Premiers pas sur World of Warcraft

Ca commence mal

Le moins que l'on puisse dire, c'est que mon entrée dans World of Warcraft fût un peu stressante. Ayant reçu le mail de Blizzard à 3 heures du matin le vendredi 19 mars, je me suis empressé de télécharger les 2 Go du jeu dès mon réveil. Vers 20 heures le même jour, le client BitTorrent m'annonce cette formidable nouvelle : la version beta de WoW est enfin sur mon disque dur !

Je m'empresse donc d'installer le gaillard et de le lancer, histoire de voir le premier MMORPG de Blizzard d'un peu plus près. Et là, boum, écran blanc... Je me dit : "Mon vieux, c'est pas grave, installe les derniers drivers Nvidia, ça va passer". Téléchargement, installation, reboot et hop... nouvel écran blanc au lancement du jeu. Un grand moment de solitude se fait alors sentir. Ne voulant quand même pas me bousiller la soirée pour un simple jeu qui ne se lance pas, je coupe le PC en me disant que je recommencerai la manoeuvre le lendemain.

Samedi 20 mars, 9h00. Je désinstalle et réinstalle WoW (on ne sait jamais après tout), mais rien n'y fait, j'ai toujours cette salet... d'écran blanc suivi d'un plantage. N'ayant rien trouvé à faire sur le site du support technique ou sur les forums beta, il me vient une petite idée, celle de couper mon firewall. Et là, miracle, World of Warcraft se décide enfin à fonctionner. Azeroth, me voilà !


Ca y est, j'y suis !

Etant limité à l'Alliance pour le moment, les beta testeurs sont également un peu limité au niveau des classes. Désirant commencer tranquillement, je me dirige vers un simple Guerrier Humain qui sera probablement facile à prendre en main pour découvrir le jeu. La création du perso n'a vraiment rien de compliqué, vous sélectionnez juste la race, la classe et le sexe de votre avatar. Ensuite, vous avez la possibilité de légèrement le personnaliser en choisissant sa couleur et sa coupe de cheveux, ou encore s'il aura ou non de la barbe. Je vous refilerai bientôt quelques screenshots des menus, cela vaudra mieux qu'un long discours à ce sujet. J'imagine que vous voulez surtout savoir si World of Warcraft est un bon jeu ou non.

Arknoth, puisque c'est de lui qu'il s'agit, débarque donc à l'Abbaye de Northshire, dans la forêt d'Elwynn. Ma première impression est bonne, les graphismes sont jolis et je décide d'aller faire un tour dans les options pour voir ce que je peux améliorer encore. Ayant commandé une nouvelle machine pour profiter du jeu, je ne dispose pour l'instant que d'un PIII 1 Ghz muni de 512 Mo de Ram et d'une GeForce 4 Ti4200. Les premiers déplacements sont assez difficiles car le jeu doit charger toutes les textures et ça reste donc assez saccadés pendant une vingtaine de secondes. Pour info, je suis en 1024x768 avec la plupart des détails au niveau moyen sauf en ce qui concerne la qualité des textures, qui est au niveau le plus élevé. Après trois heures de jeu, je peux vous dire que ça tourne pas mal du tout. Je n'ai pas eu à souffrir de ralentissements ou de bugs d'affichages. Maintenant, il faudra confirmer cela lorsque j'aurai 25 personnages à l'écran. Mais franchement, c'est une bonne surprise, d'autant que d'autres optimisations seront effectuées d'ici la sortie du jeu. Pour terminer l'aspect technique, sachez que je n'ai eu aucun chargement de zone à effectuer.


A la découverte de l'interface

L'interface est assez intuitive et vous demande simplement quelques minutes pour vous y habituer. La plupart du temps, vous n'utiliserez que la souris et quelques raccourcis pour vos compétences. Je vous conseille d'ailleurs, lorsque vous pourrez y jouer vous-même, de prendre quelques instants pour en faire le tour tranquillement afin de voir à quoi servent tous les boutons. Côté inventaire, vous avez droit à un seul sac pour commencer. Celui-ci dispose de pas mal de slots et vous permet de stocker le loot gagné pendant le combat. La rubrique Interface du site sera d'ailleurs prochainement mise à jour avec tout ce qu'il faut savoir à ce sujet.

Fortement désireux de commencer à me battre, je rends donc immédiatement auprès du NPC qui se trouve à quelques pas de mon personnage et qui dispose d'un point d'exclamation au-dessus de la tête. Je vous rappelle que ceci veut dire qu'il a une quête à vous proposer. Et d'après ce que j'ai pu voir, les quêtes représentent le coeur du jeu, du moins à bas niveau. J'ai constamment eu une ou plusieurs quêtes en cours, et je ne me suis battu pratiquement que pour les effectuer. Vos combats ont donc habituellement un autre but que celui de simplement gagner de l'expérience.

