.
Cette histoire ne va pas raconter ni expliquer le principe de ce jeu très simple et extrêmement divertissant, de ce jeu de stratégie de cartes à collectionner et supposera le lecteur connaisseur.

Sur tous les supports possibles et imaginables de la région était accrochées des affiches présentant le nouveau tournoi, on pouvait y lire:

"Sellez votre destrier, affûtez vos lames, et préparez-vous à rejoindre la plus joyeuse de toutes les compétitions : le Grand Tournoi! Ces extravagantes festivités sont à ne manquer sous aucun prétexte, alors venez vite nous y retrouver.

Venez-vous confronter aux plus grand joueurs tel que Den, Hashira et Asmodai, sortez vos plus belles cartes, laissez les légendes d'Azeroth prendre vie.

La compétition aura lieu à Karazhan, dans la grande salle de l'Opéra. Venez retrouvez cette endroit mythique tel que vous ne l'avez jamais vu, venez vivre un tournoi plus vrai que nature, une aventure à couper le souffle!

De superbes cadeaux à gagner, de la bière à volonté, des défis à relever, n'hésitez plus, rejoignez-nous!".

Une image de la tour du dernier Gardien de Tirisfal, Medivh, sous un ciel bleu clair, illustrait l'affiche. On y voyait également les tentes de la Foire de Sombrelune. Ne manquait pas son grand portail en haut duquel présidait un gros oeil orange et jaune.

Des discussions enflammées allaient bon train dans les tavernes du monde entier. Les habituées, une chope de bière, à la main discutaient:
"-Ça va être superbe, s'extasiait un gobelin dans une auberge de Tranchecolline, mon oncle Boumie travaille à la Foire de Sombrelune, il s'occupe notamment de l'aspect technique du jeu, il m'a parlé de trucs incroyables, un plateau en 3D avec des hologrammes et tout.
-J'ai entendu que les Mages de Dalaran avait exorciser Karazhan pour le vider de toute son emprise démoniaque, affirmait un petit client barbu du Sinistre écluseur, la taverne du foyer des nains Sombrefer dans les profondeurs de Rochenoire.
-Karazhan, un lieu mythique pour un tournoi mythique? ou un lieu neutre pour une organisation neutre? s'interrogeait un rohart de Port-Moa'ki en Northrend, une pinte a la main, une canne a pèche dans l'autre
-Vous parlez du tournoi? demandait l'aubergiste orc en amenant les bières a une table de sa taverne au Trépas d'Orgrim en Arathi, j'ai prévu d'y aller avec ma femme, je me suis même inscris au tournoi. Ne riez pas, ça fait des semaines que je m'entraîne! Je vais ramasser le pactole!"

En effet, des membres de la secte de l'Œil Pourpre, le groupe spécialiste de Karazhan au Kirin Tor, avaient été engagés par la Foire de Sombrelune pour aménager Karazhan et assurer la sécurité magique de l'évènement.
A l'endroit de Karazhan, dans les profondeurs du défilé de Deuillevent, le paysage avait bien changé, des gros travaux de rénovation avaient eu lieu. Le caveau, et le petit village des environs avez été rasé, à la place, les forains avez installés divers stands, il y avait entre autre stands habituels de jeux et de snacks, des stands Hearthstone où on pouvait acheter, en plus des paquets de cartes habituels, diverses cartes spécifiques plus ou moins rares et à vil prix, des plateaux de jeu, des figurines à l'effigie des cartes stars tel que Ragnaros, le Dr Boom ou encore le Feu Follet.

Silas Sombrelune, le dirigeant de la foire homonyme, supervisait l'ensemble, c'est lui qui avait choisi l'endroit. Déjà parce que Karazhan résonnait encore dans les têtes de chacun, les visions du passe revenaient à l'esprit. Aux côté de Karazhan, sur la liste d'endroits possibles figuraient en autres: Scholomance, le Temple Noir, ou encore Zul Gurub. Autant d'endroits ayant en commun d'être assez controversés pour susciter des réactions, positives ou négatives, le bouche à oreille autour de l'événement.
Ce qui avait particulièrement plus au dirigeant de la Foire dans le choix de Karazhan étant la présence de la grande salle de spectacle de la tour maudite, un endroit capable d'acceuillir un nombre de spectateur conséquent et de présenter un spectacle qu'il espérait à couper le souffle.
Boumie Tincelle, un gobelin poussé dans les arts de l'ingénierie explosive était responsable technique et technologique, il devait équiper la salle de l'Opéra une fois celle-ci dépoussière et passée au peigne de fin par l'Œil Pourpre. Il souhaitait voir un combat Hearthstone poussé à un autre niveau, un degré supérieur. Ainsi, comme il l'avait raconté à son neveu avide de ragots, il avait installé des générateurs d'hologrammes, technologie venu de l'Exodar, le vaisseau Eredar crashé sur l'île de Brume-azur au nord de Kalimdor. Ces hologrammes matérialiseraient à l'aide de laser et de miroirs semi-réfléchissant la représentation graphique des cartes Hearthstone, des Héros, des effets de leurs arrivées sur le plateau, des sorts et des attaques.
Boumie souhaitait clouer les participants à leurs sièges. Silas Sombrelune s'y était opposé et préférait le second degré de l'expression.

