PORTAIL   |  VIDÉOS   |  FORUM   |  Logo JudgeHype TRACKER BOUTIQUE JUDGEHYPE TV TV offline offline
2349 visiteurs en ligne  |   S'identifier  |   Créer un compte  |   Contact 
Overwatch | Diablo III Diablo II Diablo | World of Warcraft HearthStone Warcraft III Film Warcraft | Heroes of the Storm StarCraft II SCGhost
Titre

Cataclysm : les hautes-terres du Crépuscule

Samedi 10 juillet 2010 à 09h50 - Sharas - 23 commentaires

Blizzard a posté sur le site officiel une présentation des hautes-terres du Crépuscule, une future zone de haut niveau de Cataclysm.

"Dès leur naissance, les habitants d'Azeroth apprennent à anticiper combats et conflits. Ils sont environnés de bêtes féroces et d'ennemis impitoyables. Ils doivent prendre les armes pour se protéger des prédateurs. Ils sont forcés d'accepter la mort de leurs amis, de leurs familles, de leurs concitoyens, des membres de leur clan ou de leur guilde. Les survivants ont souffert, c'est certain, mais ils sont devenus plus forts. Ils ont appris à renforcer leurs murailles, à s'associer à de nouveaux alliés, et à élever des enfants vifs, résistants et prudents. Ils s'adaptent. Ils changent.

Peu d'endroits en Azeroth illustrent mieux cette philosophie que les hautes-terres du Crépuscule, dans les Royaumes de l'est.

Les hautes-terres ont été un foyer d'agitation tout au long de l'histoire, où des races et des factions ont prospéré et se sont effondrées dans une ronde incessante. La ville-forteresse de Grim Batol a abrité tour à tour trois groupes puissants : les nains Marteaux-hardis, qui l'ont abandonnée après qu'elle a été maudite et rendue inhabitable par leurs cousins les Sombrefers ; le vol draconique rouge, qui a été forcé de combattre pour la Horde au cours de la Deuxième guerre, lorsqu'ils ont été asservis par les orcs Gueules-de-dragons ; et bien sûr les Gueules-de-dragons eux-mêmes, qui furent chassés de Grim Batol lorsque le vol draconique rouge s'est libéré de leurs griffes.

Les Gueules-de-dragons s'accrochent aux lisières des hautes-terres. Ils sont aussi sauvages et difficiles à combattre que lorsqu'ils gouvernaient Grim Batol, mais leur connaissance des dragons et de la guerre est impossible à ignorer, surtout au milieu du chaos du cataclysme. Les nains Marteaux-hardis vivent dans des avant-postes sur les pentes boisées des montagnes. Ils entretiennent de longue date des relations amicales avec l'Alliance et sous l'impulsion de leurs cousins, le clan Barbe-de-bronze, ils commencent à se demander s'ils ne vont pas s'allier plus étroitement avec Hurlevent et Forgefer. Même le puissant vol draconique rouge a souffert grandement au cours de ces derniers mois. Ses membres ont été décimés par le vol draconique noir, plongé dans une frénésie agressive, qui lance d'incessantes attaques depuis les frondaisons pétrifiées de la forêt d'Obsidienne.

Au milieu de tout ce tumulte, un nouveau pouvoir s'est emparé des hautes-terres.

La région a porté de nombreux noms au cours de son histoire. Elle n'a été baptisée « du Crépuscule » que par ses maîtres actuels. Les sectateurs fanatiques du Marteau du crépuscule apprécient ce nom, mais pour eux, le morceau de terre dont ils ont choisi de faire leur quartier général a bien d'autres attraits. Il est entouré de pics qui poignardent le ciel comme autant de griffes gelées, rendant une invasion par la terre à peu près impossible. Les plages de verre noir garantissent que les attaques par la mer tourneront mal. Les vaisseaux qui s'approchent de la péninsule risquent de s'échouer.

Plus important pour le culte, ici, la terre elle-même parle d'extinction et de changement. Dans la pénombre des hautes-terres, les ombres sont plus profondes. Le soleil et le reste d'Azeroth semblent plus lointains. Les éléments sont plus accentués. Le feu brûle davantage, la pluie laboure le sol, la terre tremble, frissonne et s'agite. Tout cela n'effraye pas les sectateurs du Marteau du crépuscule, cela les berce.