Ma première quête a consisté à abattre quelques Kobolds Vermine (7 pour être précis), des ennemis pas bien méchants et non agressifs, ce qui veut dire qu'ils ne vous attaquent pas à vue mais répondent simplement à vos attaques. Je n'ai eu absolument aucun mal à en trouver non loin de l'abbaye, qui grouille d'ailleurs de monstres et animaux à combattre. Il y avait pas mal de joueurs dans la zone, mais le respawn était tout à fait au point. Je n'ai jamais cherché plus de quelques secondes une créature à combattre. C'est un bon point car j'ai déjà testé des MMORPG qui étaient plutôt mal lotis de ce côté-là. Pour looter un monstre, vous cliquez simplement sur le cadavre. Votre personnage s'accroupira et une fenêtre de loot apparaîtra à l'écran. Il ne vous reste ensuite qu'à cliquer-gauche sur les objets pour les transférer automatiquement dans votre sac à dos. Chaque objet dispose de plusieurs caractéristiques (dégâts, défense, etc.) et vous devez les comparer avec votre équipement pour savoir si vous devez le remplacer ou pas. Pour vous équiper d'un objet, c'est super simple, vous n'avez qu'à le prendre et le déposer sur la fiche de votre perso, un peu comme si vous déplaciez un dossier sur votre bureau Windows.

Les Kobolds Vermine sont en général de niveau 1 ou 2, vous pouvez le voir très simplement en cliquant-gauche sur les Kobolds et en regardant en haut à gauche de l'écran le portrait qui s'affiche. Une fois les Kobolds éliminés, j'ai pu revenir auprès du NPC pour recevoir un peu d'argent et d'expérience. Les quêtes vous permettent en effet d'obtenir un peu d'XP en plus des récompenses "classiques".

Je fais une petite parenthèse sur l'aide de jeu, remarquablement faite, qui vous donne un petit coup de pouce pour vous y retrouver dans WoW. Elle se fait de plus en plus discrète au fil des heures et donne souvent des infos intéressantes pour les débutants. Je déconseille donc de la désactiver avant d'être bien rôdé. Personnellement, j'ai trouvé cela très utile (elle vous donne des infos sur vos talents, la façon de se battre, etc.).

Je n'ai pas dû attendre bien longtemps avant d'avoir droit à une nouvelle quête. Deux NPC en donnent d'ailleurs à mon point de départ : un gardien à l'extérieur de l'abbaye et un NPC haut gradé à l'intérieur. En vrac, j'ai dû aller faire un peu de reconnaissance dans une mine, tuer 10 Kobolds Workers (un peu plus costauds que les Vermines), récupérer des objets chez les Defias Thieves, etc. Les récompenses sont diverses et toujours connues à l'avance : épées, boucliers, armures, argent, etc.


Talents et compétences

En montant de niveau, votre personnage obtient des points de talents qu'il peut dépenser immédiatement via l'interface de son personnage. Plusieurs talents sont disponibles, vous pouvez augmenter votre efficacité face à un type d'ennemi (morts-vivants ou animaux) ou encore améliorer vos statistiques (+1 en force, en intelligence ou en agilité). Ce sont des talents de bas niveau, d'autres seront bien sûr disponibles par la suite. Côté compétences, elles montent petit à petit en fonction que vous les utilisez ou non. Vous verrez régulièrement s'afficher à l'écran des petites phrases vous indiquant que vous avez amélioré votre compétence à l'épée ou au bouclier.

Passons maintenant aux aptitudes que vous devez apprendre. Arrivé au niveau 2 ou 3 (je ne sais plus très bien), le jeu vous expliquera que vous pouvez apprendre de nouvelles aptitudes en allant voir votre "Trainer", qui est en quelque sorte le grand manitou de votre classe. Celui des Guerriers se trouvent au centre de l'abbaye et n'est pas bien difficile à trouver. Les aptitudes s'échangent contre monnaie sonnante et trébuchante. Si vous êtes sur la paille, vous êtes bon pour aller combattre quelques monstres et revenir plus tard, quand vous serez un peu plus riche. De mon côté, j'ai acheté une compétence permettant de faire des Damage over Time et une autre permettant d'améliorer mes dégâts et ceux de mes compagnons proches pendant 2 minutes.