En plus du tournoi Hearthstone, d'autres festivités étaient prévus au programme.
Des concours de cosplay des héros de Hearthstone seraient organisés, celui de la meilleur Jaina Proudmore, la dirigeante du Kirin Tor, d'Alexstrasza, la lieuse de vie, ou encore de Thrall, l'ancien chef de guerre de la Horde et dirigeant du Cercle Terrestre.
Le cosplay n'était pas le seul concours, le dessin et la sculpture à l'effigie des héros de Hearthstone étaient aussi à l'honneur. Les créations graphiques les plus originales seraient récompensées.
Les gagnants de ces concours pourraient repartir avec par exemple des nouvelles cartes au nom ou à l'effigie des gagnants, ou plus simplement des trophées, des montures exotiques, ou encore des animaux domestiques originales.
Tout était mis en place, pensé et réfléchi pour que le client passe un bon moment, tant en tant que participant qu'en tant que spectateur.
La foire de Sombrelune souhaitait se créer un nouveau pôle d'activité, et pour cela, commencer par un évènement majeur, un moment dont on se souviendrait, une aventure hors du commun. Elle ne se doutait pas à quel point ce souhait particulier aller être exaucé.
Lorsque den arriva sur les lieux, il ne fut pas vraiment surpris de l'aspect général. Tout le thème de la foire de Sombrelune était là. Les tentes et les stands, les petits jeux et les harangueurs de foules, les loteries et les tombolas.

A ce thème se mêlaient les symboles de Hearthstone. Entre autres cosplays et stands consacrés déjà évoqués, il y avait le symbole principal, le symbole même du jeu, l'Hearthstone, cette pierre extrêmement rare qui permet à son utilisateur de se téléporter à un endroit précis défini à la création même de la pierre. Ce symbole représentant une spirale bleu ciel que celle-ci porte en son milieu est bien évidement connu du lecteur connaisseur du jeu. La spirale bleue était au centre d'étendards dispersés ici et là. Des rumeurs racontent que de tels pierres existent, les noms de Jaina Proudmore ou Tyrande Whisperwind sont souvent évoqués, mais aucune preuve de leur existence n'a été encore ramenée.

Le soleil de midi teintait de gris clair les montagnes du défilé et réchauffait la joyeuse Foire de Sombrelune.

Depuis les évènements de Karazhan qui avait précipité la chute du mal qui régnait dans la région et en imbibait l'air et l'environnement d'une ambiance oppressante et dérangeante, le Défilé de Deuillevent, tel un patient en convalescence et a l'instar des Maleterres de l'Ouest, avait repris des couleurs. Le gris ambiant avait peu à peu laisse sa place au marron et au vert. La nature reprenait ses droits, et ses ambassadeurs animales et végétales recommençaient à peupler cet espace autrefois royaume des cafards, des corbeaux et des esprits néfastes, cet endroit vide de vie et parsemé ici et là d'arbustes ou d'arbre morts, noirs ou brûlés.

Le silence et la tension palpable avaient disparu, et de nouveaux les oiseaux volaient dans le ciel désormais bleu, les gazelles, cerfs et autre animaux étaient de retour.

La foire trônait au centre d'une vallée désormais paisible bien que vivante, odorante et piaillante.

den se baladait de stand en stand, regardait les cartes vendues, il les avait déjà toutes, mais il s'amusait du regard excité et envieux des clients devant des cartes tels que Sylvannas, Ysera ou encore l'Adversaire Mystérieux.

den avait déjà participé à de nombreux tournois, il avait à chaque fois réussi à se placer sur le podium des trois meilleurs participants. Il était ainsi devenu une star dans le monde des fans de Hearthstone, il naviguait donc entre les eaux du quidam et ceux de la personnalité, tel que la star du rock, le bien connu Elite Tauren Chieftain.

On reconnaissait den a sa peau bleu clair, ses défenses longues et pointues, son nez long est crochu, ses cheveux d'un rouge intense, son dos voûté, sa démarche chaloupée et surtout son éternel haut-de-forme. Aussi faudrait-il ajouter que den, de son vrai nom Den'Thadji, était un troll de la tribu Zandalari.

den n'avait pas "encore" de carte à son nom, mais était quand même reconnu dans cette foire de Sombrelune assez particulière. Les gens se retournaient pour le regarder, on le pointait du doigt avec excitation. Au début, cet engouement le perturbait, puis il finit par apprécier et ne s'en étonnait plus. Aujourd'hui, il n'hésitait plus à distribuer des autographes et à poser pour des croquis du moment pourvu qu'ils soient courts. Les autographes, avouera-t-il plus tard, étaient toutefois nettement plus nombreux que les croquis. Et en parlant de croquis...

"-Bonjour den, fit une voix derrière lui."

Il se retourna pour faire face à une jolie Humaine brune aux yeux verts. Il n'était pas surpris de la trouver là, Morgane faisait comme lui partie du monde de Hearthstone, elle était là à tous les évènements, les annonces d'extensions et les tournois. Elle était dessinatrice. Ses sujets, pas toujours d'accord, alternaient du présentateur de tournoi au joueur et d'enfants jouant à Hearthstone à son chat Galipette. Mais la plus grande partie de son revenu était dans les affiches publicitaires et les affiches de chasseur de primes. Elle eut l'occasion de s'entraîner et accessoirement se faire une petite fortune en dessinant, il y a quelques années, des centaines de croquis du gnoll Lardeur, meurtrier de masse et également honoré d'une carte Hearthstone.