Ici, ils peuvent accomplir leur œuvre ténébreuse d'une manière impossible à réaliser en Silithus. Ils entraînent leurs fidèles dans les salles d'immenses forteresses, pas dans de misérables petits avant-postes. Ils invoquent des élémentaires aussi dangereux que capricieux, qui se haïssent et se font la guerre, mais qui interrompent leurs combats momentanément pour travailler à la destruction des autres races. À l'extérieur des hautes-terres, le culte est divisé, ici, il est guidé dans sa mission de destruction par certains des individus les plus cruels de l'histoire. Et les rares noms connus ne représentent qu'une fraction de ses véritables dirigeants.

Ces chuchoteurs ténébreux n'ont pas choisi les hautes-terres comme base d'opération par hasard. Ils peuvent sentir la présence des Dieux très anciens dans l'air et voir leur victoire dans les ténèbres. Le paysage changeant, les factions en guerre et les éléments pernicieux représentent ce que le monde pourra devenir lorsqu'il aura été purgé de toute vie et de tout ordre. Le reste d'Azeroth suivra les hautes-terres du Crépuscule dans le néant, d'une manière ou d'une autre.
"





Ces liens pourraient vous intéresser : 

23 commentaires - [Poster un commentaire]

Pages : 1 2 3   Suivant

bubble_cat Posté le 10/7/2010 à 9:51:53 - #1 - Citer
+1
-1
-1 Reporter
Membre
First ( serveurs down )
Despaar Posté le 10/7/2010 à 9:52:14 - #2 - Citer
+1
0
-1 Reporter
Membre
First :D
Suberbe zone, il me tarde d'y être !!
vanyel Posté le 10/7/2010 à 9:53:40 - #3 - Citer
+1
0
-1 Reporter
Membre
j'aime beaucoup le nouvel effet pour l'eau.

s'ils modifient ainsi la qualité de l'eau, ont il prévu qu'il faudrait des ordi plus puissants pour garder une fluidifié de jeu ?

sinon sharas, sait on pourquoi les serveurs merdent autant depuis quelques semaines. Ca devient une catastrophe la, deux mercredi de plantés totalement, des problèmes en semaine ... et aucune communication de blibli
halfnislife Posté le 10/7/2010 à 9:58:06 - #4 - Citer
+1
0
-1 Reporter
Membre
C'est quoi les ballons, à moitié invisible, en haut des bateaux ?
Allifeur Allifeur Posté le 10/7/2010 à 10:00:41 - #5 - Citer
+1
0
-1 Reporter
Membre
Sûrement un système d'espionnage gobelin. J'ai mit du temps à les remarqués.
[...]
Ou juste des montgolfières gobelines trop lointaines pour être affichées en couleurs vives?
Roorback Posté le 10/7/2010 à 10:05:54 - #6 - Citer
+1
0
-1 Reporter
Membre
On les voit plutôt bien je trouve, on distingue même une tête de mort dessus.

On aurais voulu les masquer ? Mais la personne qui l'a fait n'est pas un champion :D
shådow Posté le 10/7/2010 à 10:14:10 - #7 - Citer
+1
0
-1 Reporter
Membre
ca me fait marrer la description du monde tu t'attend a un truc effroyable de mort et de destruction et apres tu matte les images ... la deuxieme j'ai meme cherché si je voyais pas Candy dedans
chnapy Posté le 10/7/2010 à 10:15:40 - #8 - Citer
+1
0
-1 Reporter
Membre
Ahlala, ces nains et leur manie de creuser trop profondément dans la terre pour éveiller des terreurs antiques....
Daviplane Posté le 10/7/2010 à 10:20:25 - #9 - Citer
+1
0
-1 Reporter
Membre
Ah tiens, oui, c'est bizarre ces montgolfières furtives.

Je pensais aussi au début à un effet de perspective atmosphérique, mais dans ce cas, on ne voit pas pourquoi elles passeraient derrière le blob blanc qui a l'air de vouloir se faire passer pour un nuage (et qui dans ce cas serait plus loin que les ballons). Amusant...
undertaaker Posté le 10/7/2010 à 10:24:58 - #10 - Citer
+1
0
-1 Reporter
Membre
ce qui m'inquiète un peu c'est le look "hobbit" des maisons que l'on voit dans l'image en haut du sujet

blibli nous aurait caché une nouvelle race disponible dans cataclysme ?

Pages : 1 2 3   Suivant

Poster un commentaire

  Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.

JudgeHype TV - offline
 Aujourd'hui
20:00  Les démons du A-clic
Analyse de replays, du fun et surtout du fun
 Samedi 20 décembre 2014
13:00  World of Zoltãn
Zoltãn vous embarque dans WoD
Nos partenaires : Materiel.net
Nombre de visites depuis la création du site World of Warcraft - JudgeHype : 310.801.045.
© Copyright 1998-2014 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.