Les combats ne sont pas difficiles à gérer. Vous commencez tout d'abord par sélectionner une créature à l'écran. Ceci vous permet d'avoir une petite idée de la difficulté du combat. Au début, je me suis fait quelques petits loups de niveau 1 et 2. Je suis ensuite passé aux Kobolds du coin qui peuvent être de niveau 1 à 4. Dans la toute première zone de jeu, aucun monstre ne vous attaque à vue. C'est aussi le cas dans la mine la plus proche de l'abbaye faisant l'objet d'une quête : les Kobolds Laborers ne font que répondre à vos attaques et vous ne risquez pas à de vous retrouver avec deux ou trois ennemis sur le dos. Une fois sélectionné, vous cliquez-droit sur le monstre, ce qui a pour effet de mettre votre personnage en mode combat. Il vous suffit ensuite de vous rapprocher du monstre pour le combattre. Tout se fait automatiquement, vous n'avez pas besoin de cliquer sur l'ennemi pour le frapper. Par contre, c'est à vous qu'il incombe de lancer vos compétences.

Jusque là, mes finances m'ont permis d'acheter les compétences suivantes :
  • Strike : Il s'agit d'une attaque faisant deux à trois fois plus de dégâts qu'une attaque classique. Votre personnage prend son épée, fait un tour sur lui-même pour prendre en quelque sorte de l'élan, et frappe violemment la pauvre petite bestiole devant vous.
  • Rend : Le principe est un peu le même que pour Strike au niveau de l'animation du perso, si ce n'est que cela fait saigner votre adversaire pendant un petit temps. Toutes les 4-5 secondes, celui-ci encaisse 8-9 points de dégâts, et ce pendant un certain temps. C'est donc un sort à lancer dès le début du combat mais uniquement sur des ennemis qui sont un peu plus long à combattre, sinon l'effet de la compétence ne sera pas maximum. C'est également super utile lorsqu'un ennemi blessé s'enfuit car il s'écroule généralement un peu plus loin à cause du sort qui continue à faire son effet.
  • Battle Shout : Cette aptitude permet d'améliorer les dégâts faits par le guerrier et les membres de son groupe. Il dure deux minutes et une icône apparaît à l'écran pour vous indiquer que vous profitez de cet effet. Une fois que l'icône disparaît, vous devez relancer le sort.
Toutes ces compétences utilisent la Rage, qui est en quelque sort le mana du guerrier. En combattant, votre niveau de Rage (représenté par la barre rouge sous la barre verte des points de vie) augmente petit à petit. Chaque compétence nécessite un certain niveau de Rage pour être lancée. Strike et Rend ne demande pas grand chose, tandis que Battle Shout en demande un peu plus. Dès que vous avez assez de Rage, vous pouvez utiliser vos compétences. Celles-ci ne fonctionnent cependant pas à chaque fois (sauf Battle Shout qui ne peut pas être manquée) et vous devrez les relancer si jamais vous échouez. Notez au passage la Rage ne diminue pas si vous ratez votre coup. Notez que la Rage diminue assez rapidement lorsque vous n'êtes pas en train de combattre, il ne faut donc pas hésiter à enchaîner les batailles si vos points de vie ne sont pas trop entamés.


Les monstres

Les loups et les Kobolds ne m'ont personnellement pas trop posés de problèmes. Le tout est de ne pas engager le combat contre trop d'ennemis à la fois. Il ne faut pas être trop sûr de soi, sinon ça se termine mal. Les premiers problèmes sont apparus avec les Defias Thieves. Ces gaillards sont bien plus costauds que des Kobolds et ont surtout la particularité d'être agressifs. Si vous vous approchez d'un peu trop près, ils foncent sur vous. Il faut donc être particulièrement attentif quand on s'approche de leur domaine. De mon côté, j'ai dû en tuer une bonne douzaine afin d'effectuer une quête. Je me la suis donc joué plutôt discret en essayant de n'attaquer que les Thieves qui étaient esseulés.

J'ai quand même eu une petite frayeur lorsque j'ai aggro deux Thieves en même temps. Cependant, j'ai pu en venir à bout grâce à Rend. J'ai commencé le combat face à l'un des deux ennemis et au bout d'une ou deux frappes, j'ai attaqué avec Rend. Une fois la compétence lancée, je me suis attaqué au second ennemi à coup de Strikes. Après quelques secondes, j'ai pu voir le premier Defias Thieves s'écrouler à cause des dégâts encaissés pendant plusieurs secondes avec Rend. J'ai ensuite terminé tranquillement le second ennemi et me suis assis pour récupérer un peu de santé. Pour accélérer le processus, j'ai d'ailleurs mangé une pomme achetée un peu plus tôt chez un marchand. Je n'ai dû faire ceci que 2-3 fois sur mes trois heures de jeu, ce qui prouve que vous passerez bien plus de temps au combat qu'à attendre que votre santé ne remonte.

La technique avec Rend ayant particulièrement bien fonctionné, je l'ai une nouvelle fois utilisée avec succès pour combattre deux autres ennemis et récupérer la tête de l'un d'entre-eux pour une quête.