"-Bonjour Morgane, comment vas-tu ? lui lança den. As-tu déjà commencé à shooter sur toile tout ce que tes yeux rencontrent?
-Ça va, lui répondit-elle en repoussant une mèche rebelle de sa main droite, deux ou trois dessins, rien de fou. J'ai vraiment hâte de voir ce tournoi, les gens sont si excites. As-tu croise des concurrents?
-Non hélas, je viens d'arriver. Et toi? As-tu croisé Hashira ou Asmodai?
-Plus tôt dans la matinée, oui. Les voici."

Elle chercha dans sa petite besace marron et en retira un parchemin, enroulé avec un ruban rouge et le tendit à den.

Curieux, celui-ci s'en saisit puis l'ouvrit.

Le parchemin représentait ses deux amis et concurrents, assis par terre, les jambes croisées, des cartes en main, un air concentré et un plateau Hearthstone au centre.

Hashira était roux, aux grand yeux cachés derrière ses lunettes dont la qualification "de vue" est à préciser puisque le joueur aux nombreux prix Hearthstone était un Gnome.

Asmodai était, quant à lui, fier représentant de la race de Nains de la faction de Bronzebeard. Une légende qu'il n'a de cesse d'alimenter et dont certains suspectent la véracité raconte qu'il serait le cousin des trois frères membres de la famille royale. Sur le dessin, et comme à son habitude, Asmodai se caressait tour à tour son épaisse moustache et sa longue barbe brune et bouclée.

den sourit en voyant ses deux amis dans cette position. Il les avait vu ainsi des centaines de fois, concentrés, à 100% de leurs capacités pour remporter la partie.

Hashira, den et Asmodai s'étaient rencontraient aux différent tournois locaux organisés ici et là. Ils avaient tous les trois étaient séduit dès le début par ce jeu. Avides de bataille épique, jaloux des récits des héros d'Azeroth dont tout le monde parlait: Bolvar Fordragon, Thrall, Tyrande Whisperwind, etc. Humbles roturiers aux métiers communs, ils souhaitaient eux aussi vivre pareil aventures, du moins en ressentir quelques sensations, l'ivresse de la victoire, le stress et le danger.

Ils avaient peu à peu pris goût au développement de stratégie, à la collection de cartes.

Leurs premières victoires avaient attiré les médias spécialisés dans les jeux, notamment le Journal Hearthstone, communément appelé JH. Leur reporter Lyrka les avait repérés dès le début et suivait toutes leurs aventures à l'instar de Morgane. Ensemble, Ils formaient l'équipe JH. Elle était d'ailleurs présente à ce tournoi l'édition spéciale Tournoi Sombrelune chez JH.

À chaque début d'extensions, ils se réunissaient dans une taverne, occupaient l'estrade réservée à l'artiste local, barde ou humoriste, et commentaient les nouvelles cartes devant un public de fans, s'amusaient à en prédire l'avenir. Leurs prédictions, toujours relayées sur JH, se révélaient plus ou moins justes, car nul ne peut prévoir les méandres ou se promène impunément la Méta.

Les trois membres de l'équipe JH arrivaient à chaque tournoi à des scores honorables, et au moins l'un d'eux parvenait à se hisser parmi les trois premiers.

Leurs secrets étaient leurs aptitudes à surprendre, par des decks, des cartes ou surtout un enchaînement qu'on n'attendait pas. Optimistes, ils voyaient en chaque carte une opportunité et essayaient d'y asseoir de nouvelles stratégies. Plus la carte était particulière, plus elle leurs suscitait de l'intérêt.

Néanmoins, pour ce tournoi, tous connaissaient la Méta, les cartes et les stratégies actuellement populaires, ils savaient la faiblesse des stratégies et synergies exotiques. Ceux-ci étaient certes intéressants et intelligents, ils étaient toutefois difficiles à reproduire et donc n'avaient pas leurs places dans ce tournoi de joueurs professionnels. Et bien qu'ils réservaient quelques surprises pour ce tournoi, leurs decks travaillés, étudiés et testés restaient plus ou moins attendus. Mais le bon joueur ne se démarque pas par les cartes de son deck, mais par la manière de le jouer.

Bien que den, Hashira et Asmodai se sentaient prêt pour ce tournoi, ils savaient qu'ils affronteraient des adversaires redoutables dotés de quelques surprises.
Asmodai affrontait les rounds préliminaires avec sérénité. Il savait qu'il ne rencontrerait pas d'adversaire sérieux. Le système mis en place pour le tournoi avait été de créer des groupes éliminatoires et d'y répartir de manière plus au moins égale les joueur titulaires de récompenses lors des derniers tournois locaux organises. Ceci afin d'avoir de beaux combats pour les finales.
Evidemment, et heureusement, des surprises étaient attendues. Bien que certains marmonneraient qu'une surprise attendue n'est plus une surprise, au cours des derniers tournois, quelques rares joueurs inconnus s'étaient illustrés en donnant du fil à retordre ou en gagnant face à des joueurs connus et expérimentés.

La grande Salle de Bal de Karazhan avait été aménagée en petits stands carrés de 5 mètres de côté. Dans chaque stand avait lieu un affrontement entre deux joueurs. La foule se baladait d'allée en allée. Mais pour éviter toutes triches, toutes interférences ou toutes distractions, un halo sphérique semi-transparent entourait les deux opposants. Ainsi, les joueurs ne distinguaient rien du monde extérieur. Le mur intérieur de la demi-sphère représentait le ciel et l'horizon. Un ciel variant selon l'heure du jour, mais toutefois totalement indépendant de la météo du Défilé de Deuillevent. On pouvait également percevoir des bruits de la nature, parfois des gazouillis d'oiseaux, le chant d'un criquet ou le bruissement d'une branche d'arbre sous le vent.
Par contre le public pouvait regarder l'affrontement, les cartes des joueurs, leurs hésitations, leurs stress.
Trois plateaux côte à côte séparaient les deux joueurs. Les deux plateaux aux extrémités étaient aux dimensions classiques tandis que le plateau du centre faisait 3 mètres de large, si bien que les spectateurs n'avaient aucune difficulté à visualiser le déroulement du jeu.
Toutes les actions des joueurs étaient automatiquement reproduites par hologrammes dans les deux autres plateaux. Asmodai ne se lassait de voir les effets des sorts reproduits par les hologrammes. Il était impressionné par la performance technique qu'avait mise en place la Foire de Sombrelune.

L'affrontement se termina par le double combo du deck druide d'Asmodai, la sphère s'évapora en fumée verte et jaune, pour faire place aux applaudissements qui ne laissèrent pas le vainqueur indiffèrent. Il se leva, bomba le torse, fier de lui, se caressa amoureusement la moustache et tendit la main vers son adversaire Tauren dépité:
"-Allons, t'en fait pas p'tit, tu feras mieux la prochaine fois."
Le Tauren, déçu, soupira lourdement et serra avec vigueur la main d'Asmodai, puis partit en silence.

Asmodai regarda autour de lui, tant de regards souriants tournés vers lui. De tous les stands qu'il pouvait distinguer, le sien était celui qui avait attiré le plus de personnes. Il était devenu connu. Contrairement à den, il n'était toujours pas à l'aise avec cette nouvelle renommée. Issu d'une humble famille d'éleveurs de béliers dans les environs de Dun Morogh, il n'avait pas l'habitude de la foule. Et toujours cette même pensée le hante, méritait-il tant de gloire?
Une voix féminine connue attira son attention:
« -Miss play »
Il localisa la source, s'y dirigea après avoir remercié la foule d'un geste de la main. Morgane se trouvait en plein combat, dans une sphère, sa besace d'où pointaient quelques parchemins à ses côtés.
Elle était concentrée sur ses cartes, elle allait jouer, quand soudain, une étincelle jaillit du générateur d'énergie, la sphère changea, devint opaque, d'un noir d'ébène. On ne pouvait distinguer ce qu'il se passait à l'intérieur de la sphère, elle même envahi d'une obscurité presque palpable.
Le public, comme un seul être, sursauta. Certains lâchèrent une onomatopée, d'autres un juron, de ces jurons qu'on ne contrôle pas et qui sortent parfois à des instants inappropriés.
A peine Asmodai tenta de se rapprocher de la sphère que celle-ci redevint normale dans un ronronnement du générateur d'énergie.
Asmodai y redécouvrit son amie Morgane, une main sur son coeur, respirant lentement avec la bouche. Il y reconnut là l'une des méthodes anti-stress bien connue des Moines Pandarens. Il se dit que probablement la jeune dessinatrice ignorait qu'elle possédait des talents moniaux innés.
Rapidement, Morgane reprit ses esprits et joua, surtout que le temps jouait en sa défaveur dans cette compétition ou elle comptait bien briller.

Ce fut le seul évènement particulier et littéralement remarquable de l'après-midi que Boumie Tincelle, le responsable technique et technologique de la Foire de Sombrelune, nota.

Lorsque les premiers rounds furent finis, que nos trois amis Den, Asmodai et Hashira se soient hissés au rang des huitièmes de finale, Lyrka les interviewa pour une exclu JH qu'elle espérait bien passer en une.

Peu après l'interview, Morgane rejoignit le trio :
« -Alors, les champions, vous continuez l'aventure ?
-Oui, répondit Hashira, c'est bon pour nous. Par contre, j'ai suivi ton dernier combat, ça s'est joué à peu.
-Yep, un huntard full face avec mon prêtre, expliqua Morgane, ça s'est joué à pas grand-chose. J'avais le contrôle total du board, mais ça n'a pas suffi.
-C'est dommage, admit Asmodai, je suis désolé pour toi. Par contre, dans l'un de tes combats que j'ai observé, a un moment, la sphère s'est obscurci, vraiment étrange.
-J'ai eu la peur de ma vie, s'exclama Morgane. C'était incroyable, la sphère était devenue toute noire, on y voyait plus rien. Et encore plus étrange, j'ai cru voir apparaitre sur la paroi, au niveau du sol, une espèce de dessin rouge, vous savez, ça ressemblait à un symbole étrange.
-Tu es sure ? demanda den, ça me parait bizarre ton histoire.
-Pas vraiment, répondit Morgane, lorsque je l'ai remarqué, la sphère est revenue normal et le symbole a disparu. J'ai à peine eu le temps de le voir, si j'ai vraiment vu quelque chose...»

Pendant que le petit groupe discutait, Boumie alla vérifier les installations sphériques. Il ne comprenait pas. Tout est parfaitement organisé, la mise en place des hologrammes et des générateurs d'énergies avait été absolument respectée selon le plan qu'il avait établie lors de son séjour à l'Exodar pour l'étude technologique du vaisseau et en particulier de ces hologrammes.

Son inspection s'avéra un échec, il ne put trouver de faille a son système, il eut beau reproduire tout ce qui avait eu lieu, allant même jusqu'à simuler l'échange exact de cartes de la partie de Morgane, il ne sut reproduire l'évènement.