Vers Goldshire et l'au-delà

L'une des quêtes donnée par les NPC consistait à aller porter un message à un personnage de Goldshire, petit village situé non loin de l'abbaye. En suivant la route du sud, je me suis donc dirigé vers ce petit village de la forêt d'Elwynn. Là-bas m'attendaient d'autres NPC qui n'ont pas tardé à me refiler de nouvelles quêtes. Comme je l'ai dit plus haut, vous voyez bien que les quêtes ne manquent pas ! Une nana du coin m'a demandé de retrouver un collier, j'ai dû aller visiter une mine pour le compte d'un garde, etc.

En arrivant à Goldshire, notez que j'ai gagné un peu d'expérience. Ceci est l'une des caractéristiques sympas du jeu, à savoir que vous obtenez de l'XP en découvrant de nouvelles zones.

Les environs de Goldshire sont bien plus dangereux que ceux de l'abbaye. J'ai rencontré des créatures de niveau 10 que j'ai bien pris soin de ne pas approcher. Cette seconde zone, que l'on atteint sans chargement je le précise, vous demande de vous débrouiller un peu plus. La mine que vous devez atteindre pour une quête demande par exemple un peu d'exploration.

J'y ai combattu des Kobolds de niveau 6 et 7, une araignée de niveau 3 et des loups de niveau 6. Ces derniers m'ont d'ailleurs attaqué à vue, contrairement à ceux de l'abbaye. Et c'est là que ce brave Arknoth a connu sa première défaite. Deux loups déchaînés se sont abattus sur moi et malgré tout mon courage et heu... ma vitesse de course, je n'ai pu échapper à la mort (snif).

Quoique en fait, j'ai fait ça pour voir ce que ça faisait d'être un fantôme, juste pour les besoins de ce rapport donc. Sinon, vous vous doutez bien que ce ne sont pas deux bestioles à longs poils qui auraient pu venir à bout du puissant, du magnifique, du légendaire Arknoth. Hum, vous ne me croyez pas ? Bon, d'accord.


Je me sens léger, léger...

Lorsque vous mourez, le jeu vous propose de réapparaître sous la forme d'un esprit dans le cimetière le plus proche. Je suis donc réapparu dans celui de Goldshire. La mini-carte est ici indispensable pour retrouver votre cadavre. Il vous suffit de passer sur les différentes flèches situées au bord de carte et de trouver celle qui indique l'emplacement de votre corps. Une fois que vous arrivez près de celui-ci, le jeu ouvre une fenêtre et vous propose de ressusciter. Il vous suffit ensuite de cliquer sur le bouton pour redevenir un être de chair et de sang. Sachez quand même que vous avez droit à un certain rayon autour de votre cadavre pour ressusciter, ce qui est très utile si des ennemis se trouvent juste sur votre cadavre par exemple. Notez enfin que votre perso ressuscite avec peu de points de vie, il faut donc s'asseoir pour se régénérer le plus rapidement possible.


Hé oui, ça reste une version beta

Ma partie s'est terminée par un plantage du jeu. Ceci est arrivé lorsque j'ai accepté une quête chez un NPC de Goldshire. Ce bug m'a fait réalisé que j'étais, il est vrai, en train de jouer à une version beta. Je dois en effet dire que, jusque là, je ne m'en étais pas vraiment rendu compte. Seuls un ou deux petits problèmes de placement des monstres sont venus entacher le gameplay, mais vraiment rien de bien méchant. J'ai simplement eu deux Kobolds qui se sont perdus dans un arbre et une brouette, pour réapparaître quelques secondes plus tard. Mais franchement, rien qui puisse nuire au jeu, surtout qu'on est à plusieurs mois de la sortie officielle.

Pour terminer, je dirai que ces trois heures sont passées à la vitesse de la lumière et qu'il me tarde déjà d'y retourner. Ces 6 premiers levels montrent un jeu ayant un niveau de finition déjà très évolué et qui porte déjà la touche Blizzard. Facile à prendre en main, WoW l'est assurément. Rien ne semble vraiment inédit, mais tout est là pour que WoW plaise aux joueurs. Il est par contre encore trop tôt pour savoir si le premier MMORPG de Blizzard réussira à dévorer facilement les autres jeux présents sur le marché. Il faut en effet essayer de mettre de côté l'élément excitant de la beta et prendre un peu de recul pour juger le titre.

Il n'empêche que si le reste est simplement aussi bien que ces trois premières heures, on tient là un titre dans la plus pure tradition de Blizzard, c'est-à-dire un gros hit. Sera-t-il exceptionnel ? J'essayerai de vous en apporter des éléments de réponse dans les prochains jours, semaines, et mois !


Screenshots

Les screenshots en rapport avec cet article sont disponibles à cette adresse.

Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Il n'y a pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette page !

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft : 360.064.156 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.