Il en conclut que probablement ce serait la première et dernière fois qu'il observerait pareil phénomène. C'était sans doute un de ces bugs inexpliqués et qui n'apparaissent que sporadiquement et très rarement dont Boumie, même s'il ne manipulait pas l'ingénierie gnome, avait l'habitude.

La suite de l'histoire allait démontrer que la conclusion de Boumie se révèlerait fausse.
Hashira était un Gnome malin et ingénieux, comme le sont la plupart des Gnomes. Elevé à Gnomeragan, la merveilleuse techno-cité de son peuple, son monde était alors calcul, physique, électricité, fusée, robot, bombe, boum. Son père était bricoleur ingénieur, il réparait tout ce qu'on lui apportait. Désormais habitant de Forgefer depuis l'exil de Gnomeragan, Hashira habitait un petit logement dans l'une des tours émergentes de la montagne. Il pouvait de sa fenêtre en voir le flanc enneigé et parfois, par temps clair, apercevoir au loin les toits fumants de Kharanos.
Hashira était devenu bricoleur comme son père, mais contrairement à lui, ses clients étant multiraciaux, il en avait bien plus. En effet, un gnome réparera sans grande difficulté un réveil matin ne fonctionnant plus, alors qu'un nain devra le faire réparer s'il ne l'a pas d'ici la jeter, de rage et dans un juron, dans la lave aux pieds de la Grande Forge, coeur de la capitale Naine.
Dès l'arrivée du jeu Hearthstone, émerveillé par son fonctionnement, Hashira s'en était procuré un. Il se mit à y jouer alors de manière quotidienne avec ses divers clients, puis de plus en plus fréquemment. Ainsi le jeu de cartes devint une des passions d'Hashira avec entre autre l'ingénierie mécanique, les romans de science-fiction ou Tolkieniques et bien sûr le bilboquet.
Il se retrouva alors tout logiquement aux cotés de den et d'Asmodai dans ses premiers concours Hearthstone, et aujourd'hui, le championnat de la Foire de Sombrelune: il en avait fait du chemin!
Hashira affrontait Trump dans ce huitième de finale. Trump était un adversaire redoutable, Hashira le savait.

Trump faisait partie de l'équipe TSM. Beaucoup de personne prétendaient connaitre l'origine de cet acronyme, le nom de Tornade Surprise Maelstrom, entre autre, revenait souvent, mais la vérité est que nul ne connaissait le véritable nom associe à cet équipe emplie de mystères. Ses membres était puissants, ils avaient gagnés de nombreux tournois, ils étaient connus pour être froid, très peu sociables. Ils étaient principalement de la race des Elfes, Elfes de la Nuit, Elfe de Sang, toujours vêtus de longues robes vert. Ils portaient tous un tatouage sur le bras, un sigle rond avec les lettres TSM. Ils préféraient rester groupés. Et ainsi énigmatiques et redoutables, ils inspiraient la crainte même chez les meilleurs joueurs de Hearthstone.

Comme lors des premiers rounds, Hashira, enfermé dans sa sphère ne pouvait voir l'extérieur. L'affrontement avait lieu sur la scène de l'Opéra, la salle, réaménagée et dépoussiérée, resplendissait grâce à la lumière du grand lustre d'or restaurée au plafond. Des sièges confortables remplaçaient les vieux bancs délabrés. Des serveurs de la Foire passaient entre les allées et distribuaient de la bière fraiche. Le bleu azur des murs donnait à l'évènement un caractère paisible et noble ainsi qu'un sentiment de splendeur.
Sur le balcon à la gauche de la scène, des guitaristes et luthistes jouaient un air doux et rieur qui avait le don d'imprégner la salle d'une ambiance chaleureuse.
Sur celui de droite, Morgane se tenait, devant elle son chevalet, a sa main un crayon, elle dessinait ce que ses yeux rencontraient, elle savait saisir l'insaisissable, la substantifique moelle, ce je ne sais quoi qui vous rend artiste. Son dessin représentait alors un gnome roux concentré sur son combat face à un elfe de sang.

Trump jouait un deck agressif préférant des serviteurs peu couteux et à l'effet immédiat. Hashira au contraire jouait un deck mid game. Le début s'avéra donc décisif pour les deux joueurs de hauts niveaux. Hashira jouait la défensive à coup de provocations, de sorts et de soins, tentant tant bien que mal de nettoyer le board.
Son adversaire impassible ne lui détachait pas un regard, comme s'il ne daignait le considérait. Cette attitude qu'Hashira jugea prétentieuse le rendit mal à l'aise. Il réalisa immédiatement que le but de Trump avait sans doute était atteint: la déstabilisation de l'adversaire. Non, ce ne pouvait être! Il n'allait pas perdre pour des causes psychologiques. Trump et TSM, aussi puissant soient-il ou se croient-ils, ne sont pas meilleurs que lui. Lui aussi après tout avait gagné des tournois, et ce n'est pas parce que l'on s'habille de vert, qu'on a air elfe hautain et désagréable qu'on peut ainsi prétendre à la victoire.

Alors que le tour de Trump venait juste de commencer, ce que Morgane souhaitait voir se reproduire eut lieu: la sphère se teint soudainement de nouveau de noir, empêchant quiconque d'en discerner l'intérieur. Immédiatement, la dessinatrice tenta d'apercevoir les petits dessins rouges à la base de la sphère. Elle en distingua trois qu'elle retranscrit aussitôt sur un parchemin vierge dont sa besace n'était jamais vide.
A peine eut elle le temps de finir ces représentation des symboles que l'intérieur de la sphère redevint visible, mais il y avait la quelque chose de diffèrent, sa paroi était devenu brumeuse, une brume sombre et en mouvement.

A l'intérieur, dès que l'évènement se produisit, Hashira avait aperçu les symboles rouges décrit par Morgane, les seul éléments visibles dans cette obscurité complète. L'obscurité disparue après quelques instants, des volutes de fumées se dessinaient sur la paroi, des couleurs sombres, des dizaines de nuances de gris. Il jeta un oeil sur son opposant. Et la, il ne put retenir un cri de surprise: Trump avait le regard vide, d'intenses flammes violètes s'échappaient de ses yeux et léchaient ses tempes.
Soudain, Trump le fixa, pendant ces quelques instants Hashira se sentit transpercé par l'intensité du regard, puis Trump observa tout autour de lui. Un rictus mauvais se formait sur son visage. Il ouvrit la bouche pour parler, mais c'est le moment que choisit la sphère pour reprendre son aspect initial.

Trump s'écroula sur son plateau Hearthstone. Le public autour déjà sous le choc suite a la scène précédente, se levèrent d'un coup, certain portèrent la main a leur bouche, démunis face à cette menace inconnue.

"-Tricheur, s'écrièrent un groupe d'Elfes en s'avançant d'un pas décidé vers l'estrade, un doigt vers Hashira, comment osez-vous ainsi interrompre un combat en endommageant ainsi le matériel!
-N'approchez pas de la sphère, ordonna un Tauren surgissant de l'avant-scène. Ce membre de la Foire, arborant d'ailleurs le tabard, était connu de tous ici, il est le présentateur du tournoi.
-Un membre de notre équipe vient d'être attaqué à la vue de tous par l'équipe JH et vous ne faites rien?
-N'approchez pas, allez-vous rasseoir. S'il y a eu tricherie, la Foire de Sombrelune saura y faire face.
Puis le Tauren s'adressa à la foule:
-Le tournoi est pour le moment interrompu, nous reviendrons vers vous pour d'avantage d'informations."

Et devant un public hébété, il se dirigea vers l'intérieur de la scène et le rideau se ferma.

« -Mais mec, que s’est-il passé exactement ? demanda den pour la quatrième fois. »


Les trois compétiteurs de l'équipe JH ainsi que Morgane discutaient dans l'une des chambres de la tour de Karazhan le soir même :


"-Combien de fois vais-je devoir vous raconter l’histoire ? se plaignit Hashira. J’étais en train de gagner contre Trump, quand soudain, tout noir, et quand la lumière revient, l’autre me fixe avec ses yeux violets, puis tombe dans les pommes.

-ça n’a pas de sens, reprit den, et puis qu’est-ce que c’est que ces dessins rouges la ?

-Ah bah justement, dit Morgane d’une voie excitée en sortant ses dessins de son sac, j’ai reproduit ces symboles étranges. »


Elle étala sur une table ses croquis et les quatre amis se rassemblèrent les yeux écarquillés.


« -Ça ne me dit rien, admit Asmodai. Je n’ai jamais vu tel gribouillage.

-Ça doit être un truc magique, proposa den, Sans doute une protection de la Foire pour empêcher les gens d’interférer avec les joueurs.

-Pourquoi pas, répondit Hashira, ça ne manque pas de bon sens, mais il me semble que le responsable technique de l’organisation de la foire est un ingénieur Gobelin. Je doute fortement qu’une telle personne ait recours à la magie pour faire fonctionner une machine. Personnellement, jamais je ne mettrais de magie dans les bidules que je répare.  S’il fonctionne comme moi, il considèrera la magie comme instable…

-Pas d’offense mec, interrompit den, mais la technologie Gnome ou Gobeline n’est pas non plus reconnue comme étant vraiment stable. C’est un constat d’ailleurs accepté par Hearthstone, toutes les cartes Gobelins et Gnomes ont des résultats totalement aléatoires.

-C’est pour ça que je les aime, s’exclama Asmodai. N’est-ce pas plus rafraichissant de jouer avec des decks funs qu’avec ces decks de combat qui font loi dans ces maudits tournois ? S’il ne fallait pas se plier face à la Méta, si ces decks compétitifs l’étaient un peu moins, on verrait davantage de nouveautés, d’imagination. Je crois qu’on peut tirer avantage de toutes les cartes, construire autour d’elles, et en quelques sortes les glorifier. Se retrouver avec des amis, ou même des inconnus, dans la taverne de Kharanos, entendre le feu crépitant dans le foyer, avoir à sa gauche sa pinte de bière brune et fraiche, à sa droite son deck, et avoir entre ses main le Chroniqueur Cho, Gelbin Mekkanivelle, Suprétincelle, ou même la Pierre d'Invocation, se demander ce que ça va donner, ce que le destin nous réserve, c’est ce qui donne vie à Hearthstone, c’est ça que j’aime.

-C’est pour que je te gagne tout le temps, taquina Hashira, tes decks sont peut-être amusants, mais ils ne feront jamais le poids, tu ne peux pas gagner avec de telles cartes. C’est frustrant aussi de perdre !

-C’est dommage, soupira Asmodai, de nos jours les gens ne veulent que gagner. C’est pour ça que je préviens avant de commencer la partie : je souhaite une partie fun. S’il faut gagner, je sors mes decks compétitifs, et là c’est toi qui n’a plus aucune chance !

-Pour en revenir aux symboles, dit Morgane qui n’avait écouté que d’une oreille les digressions sur Hearthstone, concentrée sur les dessins sur la table, ils me font penser à ces figures que l'on trouve dans les grimoires magiques...

-Faut pas toucher à ces trucs-là ! s'exclama Asmodai. Tu ne sais jamais ce qui peux t'arriver, ces diableries peuvent t'ensorceler, te posséder. Regarde par exemple ce qui est arrivé à mon grand-oncle Magni, même lui, Roi sous la montagne, a dû subir le résultat de la partialité de sa connaissance. Il est devenu pierre car il ne maitrisait pas ce qu'il contrôlait !

-Asmodai n'a pas tort, approuva den tout en évitant de remettre en cause le plus que douteux lien de parenté qu'aurait Asmodai avec l'illustre famille des Barbe-de-Bronzes. Ça peut être dangereux. D’où tires-tu ces livres ? Depuis quand lis-tu les grimoires magiques ?

-Oh, répondit Morgane, c'est quand je suis à la bibliothèque de Hurlevent, j'aime bien dessiner là-bas, et puis parfois je vais m'inspirer dans les livres d'art, pour des projets personnels qui me tiennent à cœur. J'aime bien feuilleter de tels ouvrages, j'y découvre des nouvelles manières de dessiner, de nouveaux points de vue, etc. Chacun voit l'art à sa manière, n'est-ce pas ? »


Voyant que le sujet ne semblait pas intéresser son auditoire, Morgane revint dans le vif :


« -Quoi qu'il en soit, lorsque je suis à la bibliothèque, il m'arrive de me balader dans les rayons, je feuillette des livres de tous les horizons, se trouvant parfois même dans des étagères sombres et poussiéreuses. C'est ainsi qu'il m'est arrivée d'ouvrir des grimoires, et donc d'y découvrir par exemple des auteurs tels qu'Antonidas, Khadgar ou Medivh. Bien sûr je ne m'y suis jamais intéressée franchement, mais certaines pages étaient illustrées de symboles étranges et similaires à ceux-là.

-Il faudrait en parler à la sécurité de la foire, proposa Hashira dont l’histoire commençait à le passionner. »


Den ne put réprimer un rictus :


« -Tu n’crois pas qu’ils t’attendaient, mec ? La foire a plus d’un tour dans son sac. N’oublie pas à qui t’as affaire. Ces « gens du voyage » comme on les appelle aujourd’hui sont des roublards, je ne leurs confierait pas mon amulette à garder !

-Tu fais pourtant partie de leurs système, monsieur le révolutionnaire, tu en es même l’un des champions, remarqua Hashira.

-Ils m’utilisent pour promouvoir leurs machines à pièce d’or. J’y gagne aussi.

-Chut, fit Morgane, écoutez ! »


Un bruit de serrure se fit, les quatre amis regardèrent médusés la clé de leur porte pivoter de l’intérieur. Puis, avec fracas et brutalité, la porte s’ouvrit. Morgane ne put réprimer un cri aigu de surprise. Six Elfes entrèrent et firent face à l’équipe JH. Ils portaient tous la longue robe verte et le tatouage caractéristique de l’équipe TSM.


« -Il est temps de régler les comptes, fit le plus grand d’entre eux, un Elfe de la Nuit.

-Par la barbe de Magni, s’exclama Asmodai, de quel droit vous osez entrer ici !

-Du droit octroyé par votre tricherie éhontée lors du tournoi, tonna l’Elfe. Nous allons remettre les choses au clair.

-Tricherie ?!? s’écria à son tour Hashira. Je vous retrouve là, les TSM, typique ! Trop arrogant pour pouvoir admettre un être plus puissant que vous !

-Ce babillage m’ennuie déjà, dit l’Elfe d’une voix calme. Saisissez-vous d’eux. »


Les cinq autres Elfes bondirent sur nos héros. Malgré leur tentative louable pour se débattre et résister, ils ne purent palier à cette démonstration de force physique. Ils furent bientôt hors d’état d’agir, leurs corps maintenus par leurs assaillants.


Morgane tremblait de tout son être, Den était devenue livide, Asmodai essayait en vain de se débattre, quant à Hashira, il affichait un air froid et déterminé.


 « -Je vois que vos compétences ne dépassent pas le monde de Hearthstone, railla l’Elfe. J’ignore comment vous avez pu ainsi détourner la sécurité de la Foire pour commettre vos méfaits. Mais cela m’importe peu. Ce qui m’importe c’est votre irrespect envers le groupe que je représente. TSM n’est pas à prendre à la légère. »


Il s’approcha de Hashira, lui releva le menton, et lui dit :


« -Je vous enseignerai le respect »


Le brave Hashira le défia en ne détournant pas le regard, la colère se lisait sur son visage.


« -Il me semble normal, continuait tranquillement l’Elfe, d’exiger votre démission à chacun de vous. Ce serait une leçon dont je suis sure, vous saurez apprécier la raison et fondement. Mais je saurais me montrer miséricordieux. Au moins votre équipe saura d’où lui vient sa défaite : seul l’un de vous devra demain annoncer sa démission à ce guignol qui tient lieu de présentateur du tournoi.

-Et si on refuse ? demanda Hashira.

-Ooh, c’est bien simple, des moyens appropriés seront mis en place, mais je suis sûre que nous n’arriverons pas à de tels extrêmes, n’est-ce pas ? Demanda-t-il en caressant les cheveux d’une Morgane tremblante, les yeux rivés vers le sol. »


Ni le lecteur ni même l’auteur ne sauront quels étaient les moyens dont l’Elfe faisait référence, ses plans étant tombés à l’eau lorsqu’ à cet instant, une voix criarde s’écria :


« -Relâchez-les !»


L’Elfe se retourna, et les yeux remplis de haine, il dévisagea une dizaine d’individus armés de fusils et d’arcs pointés vers lui. Ils arboraient le tabard de la Foire de Sombrelune. L’auteur de la voix était un Gobelin qui semblait être leur chef.

Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Il n'y a pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette histoire !

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
ÉVÉNEMENTS

Prix du jeton

191968 or

Affixes mythique
+2
+4
+7
+10
Evénements en cours
Choc JcJ : Blizzard Arathi
Donjons de Battle for Azeroth
DISCORD JUDGEHYPE
Discord
BOUTIQUE
1 2 3
World of Warcraft: Coeur de Loup
Un roman orienté sur les Worgens et se déroulant après le cataclysme.
Warcraft: Le Commencement 4K Ultra HD + Blu-ray
Warcraft : le commencement [4K Ultra HD + Blu-ray + Copie Digitale UltraViolet]
Diablo III: Eternal Collection
Diablo III, son extension Reaper of Souls et le pack Nécromancien.
APPLICATIONS MOBILES
Application Android  Application iOS
SOUTENIR JUDGEHYPE
Logo Voici les moyens de soutenir JudgeHype :  Abonnez-vous au réseau JudgeHype  Désactivez adblock pour le réseau  Achetez via ce lien sur Materiel.net  Achetez via ce lien sur Amazon.fr  Achetez via ce lien sur Gamesplanet Nous vous remercions pour votre soutien sans qui le réseau JudgeHype ne pourrait continuer son travail !
JEU : PatchsQuizzClassesRacesMétiersLexique de WoWConfiguration requiseLes MMORPGFAQChronologie des romans et BDRaces et personnagesHistoire des royaumesLigne du tempsLes deux lunes d'AzerothHistoire de Warcraft IIIRapports de jeuJCC WoWJeu de plateau WoWGuides stratégiquesWarcraft & WoW RPGClavier ZBoardPériphériques PCCasque micro WoWAléatoiresBD des visiteursAventures de StevostinCinematic screenshot of the weekFan artsConcept arts #1Concept arts #2IllustrationsHumourFonds d'écranEaster EggsDivers
GUIDES : Bataille de LordaeronCoeur d'AzerothKul Tiras et ZandalarExpéditions dans les îlesMode guerreFront de guerre: StromgardeSésame L110Races alliéesTalents raciauxDébloquer le vol BfAMarché noirActivités quotidiennes et hebdomadairesPort-LibertéManoir MalvoieTol DagorSanctuaire des tempêtesSiège de BoralusAtal'DazarTemple de SephralissLe FilonTréfonds PutridesLe Repos des RoisGuides Battle for AzerothGuides LegionGuides des classes et spécialisationsGuide du débutantGuides générauxObjets légendairesDonjons & raidsLieux insolites & vidéos cultesLeveling des métiers
FARMING : Avant-postesExpéditionsQuêtes d'émissaireAvis de rechercheTable de commandement de missionChampionsAméliorations tactiquesAmirauté des PortvaillantBrigade de l'HonneurChampions d'AzerothChercheurs tortollansEmpire zandalariExpédition de TalanjiOrdre des BraisesSillage des TempêtesVolduni7ème LégionRoute de farming des plantes, minerais, tissus, cuirs et cuisineMétiers de rang 3
RAIDS : Raid UldirTalocDAMEDévoreur fétideZek'vozVectisZul ressuscitéMythraxG'huunWorld Boss
EVENTS : Jour des MortsSanssaintFête du feuSemaine des enfantsJardin des noblesFête lunaireDe l'amour dans l'airBienfaits du pèlerinMarche des têtardsJournée des gardes volontairesFête des chapeluisantsEmbarquement pour les Mille PointesTournée des tavernes du Kirin TorAppel du ScarabéePrintemps des montgolfières
COLLECTIONS : WoWToolkitMontures BfASerpent de sang NazjatarMascottes BfAJeune MaccarbreTaptafB'aalTransmogrification Boucle Temporelle
WOW CLASSIC : Dossier World of Warcraft ClassicGuide PvP Rang et RécompensesGuide des montures VanillaGuide des armes légendaires VanillaL'exploration dans WoW VanillaMeilleurs souvenirs de WoW VanillaDifférences entre WoW Legion et WoW Vanilla
DIVERS : BlizzCon 2017BlizzCon 2016BlizzCon 2015BlizzCon 2014BlizzCon 2013BlizzCon 2011BlizzCon 2010BlizzCon 2009BlizzCon 2008WWI Paris 2008BlizzCon 2007Gamescom 2015Press Tour juin 2016Dossier LegionAlpha & Beta testAlphha & Beta testPress Tour 2014Beta testInfos-clésPress Tour 2012Patch 5.4Patch 5.3Patch 5.2Beta testInfos-clésPatch 4.3Patch 4.2Beta testPress Tour 2008IllustrationsScreenshotsHistoireFonds d'écranPatch 3.3Patch 3.2Patch 3.1Beta testPress Tour 2006E3 2006IllustrationsScreenshotsBeta testDates-clésScreenshotsVoyage de BrannPreviews 2001-2006Interviews 2001-2008
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft : 355.752.955 visites.
© Copyright 1998-2019 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.